Galaxy in Flames

Un forum pour les passionnés de Warhammer 40.000 dans son ensemble
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Stella Noctis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raven
Seigneur Amiral


Messages : 4585
Date d'inscription : 12/11/2009
Age : 23
Localisation : Stepped on your shoulder, watching your sins

MessageSujet: Stella Noctis   Jeu 22 Avr 2010 - 12:47

Notre histoire débute en 732M41 sur le monde civilisé de Caligan, capitale du sous-secteur Tenebrae. Cette histoire débute donc à Capital City, la vaste capitale planétaire.


Le fic va retracer l'évolution d'un étudiant anarchiste engagé malgrés lui dans la Garde Impériale et embarqué dans un conflit qui le dépasse et où la vie humaine n'a aucune valeur.

_________________
And the raven, never flitting, still is sitting, still is sitting
On the pallid bust of Pallas just above my chamber door;
And his eyes have all the seeming of a demon's that is dreaming,
And the lamp-light o'er him streaming throws his shadow on the floor;
And my soul from out that shadow that lies floating on the floor
Shall be lifted - nevermore!

*** Mes listes Hérésie d'Horus ***


*** Mes listes Warhammer Battle ***


Dernière édition par Azariel le Jeu 22 Avr 2010 - 12:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sergueï
Le Fondu Lustré Ultra Farfelu Frelaté


Messages : 4141
Date d'inscription : 07/02/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: Stella Noctis   Jeu 22 Avr 2010 - 12:52

Plagiat de Voyage au Bout de la Nuit spotted :noel:





EDIT : Bah, pourquoi t'as supprimé ? :hap:
Revenir en haut Aller en bas
Helhorn
Le Mal Incarné


Messages : 1110
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 22
Localisation : Dans l'ombre, à épier le monde ambiant

MessageSujet: Re: Stella Noctis   Jeu 22 Avr 2010 - 15:17

Capital city, vachement cherché comme non de capitale :noel:

_________________
When you scream in the night, who knows what creatures respond ? Who knows what's hiding in the shadows, watching for any sign of fear? Who can say what hands trying to grab you to draw you in darkness? We can answer...

Because we are the darkness !
Revenir en haut Aller en bas
Shas'o'momo



Messages : 2427
Date d'inscription : 20/09/2009
Localisation : Quelque part en train de cramer un GI ou d'exploser un Leman Russ

MessageSujet: Re: Stella Noctis   Jeu 22 Avr 2010 - 15:34

Ooooooh, une nouvelle fic! Faite par Raven! Ca pourrait être très bien, bah... j'attends :noel:
Revenir en haut Aller en bas
Arax, Inquisiteur
Grand Inquisiteur.


Messages : 9992
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 24
Localisation : En voyage dans les désolation nordiques

MessageSujet: Re: Stella Noctis   Jeu 22 Avr 2010 - 15:37

Je ne comprendrais jamais l'intérêt de créer un topic de fic alors qu'il n'y a pas une ligne d'écrite et qu'il n'y a même pas d'intention de collecte d'information...

_________________
"Ceux qui se vautrent dans le péché ne méritent pas la miséricorde du bûcher"

L'Inquisiteur Arax, réveillé un peu trop tôt un matin...


Le chapitre 6 de ma fic La Campagne des Huit Eclipses est en ligne.
Le chapitre 3 de ma fic Inqusition Impériale a été mis à jour.
Le chapitre 8 de ma nouvelle fic Intérêts Croisés est en ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Sergueï
Le Fondu Lustré Ultra Farfelu Frelaté


Messages : 4141
Date d'inscription : 07/02/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: Stella Noctis   Jeu 22 Avr 2010 - 15:41

Si si, il avait écris un truc, 'fin non il avait réécris l'incipit de Voyage au Bout de la Nuit de Céline mais version 40K, d'où mon premier message, mais il a supprimé ensuite :hap:
Revenir en haut Aller en bas
Raven
Seigneur Amiral


Messages : 4585
Date d'inscription : 12/11/2009
Age : 23
Localisation : Stepped on your shoulder, watching your sins

MessageSujet: Re: Stella Noctis   Jeu 22 Avr 2010 - 20:57

Chapitre 1: La Mort viens dans l’Ombre



Ca a commencé à Capital City, il faisait lourd et très chaud. Moi j’avait rien dis hein, ça me concernait pas plus que ça. C’est un autre étudiant, un camarde quoi, qui avait voulu me parler. Morgan Frama qu’il s’appelle. C’était en début d’après-midi, à l’heure la plus chaude de la journée. On c’est retrouver devant la basilicae et on a commencer à marcher. Finalement on c’est installé à un petit café comme il y en a plein dans ce quartier. « On va griller sur cette terrasse! Rentrons! » qu’il m’a dis, alors je l’ai suivi et on c’est installé à l’intérieur. C’est à ce moment qu’on a remarquer qu’il n’y avait aucun speeder et pas plus de passants dans la rue. En fait il n’y avait rien. J’ai avancé l’hypothèse que c’était parce qu’ils étaient tous à l’inauguration du nouvel astroport au nord.

Il m’a répondu un truc comme ça:
« A Capital City, les gens ont l’air très occupés, mais ce n’est qu’une façade. En fait ils passent leur temps à se balader. Et comme tu peux le voir, si il fait trop chaud ou trop froid et que le temps n’est pas propice à la balade, il n’y a personne dans les rues. Ils ont beau dire que ça change, leurs habitudes restent les même, c’est facile de savoir ce qu’ils font. »

Je me suis un peu énervé, c’est vrai que ça change pas beaucoup mais qu’il ose dire que les gens passent leur temps à se promener et à faire les beaux! J’ai répondu du tac au tac « Arrête! Tu sais aussi bien que moi que tout ce qu’on fait c’est trimer toute la journée! Tu bosse 10 heures par jour, et pour quoi? Pour leur foutu effort de guerre! Moi je dis que si on essayait d’être plus conciliant on aurait pas tous ces xenos sur le dos. » Il m’a regardé avec un regard, comme celui qu’on a quand on parle à un attardé mental, et il m’a dis: « Si seulement c’était aussi simple. Tu pense bien que si ça marchait on ne ferait pas la guerre! Si seulement tu comprenais qu’on a raison de faire tout ce qu’on fait… »

Ca m’a mis en rogne et j’ai commencer à l’engueuler:
«-T’as raison Morgan! T’as raison! Il nous veut haineux et dociles, incultes, pauvres et faibles, ton Imperium! Et quoi qu’on fasse, ça changera pas! Il changera pas, tu changeras pas, je changerais pas. On peut pas changer, ni de maitre, ni de planète. On vient au monde pour être fidèle, et après? Et après on crève par fidélité! Ils nous crèvent, et quand c’est pas au boulot c’est parce qu’on sert de conscrits à trois sous qu’on exhibe comme des héros avant de les envoyer se faire charcuter sur un champ de bataille! On est des poupées de chiffons dans les mains de l’Administratum! On a les griffes de l’Imperium sur nous, de la naissance à la mort, et ça nous oppresse, on est pas libre! Faut même faire attention à ce qu’on dis sinon on finit au bucher! C’est pas une vie ça… J’accepte pas cette vie en tout cas…
-Toi t’es qu’un anarchiste en même temps! Moi je me fiche de comment ça tourne, mais je suis pour qu’il y ai un certain ordre. Et si il y a un truc que je peut t’assurer, c’est que si ma planète me demande de verser mon sang pour elle, elle me trouvera! Et je ne serait pas avare!

Il a un don pour te retourner le cerveau Morgan. Il m’avait un peu ému et si il avait bien raison pour une chose, c’est qu’Imperium ou pas je serait prêt à donner ma vie pour ma planète. On c’est dit qu’on avait plus de sujet d’entente que de sujet de désaccord. J’ai voulu être conciliant et j’ai répondu:
« -T’as raison, sur ce point je pense comme toi. Mais il n’empêche qu’on se tue à la tache et qu’on s’use les doigts jusqu’à la moelle pour une maigre pitance. Et pourtant c’est grâce à nous que ça tourne ce petit monde et sa noblesse! Et qu’est-ce qu’on gagne dis-moi? Ha! Des brimades, des coups de trique et des punitions. Et le pire dans tout ça, c’est qu’ils prétendent qu’ils travaillent! A quoi il ressemble leur travaille? A passer la journée en bonne compagnie, savourant les fruits de notre travail à nous! Et des fois, pour nous en mettre plein la vue, ils mettent leurs beaux costumes et viennent à la tribune. Et là ils nous ressortent le discours usé du patriotisme et de la nécessité de la guerre éternelle pour la gloire de la Sainte Terra et de l’Empereur, béni soit-il. Et ils nous disent qu’il faut bosser plus, et celui qui bosse le plus gagne une médaille! Et puis ceux qui ne veulent pas crever à la tache, ils ont qu’à crever dans la Garde! C’est plus rapide!
-C’est comme ça ouais. m’approuva Morgan. »

Ma discussion avec Morgan m’avait un peu retourné le cerveau, aussi quand une colonne de garde a tourné au coin de la rue, je me suis levé tout de suite. L’officier avait l’air bien sympathique et assez avenant. J’ai fait qu’un bond et j’ai couru me mettre au pas.Je lui ai crié: "On va bien voir si c'est vraiment comme ça!" J’ai vu son air renfrogné et il m’a hurlé une injure. Comme si il était jaloux de l’entrain avec lequel j’avait rejoint la colonne. Ca m’a énervé qu’il le prenne comme ça, il n’avait qu’à me rejoindre après tout! J’ai donc suivi la colonne avec son capitaine, et on a tourné la rue. On a traversé la ville avec la musique et les acclamations des gens à la fenêtre. Le ciel commençait à se couvrir et il faisait de plus en plus lourd. On a traversé plein de rues comme ça et finalement il a commencé à pleuvoir. Plus on avançait et moins il y avait de vivat, finalement la musique c’est arrêtée elle aussi. Il n’y avait plus que le bruit doux de la pluie sur le bitume et le pas cadencé des soldats.

C’était donc ça le vrai visage de l’armée? La solitude, le silence, l’absence d’individualité? Ce n’était plus drôle. J’était sur le point de m’en aller quand je me suis rendu compte que sans faire de bruit, ils avaient refermer les portes de la caserne derrière nous. J’était pris au piège…



L’un compagnon de Marv poussa un sifflement admiratif.
« -Hé ben mon gars, c’est bête de se faire engager comme ça! Moi je pensait pas finir sur le monde-jungle de Viridian à garder un stupide complexe d’extraction de prométhéum. Je pensait me trouver à la pointe d’un assaut majeur à buter de l’hérétique et du xénos mais ils m’ont affecter ici… »

L’homme qui parlait se nommait Astor, il était d’une taille moyenne, d’un blond presque blanc et les cheveux coupés en brosse. Ses larges muscles faisaient penser à Marv qu’il était capable d’étrangler un Grox à main nue. Avec Marv et Astor se trouvait un dénommé Beka. Il était plus grand mais aussi plus maigre qu’Astor. Le teint basané et les bruns cheveux coupés ras s’accompagnaient d’un air serein qui impressionnait Marv. Marv quand à lui était le dernier membre du trio et mesurait la taille moyenne d’un homme de Caligan. Il était large d’épaule ce qui faisait dire à Astor qu’il pourrait faire un très bon soldat avec un peu de musculation. Mais Marv était plus un cérébrale qu’autre chose et savait qu’un bon soldat était avant tout quelqu’un qui en avait dans la tête.

Après s’être ‘’engagé ‘’ dans la Garde, il avait été intégré à la troisième compagnie du 278em régiment d’infanterie de Caligan. Quelques mois plus tard et après un entrainement intensif, ils avaient été envoyés sur le monde de Viridian afin de garder les différentes installation de prométhéum qui se trouvaient dans la jungle luxuriante de ce monde. Les forces gardant le dispositif protégé par le peloton de Marv étaient dirigées par un vétéran du nom de Gharan. Sa simple présence suffisait à calmer les nouvelles recrues et le sentiment partagé parmi les hommes était qu’il s’agissait de l’incarnation parfaite du garde.

Lorsqu’à 21h le groupe 9 ne répondit pas lors du rapport de position, Astor, Marv et Beka étaient loin de se douter qu’une menace invisible planait sur les défenseurs du complexe…

_________________
And the raven, never flitting, still is sitting, still is sitting
On the pallid bust of Pallas just above my chamber door;
And his eyes have all the seeming of a demon's that is dreaming,
And the lamp-light o'er him streaming throws his shadow on the floor;
And my soul from out that shadow that lies floating on the floor
Shall be lifted - nevermore!

*** Mes listes Hérésie d'Horus ***


*** Mes listes Warhammer Battle ***
Revenir en haut Aller en bas
Raven
Seigneur Amiral


Messages : 4585
Date d'inscription : 12/11/2009
Age : 23
Localisation : Stepped on your shoulder, watching your sins

MessageSujet: Re: Stella Noctis   Mar 27 Avr 2010 - 0:27

Le silence s’éternisa une demi-minute après l’appel de Gharan. Celui-ci appela de nouveau le groupe 9 sur le canal radio, et eu de nouveau pour toute réponse la friture sur la ligne de mauvaise qualité. Les trois membres du groupe 4, le plus proche de la dernière position connue du groupe manquant reçurent la consigne d’aller vérifier ce qui se passait. Les autres groupes restèrent en place.

L’attente se fit longue, Marv et Astor scrutaient anxieusement les bruits alentours pour percevoir un indice sur ce qui se passait. Beka lui, restait placide, se contentant d’observer les broussailles alentours à travers les ombres de la nuit. La radio s’anima soudain, crachant la voix blême de Melika, la chef du groupe 4:
« -Ici groupe 4, on est sur les lieux. Il y a des traces de lutte ici et… attendez, des pieds dépassent d’un buisson! Buh… Je croit que c’est Garrik, il lui manque un bras et la moitié du visage. C’est horrible!
-Chef, on viens de trouver les corps de Koral et d’Hanz, ils sont pas dans un meilleur état!
-Ici Gharan, adoptez une formation défensive et battez en retraite vers le complexe. A tous les groupes, passez en état d’alerte, nous ne sommes pas seuls!
-A vos ordres, on retourne vers le com… Hé! Qu’est-ce que… »

La voix de Melika fut remplacée par un bruissement végétale suivi d’un cri d’horreur inarticulé. La communication s’interrompit brutalement, mais Marv et ses camarades purent suivre le déroulement des événements qui suivirent. Plusieurs détonations retentirent, un cri de douleur et d’agonie féminin, une explosion, de grenade probablement, plusieurs autres détonations et enfin, le silence… Le groupe 4 ne répondit plus jamais aux appels radios de Gharan. Cette fois, Beka aussi commençait à se sentir mal alors que Marv commençait à suer de peur. Lentement, le trio commença à reculer en direction du complexe de bâtiments qui leur semblait un havre de sécurité. Le canal radio s’anima de nouveau, c’était Joduan du groupe 8 qui parlait d’un ton essoufflé.
« -Ici Joduan, on avait vu un truc bouger dans les buissons. Lorn est passer en premier et Mike en deuxième. Je sait pas ce qui c’est passé mais un truc les a chopé et ils ont disparu dans la brousse. Maintenant le truc est après moi! Au sec… Aaaaaaaaaaaaaaaaargh! 
-Ici Garhan à toutes les unités, on a perdu trois groupes, repli sur le complexe, groupes 2 et 3, regroupez-vous à l’entrée ouest et préparez-vous à tenir pendant que le reste des troupes se repli à l’intérieur.
-Groupe 2, 5 sur 5.
-Groupe 3, on vous entend fort et clair! »
Astor, Beka et Marv coururent à en perdre haleine et pénétrèrent dans l’enceinte grillagée du complexe par la porte nord qui se ferma derrière eux. Gharan les affecta à la garde d’un bâtiment d’acier et de béton s’élevant sur trois étages. Ce bâtiment servait de centre administratif et pouvait être une cible de choix pour un commando ennemi.


Les trois hommes pénétrèrent dans le vestibule austère et insalubre du bâtiment, faiblement éclairé par un néon en fin de carrière. Un tuyau au mur opposé goutait, faisant naitre à sa base une flaque d’un liquide que les soldats ne purent identifier sur le béton nu. Ils bifurquèrent dans un couloir menant vers l’aile droite du bâtiment, elle aussi mal éclairée par des lampes en bout de course et flanquée à gauche par divers salles à fonctions variées et à droite par des fenêtres crasseuses dont certaines étaient brisées par endroits. Le trio de soldats s’enfonçaient dans les entrailles peu accueillantes du bâtiment lorsque leur radio crépita de nouveau.

« -Ici groupe 3, on a rejoint le groupe 2 et on prend position.
-Hé regardez! C’est quoi cette trace au sol?
-On dirait des griffes…
Un coup sourd retentit dans la radio alors qu’un homme recrachait tout l’air de ses poumons comme s’il avait reçu un violent coup sur la poitrine.
-Xénos!
-Nettoyez cette monstruosité!
Un violent mais bref combat s’engagea, d’après ce que purent en juger Marv et ses collègues. Aux cris de douleur des soldats impériaux se melaient des coups sourds, comme assénés par d’énormes masses d’armes. Lorsqu’enfin le calme revint, un homme reprit la parole bien qu’avec une voix tremblante.
«-Créature xenos abattue, chef. Quatre hommes à terre dont un mort.
-Combien y avait-il de créature?
-On n’a été attaqué que par une seule créature.
-Ok, et vous êtes certains de l’avoir éliminé?
-Vu le nombre de blessure qu’on lui a infligé, je pense oui. En tout cas on l’a salement amoché.
-Bougez pas, j’arrive avec le groupe 1. Groupe 7, restez dans le batiment administratif pour l’instant, groupe 5, restez vigilants! »

Un grognement bestial résonna dans la radio suivi d’un cri de surprise. Le soldat qui venait de faire son rapport repris sur un ton paniqué: Deux! Il y en a deux! , juste avant de s’étouffer dans un infâme gargouillis. Gharan, d’un ton qu’il essayait de faire paraitre le plus calme possible, fit alors passer de nouveaux ordres.

« A toutes les unités, un xénos viens probablement de forcer l’entrée ouest, n’essayez pas de l’intercepter à trois, regroupement devant le bâtiment administratif. »

_________________
And the raven, never flitting, still is sitting, still is sitting
On the pallid bust of Pallas just above my chamber door;
And his eyes have all the seeming of a demon's that is dreaming,
And the lamp-light o'er him streaming throws his shadow on the floor;
And my soul from out that shadow that lies floating on the floor
Shall be lifted - nevermore!

*** Mes listes Hérésie d'Horus ***


*** Mes listes Warhammer Battle ***


Dernière édition par Azariel le Mar 27 Avr 2010 - 20:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arax, Inquisiteur
Grand Inquisiteur.


Messages : 9992
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 24
Localisation : En voyage dans les désolation nordiques

MessageSujet: Re: Stella Noctis   Mar 27 Avr 2010 - 6:08

Alors, que dire?
Une situation un peu confuse mais sans doute voulue afin de garder le mystère sur l'attaquant (lictor? au hasard...).
Le fait que l'action soit uniquement perçue par le biais de radio l'atténue beaucoup et tu devrais plus insister sur les angoisses que font naitre les disparitions successives à tes persos principaux et lors des descriptions, ne pas simplement les faire afin de donner un cadre descriptif précis mais plutôt dans le but d'accentuer le sentiment oppresseur de malaise. Il faut que le lecteur sente un peu de la peur des personnages étant donné qu'il n'a pas d'actions à vivre.

Aussi quelques fautes de conjugaisons notamment sur le passé composé:

Citation :
« -Ici Joduan, on avait vu un truc bouger dans les buissons. Lorn est passer en premier et Mike en deuxième. Je sait pas ce qui c’est passer mais un truc les a choper et ils ont disparu dans la brousse. Maintenant le truc après moi! Au sec… Aaaaaaaaaaaaaaaaargh!

Tes deux infinitifs doivent être remplacés par des participes passés. Je crois avoir noté quelques autres erreurs à la lecture.

En attente de la suite.

_________________
"Ceux qui se vautrent dans le péché ne méritent pas la miséricorde du bûcher"

L'Inquisiteur Arax, réveillé un peu trop tôt un matin...


Le chapitre 6 de ma fic La Campagne des Huit Eclipses est en ligne.
Le chapitre 3 de ma fic Inqusition Impériale a été mis à jour.
Le chapitre 8 de ma nouvelle fic Intérêts Croisés est en ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Raven
Seigneur Amiral


Messages : 4585
Date d'inscription : 12/11/2009
Age : 23
Localisation : Stepped on your shoulder, watching your sins

MessageSujet: Re: Stella Noctis   Mar 27 Avr 2010 - 20:38

Le trio de soldats se regarda et ils opinèrent silencieusement avant de faire demi-tour. La terreur se lisait sur leurs visages, ils savaient qu’il y avait quelque chose de tapi dans les ténèbres, peut-être au coin du prochain couloir qui voulait leur peau. Marv serra les dents en courant, il couru comme si sa vie en dépendait, il couru comme si la chose était sur ses talons, il couru comme si tous les diables de l’enfer étaient à ses trousses. Le petit groupe déboucha de nouveau dans le hall d’entrée et nota que le néon clignotant c’était définitivement éteint, rajoutant à la lugubre atmosphère du bâtiment. Une faible lumière venait de l’extérieur, éclairant un petite surface au sol. Beka s’approcha de la porte, le souffle court.


Le soldat approcha lentement de la porte, essoufflé par sa course effrénée et par la peur qui le tenaillait. Les deux autre s’appuyaient sur leurs cuisses en essayant de reprendre leur souffle. L’enfer allait bientôt s’arrêter, Gharan et les autre seraient là et ils feraient la peau à ce putain de xenos. Alors que Beka posait la main sur la poignée de la porte, il disparu sur le coté comme happé par un câble. Un ignoble bruit de succion retourna l’estomac des deux hommes qui braquèrent leurs fusils laser, scrutant avec anxiété les ténèbres environnantes. Marv recula à pas mesurés en direction de l’escalier, attendant le moment opportun pour le gravir à toute jambe pour semer le mystérieux agresseur.

La silhouette d’Astor se découpait à présent nettement dans la lumière blafarde de la lune. Le garde avança encore de quelques pas avant de s’arrêter. Marv vit alors avec terreur une énorme ombre passer entre la fenêtre et lui, emportant Astor avec elle. Le pauvre soldat se retrouva à terre, plaqué par une forme monstrueuse et d’une force inouï. Dans l’énergie du désespoir, il pointa son fusil à l’aveuglette et lâcha une salve qui percuta une sorte de plastron. Marv aperçu la manœuvre de son camarade et lâcha quelques tirs aussi avant de s’enfuir à toute jambe dans l’escalier menant à l’étage supérieur. Il ignorait complètement si Astor était en vie mais il n’avait qu’une chose en tête: sa propre survie. Il sentit plus qu’il n’entendit que la créature le poursuivait. Il tourna à gauche sur le palier de l’escalier et continua de courir à l’aveuglette, tentant désespérément de semer son implacable poursuivant.


Cet étage était bien mieux tenu que le rez-de-chaussée et le sol en lino impeccablement nettoyé en était presque glissant. Courant toujours, il fit un faux pas et s’effondra en avant, glissant jusqu’en dessous d’une table. Sentant se dernière heure venue, il se replia sous la table, prêt à vendre chèrement sa peau. Il sentit la chose approcher, il eu l’impression qu’elle hésita et se prit à supplier l’Empereur de le sauver. Comme si sa prière silencieuse avait été entendue, l’ombre s’éloigna soudain en poursuivant sa route vers le bout du couloir.

Lorsqu’il fut certain que son mystérieux ennemi avait tourner au bout du couloir, il pris la décision de sortir de sa cachette et commença à courir dans la direction opposée de la monstruosité. Bordel mais qu’est-ce que c’est que ça? pensa-t-il en traversant le palier de l’étage. C’est que dans les films d’horreur que ça devrait exister! Ce truc est vraiment énorme, qu’est-ce que j’vais faire contre ça? Je suis un étudiant moi, pas un space marine!
Alors qu’il ruminait tout ça, il entendit un bruit sourd venant des tréfonds du bâtiment, de derrière lui. Sans réfléchir, il se jeta dans la première salle qu’il trouva. Il s’avéra qu’il s’agissait d’un dépôt pour le personnel d’entretient. Il se cacha derrière des seau et des balais du mieux qu’il put et commença à sangloter en suppliant.

« Pitié Empereur, faites quelque chose! Je sait que j’ai jamais été très croyant mais vous êtes mon dernier espoir! J’irait au temple tous les jours, je ferait des dons à l‘Eclesiarchie , je vous en supplie, le truc en a après moi et j’veut pas crever ici, pas comme ça! J’en ai fait des conneries dans ma vie mais… »

Marv fut soudain interrompu dans ses sanglots par une respiration rauque et un grattement de griffe sur la porte en métal du local. Le jeune homme déglutit difficilement en s’imaginant sa dernière heure arrivée. La porte se tordit sous un violent coup avant d’être arrachée de ses gonds et envoyée au loin avec grand fracas. Sous les yeux rougis de Marv, une immense forme se dessina dans l’encadrement de la porte. Il distinguait mal mais il lui semblait distinguer deux bras et deux sorte de crochets de mante religieuse sur les épaules de la créature. Si Marv avait eu le don de disparaitre, il l’aurait fait sans hésiter car la créature qui lui faisait face le terrorisait au-delà de ce qui était naturel. Le monstre exsudait une aura de peur animale et irrationnelle, réduisant les dernières onces de courage du jeune garde à néant.


La bête fit un pas dans la pièce, comme si elle n’avait pas conscience de la présence de Marv qui resta figé en l’observant. D’un mouvement surnaturellement vif, l’un des crochets de la créature frappa dans le tas de balais, frôlant le visage de Marv, arrachant sa radio et s’enfonçant profondément dans le béton. Si Marv n’avait pas été terrorisé au point de ne plus pouvoir faire un geste, il aurait eu un vif mouvement de recul et se serait révélé aux yeux de l’extra-terrestre mais heureusement pour lui, il ne réalisa pas ce qui s‘était passé. Le xenos retira lentement son crochet du mur, renifla une dernière fois et disparu de l’embrasure de la porte. Essayant de calmer sa respiration et son cœur qui battait la chamade, Marv s’extirpa lentement du tas de balai qui venait de lui sauver la vie. Il retira son casque, définitivement détruit et s’essuya le front trempé de sueur. Merci. souffla-t-il à l’adresse de ce qui avait entendu ses suppliques et qui lui avait évité une mort horrible, peu importe de qui ou de quoi il s’agissait. Passant la main sur l’entaille faite au mur par le crochet du xenos, il pris la pleine mesure de la puissance de son adversaire. Si le coup avait été porté un peu plus à gauche, il serait mort instantanément.

Alors qu’un nuage masquait la lune dans le ciel, Marv se rendit compte que sa radio détruite, il était seul contre la créature. Rassemblant le peu de courage qu’il avait et serrant son fusil contre lui, il s’avança bravement dans le couloir faiblement éclairé le clair de lune. Il savait qu‘à moins d‘un miracle, il allait devoir régler son compte à la créature seul, ou périr…

_________________
And the raven, never flitting, still is sitting, still is sitting
On the pallid bust of Pallas just above my chamber door;
And his eyes have all the seeming of a demon's that is dreaming,
And the lamp-light o'er him streaming throws his shadow on the floor;
And my soul from out that shadow that lies floating on the floor
Shall be lifted - nevermore!

*** Mes listes Hérésie d'Horus ***


*** Mes listes Warhammer Battle ***
Revenir en haut Aller en bas
Arax, Inquisiteur
Grand Inquisiteur.


Messages : 9992
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 24
Localisation : En voyage dans les désolation nordiques

MessageSujet: Re: Stella Noctis   Mer 28 Avr 2010 - 6:42

Situation plus claire étant donné qu'on en est en prolongement du chapitre précédent, cependant le sentiment d'oppression continu à jouer les absents. Il est assez difficile de s'inquiéter pour un personnage que l'on ne connais pas et que l'on ne s'est pas encore mis à apprécier.

Au début petite erreur de mise en page. Possible que tu ai voulu séparer clairement le changement de point de vue mais cela coupe un peu l'action sans nécessité puisque le premier paragraphe se termine sur Beka.
Aussi quelques répétitions malheureuses, d'un paragraphe sur l'autre assez souvent comme entre les deux premiers et les deux reprises de "porte" une relecture permet de gommer ce genre de petits défauts.
Aussi Marv est chanceux à un point dépassant l'imagination pour qu'on lictor non pas le rate (ça arrive) mais soit incapable de le détecter à même pas cinq mètres... d'autant qu'un garde même propre reste loin d'être inodore surtout si il a eut à suer un bon coup en courant pour sa vie...
Quelques fautes d'orthographe aussi, un "c'était" au lieu d'un "s'était" de mémoire et quelques autre machins.

Bref, en attente de la suite.

_________________
"Ceux qui se vautrent dans le péché ne méritent pas la miséricorde du bûcher"

L'Inquisiteur Arax, réveillé un peu trop tôt un matin...


Le chapitre 6 de ma fic La Campagne des Huit Eclipses est en ligne.
Le chapitre 3 de ma fic Inqusition Impériale a été mis à jour.
Le chapitre 8 de ma nouvelle fic Intérêts Croisés est en ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stella Noctis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stella Noctis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» noctis
» Stella Noctis
» mes dessin de noctis
» [vend] stella 3000ra
» Le prix Stella & Darwin awards

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galaxy in Flames :: Librarium :: Fanfic et créations perso-
Sauter vers: