Galaxy in Flames

Un forum pour les passionnés de Warhammer 40.000 dans son ensemble
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ascension

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Arghit
Roi de Bretagne


Messages : 9096
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 24
Localisation : Le Sud...

MessageSujet: Ascension   Mer 28 Avr 2010 - 20:28

Voilà ma fic sur mon cher Minos Valneth, inquisiteur de son état.
En espéra,t avoir le plus de critiques possible pour améliorer tout ça, merci d'avance!





Prologue



Modéné avançait d'un pas décidé dans les coursives sombres du Manians Phosae. Il avait été affecté à la pire des mission qu'il pouvait imaginé, il servait d'agent de liaison entre le capitaine du vaisseau et son hôte actuel. La simple annonce qu'il devait faire risquait de le tuer. C'est avec une angoisse palpable qu'il pénétra dans les quartier de l'homme en question.

-Seigneur inquisiteur? Nous sommes arrivés en orbite, Quels sont vos ordres? Dit il, hésitant.

Ernst Balacruf, se leva de son siège, quittant la pile de dossiers qu'il était en train d'étudier et se campa face à l'officier Modéné. Il plongea son regard d'acier dans celui de l'homme d'équipage et le toisa du haut de ses deux mètres.

-Bien, lancez immédiatement l'assaut sur la sous ruche. Répondit calmement l'inquisiteur de sa voix à la fois grave et menaçante.


Peu de temps après cet ordre, une multitude de barges de débarquement fondaient sur la ruche principale d'Ophicius prime. Ophicius, monde ruche important du sous-secteur Sanctuary dans l'Ultima Segmentum connaissait depuis plusieurs mois de graves troubles politiques. Les habitants des bas-quartiers se révoltaient en masse contre le gouvernement poussés par ce qui avait été identifié comme un astartes renégat. Les raisons de se soulèvement étaient multiples et plus que justifiés, Ophicius étant réputée comme étant un monde où vivre était particulièrement difficile pour un roturier mais un tel affront à l'Imperium ne saurait rester impuni.

Par chance, l'appel de détresse lancé par les maisons nobles avait été réceptionné par la flottille du seigneur inquisiteur Balacruf qui rentrait d'une campagne dans les Astres Noirs. Quand il se proposa d'aller régler cette affaire, nul n'osa s'opposer à celui qui avait récemment acquis le surnom de « Fléau de L'Astartes » suite à son duel épique contre un puissant Apôtre de la légion des Word Bearers dont il sortit victorieux.

Ce furent donc pas moins de quatre-milles troupes de chocs inquisitoriales et près d'un millier de sœurs de batailles qui convergèrent vers Ophicius pour soutenir les unités de FDP. Les quelques millions d'insurgés mal armés et sans aucune formation militaires n'avaient réellement aucune chance. La sentence était tombée, la sous-ruche devait être purgé de tous ses habitants. L'Inquisition avait décidé de faire d'Ophicius prime un exemple pour tous les habitants des mondes alentours. L'économie allait souffrir quelques temps mais au moins, il y aurait la paix.

Le plan de bataille de l'inquisiteur était simple, le gros des troupes de chocs rejoindrait les FDP qui défendaient la spire tandis que les sororitas frapperait au cœur des lignes ennemis, directement dans la sous-ruche. Balacruf espérait bien y trouver le chef des renégat, l'astartes responsable de tout ce chaos et le tuer personnellement. D'après les rapports, il était un ancien sergent d'un obscure chapitre qui avait déserté suite à la purge de son monde natal. Un faible selon Balacruf. Typiquement le genre de personne qui méritait de mourir. Pour lui, L'Imperium passait avant tout, aucun individu n'était irremplaçable, il allait se faire une joie de le prouver à ce surhomme.
Une fois prêt au combat, il rejoignit une escouade au niveau des téléporteurs.



Ophicius prime, partie supérieur de la basse-ruche, début de la contrattaque

Jon enfonça la baïonnette de son fusil radiant dans le corps de son ennemi, agonisant. Il s'agissait d'une femme d'une trentaine d'année qui n'était armée que d'un simple pistolet à clous, un outil inoffensif pour les armures carapace qui équipaient ses gars. Mais cette femme avait combattu les soldats de l'Empereur et s'était elle même condamné en faisant cela. L'Inquisition ne faisait pas de pitié. Pourtant, le spectacle qui se déroulait sous les yeux du sergent Jon Irenicus était tout ce qu'il y a de plus pitoyable. La foule, si déterminée qu'elle fut à renverser ses tyrans s'était débandée dès que les Valkyries noires de jais frappées du I caractéristique étaient apparues dans les cieux. Les FDP révolutionnaires furent les seuls, avec quelques irréductible à oser se dresser face à l'élite de l'humanité. Inutile de préciser qu'ils furent rapidement anéantis par une pluie de tirs de fusils radiant lasers pendant que les puissants aéronefs arrosaient la foules de leurs missiles Hellstrike.

Il ne restait plus désormais que des fuyards apeurés. Certains se rendaient, les imbéciles... Jon et ses hommes abattaient toute forme de vie, sans distinction. Ils faisaient ça de manière presque mécanique, automatique. Combien de ruche avait il purger? Combien de monde avaient été anéantis sous ses yeux? Que représentaient ces quelques civils à coté de toutes les atrocités qu'il avait déjà commise? Il ne s'en souciait pas, il ne voulait pas s'en soucié. Il était un soldat, il devait obéir, c'est tout.

Une heure à peine après la venue des renforts inquisitoriaux, la frontière entre la basse-ruche et la spire, domaine des maisons nobles et des riches marchands était nettoyé de toute présence hostile. La seconde partie de la mission pouvait commencé. Le sinistre bruit de millier de bottes frappant le sol au pas résonna dans toute la ruche.




Ophicius prime, partie inférieur de la basse-ruche quelques heures après l'arrivée de l'Inquisition

Astelus fulminait. Son quartier général, une ancienne usine désaffectée grouillait de « soldats » désespérés par les rapports sur la situations. L'Imperium avait encore tout gâcher! Cette maudite Inquisition venait encore de ruiner tout ce pourquoi il se battait! Les informations venant de la partie supérieur étaient alarmants. Les FDP avaient reçus des renforts de ces chiens de fanatiques en noir! C'était prévisible mais malheureux. Il n'avait voulu que libérer la population de la ruche du joug des tyrans qui les opprimaient. L'humanité n'était elle pas censé être unie sous la bannière de l'Empereur contre ses ennemis? Il ne pouvait pas comprendre pourquoi les forts abusaient de leurs pouvoirs pour opprimer les faibles. Les puissants guerriers de l'Astartes servent l'humanité, les forts doivent protéger les faibles. Ces gouverneurs qui faisaient mourir les gens dans leurs usines ou dans leurs mines ne méritaient même pas le titre d'êtres humains, ils devaient disparaitre en Son Nom!
Il n'allait pas abandonner le combat! La révolte avait échoué mais le peuple pouvait encire lutter. Il était un space marine, expert en opération de guérilla. Son œuvre échouerait peut être, surement même, mais au moins il mourrait en ayant fait tout son possible pour aider les plus faibles.

Astelus quitta la salle principale pour se retrouver dans son « bureau » où l'attendait son équipement. Il vérifia machinalement le chargeur de son bolter, alluma sa lame énergétique et scella son casque au reste de son armure. Son regard s'attarda sur la lame crépitante. Il l'avait prise sur le corps de sergent Remy, mort au champs d'honneur sur Kertis. On pouvait y lire « Servir l'Empereur » minutieusement gravé en haut gothique. C'était bien ce qu'Astelus comptait faire, jusqu'à la mort!

Il sortit de l'entrepôt entouré de ses meilleurs éléments, d'anciens gangsters convertis à sa cause. Prendre le pouvoir dans les bas-fonds n'avait pas été compliqué, la stature démesurée d'un astartes et ses armes étant déjà des symboles forts d'autorité. Il lui avait ensuite suffit de s'attaquer aux marques de l'injustice: les collecteurs d'impôts et les arbites pourris entre autre. Le peuple s'était tout naturellement tourbé vers lui, il avait été porté aux nues, il était un héros! Et il avait aimé cette expérience. Astelus refusait de l'admettre mais au plus profond de son âme, il voulait la reconnaissance du peuple, de ceux qu'il aidait. Mais cela, jamais il ne l'admettrait. Il s'était persuadé qu'il combattait pour le bien des autres alors qu'au plus profond de son âme, il ne combattait que pour sa gloire personnelle. Il monta à l'arrière d'un des véhicule qui avaient été légèrement renforcés pour le combat. Sous son poids, ledit véhicule s'enfonça un peut avant de partir en direction du cœur de la basse-ruche.



Ophicius prime, basse-ruche, bloc d'hab 57

Plusieurs centaine de civils avaient été réuni dans une vaste place au centre de laquelle trônait une statue censée représenter l'Empereur en personne. Les gens, hommes, femmes comme enfants formaient un cercle compact entouré de troupes de chocs qui amenait toujours plus de nouvelles têtes. Jon pouvait lire leur anxiété sur leurs visage. Les enfants pleuraient, huralient. Les hommes les plus forts se débattaient, certaines femmes avaient même proposer leur corps en échange de la liberté. Mais tout cela était inutile. L'Inquisition est inflexible quelque soit la situation et la sentence était tombé. Jon entendit un grésillement sur son vox, un ordre. Ordre qu'il exécuta dans la minute. Il abaissa son bras, à ce signal, la centaine de soldat placée sous son commandement fit feu. En quelques secondes, les tirs combinés des fusils radiants et des fusils automatiques des FDP vinrent à bout de la foule.

Jon avança au milieu des cadavres. Il ne savait pas pourquoi mais il tenait à voir le résultat de ce qu'il avait fait. Ses bottes furent rapidement pleine de sang. Les armes automatiques, si chers à ce monde étaient vraiment cruels pensa t il en voyant tout ce sang. A l'inverse, les victime des fusils laser n'avaient que quelques trous assez discrets dans le corps. Si ils n'avaient pas été pas entassés ici, on aurait presque put croire qu'ils étaient simplement endormis. Soudain, il fut attiré par un bruit. Il se retourna instinctivement vers sa source, fusil braqué. Il vit un bébé, de moins d'un an probablement, enlacé par le cadavre de sa mère criblé d'impacts de balles. La morale de Jon ne lui dictait qu'une chose. Il ramassa l'enfant et le regarda dans les yeux. Étrangement, la vue d'un soldat en uniforme complet, dont le visage était recouvert par un masque calma le petit qui arrêta de pleurer. Il était l'innocence même. Un être pur, brut, capable de devenir n'importe quoi. Jon devait faire quelque chose pour cet enfant. Il regarda ses alentours, s'assurant que personne ne le regardait avant de tracer au couteau une profonde entaille sur le coup de bambin. Les ultimes pleurs se perdirent en un gargouillement indescriptible. Jon lâcha le cadavre et retourna vers son unité. Nul n'était innocent face à la volonté de l'Empereur. L'Inquisition, détentrice de cette volonté avait voulu la mort de ce peuple, ce n'était pas à lui simple sergent de la remettre en cause. Au moins le petit pourrait trouver grâce devant Lui désormais.

Tandis que d'énormes bulldozer s'occupaient de faire disparaître le charnier, Jon et ses hommes se dirigèrent vers l'intérieur des habs. Deux de ses hommes, Marnax et Stilskin préparaient déjà leurs lances-flammes. La purge de la ruche serait longue, ils devaient faire en sorte qu'elle soit la plus courte possible...


Ophicius prime, quelque-part dans la basse-ruche

Une dizaine de lumières bleutées illuminèrent une petite ruelle de la basse-ruche. Le même nombre de sœur de bataille en sortit et commença à ouvrir le feu sur toute forme de vie. La foule commençait à hurler quand toujours plus de guerrières apparaissaient. Les bolters causaient d'atroces mutilations sur la population, les corps explosaient en aspergeant les armures blanches immaculées des sororitas. Le massacre était de la même ampleur que dans les parties supérieurs. Les devantures des boutiques dans lesquels se réfugiaient les gens apeurés ne résistaient pas aux salves de multis-fuseurs.

Un véhicule un peut trop téméraire fonça à toute allure vers une escouade se tenant en plein milieu d'une route. Une seule combattante se concentra sur ce fou. Sœur Thérèse épaula son fuseur et attendit. Dès qu'il fut assez proche, elle pressa la détente de son arme. Un jet d'énergie sortit du canon de l'arme, traversa littéralement la carrosserie, causant l'explosion immédiate du véhicule. Satisfaite, la sœur reporta son attention ailleurs. Elle n'avait pas vu la l'énorme masse bleue sauté du véhicule avant sa destruction, ni le projectile fuser vers son visage. La tête de sœur Thérèse explosa littéralement, projetant des morceau de sa cervelle sur ses camarades. L'une d'elle se retourna, trop tard. La lame énergétique dépassait déjà de son torse. Le reste de l'escouade fit feu sur cette nouvelle menace mais Astelus s'empara du cadavre et fonça vers sa prochaine victime. Les bolts ricochèrent sur l'armure de la sœur jusqu'à ce qu'un perce la cuirasse. Le corps explosa à son tour et c'est au milieu d'une pluie de sang et d'organes broyés qu'Astelus décapita une troisième sororita. Une grenade à fragmentation en acheva deux nouvelles pendant que la sœur supérieur tentait de retenir le space marine. Leurs deux lames s'entrechoquèrent mais celle de guerrière céda bien rapidement sous la force énergétique de l'autre. Épée comme bras furent tranchés nets. De sa main valide elle pointa son pistolet bolter vers le casque du surhomme qui pivota et lui envoya un coup de pied retourné magistral. Sa victoire fut accueillit par une gerbe de flammes provenant d'une autre guerrière. L'astartes roula sur le coté et lâcha une salve de bolts sur son assaillante.

Le combat était terminé. Les dix corps gisaient là, perdus dans cette rue. Les civils survivants acclamaient leur sauveur mais Astelus ne pouvait pas gouter à ce plaisir. D'un pas décider, il se dirigea vers son prochain combat.

_________________



20:10 - [GiF] Melcor: je suis un papillons


Dernière édition par Arghit le Dim 2 Mai 2010 - 14:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arax, Inquisiteur
Grand Inquisiteur.


Messages : 9992
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 24
Localisation : En voyage dans les désolation nordiques

MessageSujet: Re: Ascension   Mer 28 Avr 2010 - 21:22

Alors...
Première chose: l'orthographe: plusieurs fautes d'accord et des confusions participe passé/infinitif un peu trop nombreuses vienne gâcher la lecture. De même il y a un moment où il manque carrément un mot:
Citation :
Ophicius étant réputée comme étant un monde vivre était particulièrement difficile pour un roturier mais un tel affront à l'Imperium ne saurait rester impuni.
Une petite relecture devrait gommer ces défauts.

Sans quoi, le début tombe un peu dans le vice de décrire toute la situation d'un coup qui est assez maladroite (je le sais, je l'ai fait, mon premier chapitre me nargue encore et toujours) et qui fait que l'on a tendance à voir les choses de manière un peu détaché du fait même de vouloir nous plonger en plein dans la situation. La deuxième partie est bien mieux à mes yeux car bien que courte elle nous met directement dans la tête du personnage. Peut être une influence du RP qui pousse à chercher les sentiments des persos.

C'est loin d'être parfait pour le moment mais la marge de progrès n'en est que plus grande.

En attente de la suite.

_________________
"Ceux qui se vautrent dans le péché ne méritent pas la miséricorde du bûcher"

L'Inquisiteur Arax, réveillé un peu trop tôt un matin...


Le chapitre 6 de ma fic La Campagne des Huit Eclipses est en ligne.
Le chapitre 3 de ma fic Inqusition Impériale a été mis à jour.
Le chapitre 8 de ma nouvelle fic Intérêts Croisés est en ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Jarlaxle
Bregan d'Aerthe.


Messages : 9304
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 22

MessageSujet: Re: Ascension   Jeu 29 Avr 2010 - 5:58

J'aime bien, j'attends la suite aussi.

_________________
Choisissez Jarlaxle pour de meilleurs lendemains.
Un petit pas pour Bregan d'Aerthe, un grand pas pour l'humanité.



Avatar tiré d'une image de syarul.

Revenir en haut Aller en bas
Arghit
Roi de Bretagne


Messages : 9096
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 24
Localisation : Le Sud...

MessageSujet: Re: Ascension   Ven 30 Avr 2010 - 21:01

Merci pour les critiques, j'arrange celui là et je poste la suite ce week end. :ok:

_________________



20:10 - [GiF] Melcor: je suis un papillons
Revenir en haut Aller en bas
Njarll
Prêtre des Runes


Messages : 3895
Date d'inscription : 01/07/2009
Age : 24
Localisation : Fenris.

MessageSujet: Re: Ascension   Ven 30 Avr 2010 - 21:03

J'aime bien , y'a des erreurs comme la dit Arax , mais l'intro me donne envie de lire une éventuelle suite.

_________________
Listen closely Brothers, for my life's breath is all but spent. There shall come a time far from now when our chapter itself is dying, even as I am now dying. Then my children, I shall list'n for your call from whatever realms of death hold me, and come I shall no-matter what laws of life and death forbid. At the end I will be there. For the final battle. For the Wolftime.
Revenir en haut Aller en bas
Helhorn
Le Mal Incarné


Messages : 1110
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 22
Localisation : Dans l'ombre, à épier le monde ambiant

MessageSujet: Re: Ascension   Ven 30 Avr 2010 - 22:01

C'est pas mal. La première partie m'a un peu laissé indifférent, mais là deuxième partie m'a rattrapé. Les émotions du soldats sont décrites, on sent que c'est un personnage avec de la profondeur. La lecture est fluide (peut-être car c'est court :hap:) et j'accroche pas mal.

Tu as un lecteur de plus Arghitoune :noel:

_________________
When you scream in the night, who knows what creatures respond ? Who knows what's hiding in the shadows, watching for any sign of fear? Who can say what hands trying to grab you to draw you in darkness? We can answer...

Because we are the darkness !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ascension   Sam 1 Mai 2010 - 7:59

J'aime bien la partie ou tu décris la façon de penser du sergent, elle est très bien réaliser :)
Revenir en haut Aller en bas
Arghit
Roi de Bretagne


Messages : 9096
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 24
Localisation : Le Sud...

MessageSujet: Re: Ascension   Dim 2 Mai 2010 - 14:11

Suite posté. :ok:

_________________



20:10 - [GiF] Melcor: je suis un papillons
Revenir en haut Aller en bas
Jarlaxle
Bregan d'Aerthe.


Messages : 9304
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 22

MessageSujet: Re: Ascension   Dim 2 Mai 2010 - 14:22

J'aime, c'est dynamique et profond à la fois, on se perd pas dans l'histoire.

Vivement la suite :ok:

_________________
Choisissez Jarlaxle pour de meilleurs lendemains.
Un petit pas pour Bregan d'Aerthe, un grand pas pour l'humanité.



Avatar tiré d'une image de syarul.

Revenir en haut Aller en bas
Arax, Inquisiteur
Grand Inquisiteur.


Messages : 9992
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 24
Localisation : En voyage dans les désolation nordiques

MessageSujet: Re: Ascension   Dim 2 Mai 2010 - 16:50

Très bien, court et intense, agréable à lire, bravo!
Quelques menues fautes d'orthographe ici et là cependant mais moins que dans le premier post.
Juste: des grenades à fragmentation ne sont pas exactement efficaces contre une armure énergétique...

_________________
"Ceux qui se vautrent dans le péché ne méritent pas la miséricorde du bûcher"

L'Inquisiteur Arax, réveillé un peu trop tôt un matin...


Le chapitre 6 de ma fic La Campagne des Huit Eclipses est en ligne.
Le chapitre 3 de ma fic Inqusition Impériale a été mis à jour.
Le chapitre 8 de ma nouvelle fic Intérêts Croisés est en ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Helhorn
Le Mal Incarné


Messages : 1110
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 22
Localisation : Dans l'ombre, à épier le monde ambiant

MessageSujet: Re: Ascension   Mar 4 Mai 2010 - 18:45

Un peu fort ton Astartes qui te massacre une escouade de sœurs sans prendre de dommages^^

Après, je croyais que les soeurs n'intervenaient pas toujours pour les purges. Fin je pensait qu'elles n'intervenaient que lorsque l'ennemi était une race xéno, mais le faite qu'Arax n'est rien dit me prouve que j'avais tord. Bref sinon j'aime, juste que les paragraphes sont un peu court, on change de point de vue trop rapidement à mon gout.

Voilà, je m'en arrête là, pour éviter de me faire incendier, et surtout car j'ai plus rien a dire :noel:

_________________
When you scream in the night, who knows what creatures respond ? Who knows what's hiding in the shadows, watching for any sign of fear? Who can say what hands trying to grab you to draw you in darkness? We can answer...

Because we are the darkness !
Revenir en haut Aller en bas
Jarlaxle
Bregan d'Aerthe.


Messages : 9304
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 22

MessageSujet: Re: Ascension   Mar 4 Mai 2010 - 18:51

euh, les soeurs pour les menaces xenos serait pas le plus logique, elle c'est plutôt les sorcier me semble :noel:

_________________
Choisissez Jarlaxle pour de meilleurs lendemains.
Un petit pas pour Bregan d'Aerthe, un grand pas pour l'humanité.



Avatar tiré d'une image de syarul.

Revenir en haut Aller en bas
Arghit
Roi de Bretagne


Messages : 9096
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 24
Localisation : Le Sud...

MessageSujet: Re: Ascension   Mar 4 Mai 2010 - 19:05

Yep, sorciers, mutants et hérétiques. Après, un déploiement de sistas était pas nécessaire dans ce cas, c'est juste que la flotte passait dans le coin.

Pour l'astartes, c'est fort un marsouin, très. Surtout au corps à corps contre des humain et qu'il a une arme énergétique.

_________________



20:10 - [GiF] Melcor: je suis un papillons
Revenir en haut Aller en bas
Helhorn
Le Mal Incarné


Messages : 1110
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 22
Localisation : Dans l'ombre, à épier le monde ambiant

MessageSujet: Re: Ascension   Mer 5 Mai 2010 - 14:26

Mouais m'enfin, aussi Astartesque soit-il, les armures énergétique c'est pas de la merde non plus :noel:

_________________
When you scream in the night, who knows what creatures respond ? Who knows what's hiding in the shadows, watching for any sign of fear? Who can say what hands trying to grab you to draw you in darkness? We can answer...

Because we are the darkness !
Revenir en haut Aller en bas
Arghit
Roi de Bretagne


Messages : 9096
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 24
Localisation : Le Sud...

MessageSujet: Re: Ascension   Mer 5 Mai 2010 - 14:40

C'est bien pour ça qu'il a une arme énergétique...

_________________



20:10 - [GiF] Melcor: je suis un papillons
Revenir en haut Aller en bas
Arghit
Roi de Bretagne


Messages : 9096
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 24
Localisation : Le Sud...

MessageSujet: Re: Ascension   Ven 21 Mai 2010 - 20:03

Ophicius prime, basse-ruche, bloc d'hab 57, logement 7

Comment un humain pouvait il vivre dans ce genre d'endroit? C'était la question qui était venue à l'esprit du soldat Anderson des FDP d'Ophicius dès qu'il avait vu l'intérieur des grandes tours d'habitation de la sous-ruche. Les escaliers grinçaient atrocement au passage des soldats, chaque pas résonnait comme si un esprit des temps anciens hurlait toute sa souffrance. Et que dire des grand ascenseurs creusés dans le pilier centrale des immeuble? La moitié des runes du panneau de commande à l'intérieur ne fonctionnait pas. Pire, une odeur indescriptible, entre le vomi et l'alcool frelaté y régnait en maitresse absolue. Les logements à proprement parlé n'amélioraient guère la qualité de ces immeubles. Ils étaient tous vraiment minuscules, sans confort et d'une propreté quasi-nulle. De surcroit la plupart étaient habités par quatre voir cinq personnes. Non, ces ruchards ne devaient vraiment pas être humains pour vivres entassés ici. Des animaux au mieux, du bétail même. Lui était un FDP, un corps d'armé reconnu et prestigieux sur Ophicius. Il vivait dans les hauteurs de la ruche, dans une maison certes modeste mais autrement plus luxueuse que ces amas de dépotoirs. En voyant la façon dont ces gens vivaient, il ne pouvait que comprendre pourquoi ils étaient envoyés en masse par delà les étoiles en tant que gardes impériaux. Ils n'étaient que des déchets, ils devaient être purgés!

Les ordres étaient clairs: massacrer l'ensemble de la population en laissant les infrastructures en bon états pour permettre un repeuplement progressif de la ruche. L'usage d'armes explosives avait donc été formellement interdis et Jon et ses hommes n'avaient pas eu le droit d'emporter de grenades avant le déploiement. Par contre, les lances-flammes avaient été recommandé pour la mission. Une légère salve suffisait en effet dans un appartement pour le vider presque entièrement de ses occupant. Bien sur, une fouille était toujours nécessaire pour n'oublier personne mais le traitement était plus qu'efficace. Le sergent Irenicus était fier de son escouade, ils étaient de vrais professionnels. Là où certains FDP hésitaient à tirer, eux le faisait sans aucun état d'âme. Ils étaient tous parfaits, de véritables machines, des armes vivantes prêtes à être utilisées par le tout puissant Imperium.

Jon enfonça une nouvelle porte. Cela devait être la vingtième,la vingt-cinquième peut être. Il ne comptait même plus. Rapidement, un de ses deux lance-flamme vint arroser l'appartement d'un jet de prométhéum enflammé dévastateur. Des cris de douleur retentirent dans l'instant. Une mère et ses trois enfants brulaient sous les yeux du sergent. Il pouvait abréger leurs souffrances, il lui aurait suffit de presser quatre fois la détente de son fusil mais il n'en fit rien. La douleur leur permettrai d'expier leurs pêchés aux yeux de l'Empereur, il se sentait charitable en les laissant agoniser.

En seulement une heure, la totalité de l'immeuble avait été nettoyée de la vermine qui l'habitait. Seul restait un appartement au denier étage. Certains habitants avaient bien sur essayé se fuir, d'échapper au bras armé de l'Imperium. Ceux là n'avaient fait que se retarder l'inévitable. Jon enfonça l'ultime porte. Les lances-flammes étant vidés depuis longtemps, il devrait en finir au simple fusil. Il sentit un impact sur son torse, une balle. Un homme se tenait devant lui, les yeux tremblant, il tenait un simple revolver, inefficace contre une armure carapace complète. Jon leva son fusil et tira. L'homme roula sur le coté et fit feu à nouveau. Les balles ricochèrent toute, incapables de percer la protection du sergent. Celui ci voulu tirer à nouveau mais, l'homme se rua sur lui bien avant qu'il n'en ait eu le temps. Jon sentit une poigne dure comme l'acier se refermer sur son cou. L'homme avait manifestement une prothèse augmentique et un bon entrainement. Jon lisait la peur, le désarroi, la haine dans les yeux du dernier survivant de cet immeuble. Tant d'émotion que lui n'avait pas ressenti depuis si longtemps, depuis qu'il avait rejoins la Schola Progenium, depuis qu'il avait été choisit pour être un soldat d'élite. Il n'avait pas de sentiments, il ne devait pas en avoir. Jon assena de toutes ses force un coup de poing dans l'estomac de son adversaire qui chancela sous l'impact. Jon lui envoya immédiatement deux autres coups en pleine tête avant de dégainer son pistolet radiant et de l'achever. Le cadavre s’effondra mollement au sol. Jon se baissa pour voir pendre sur le revers de sa veste une médaille pourpre. Cet homme combattu pour l'Empereur jadis, avait il réellement mérité son sort? Cette question le frappa. Pas par son contenu mais bien parce qu'il se demandait quelque chose. Il entendit le claquement d'un fusil laser. Il se releva juste à temps pour voir le cadavre d'une femme armée d'un couteau s’écraser à son tour au sol. Il avait eut un moment d'égarement et cela aurait pu lui couter la vie. Jamais il n'aurait du penser. Il ne referait plus cette erreur. Soudain, un enfant apparu devant lui, pleurant à chaudes larmes devant les corps sans vie de ses parents. Jon se releva, épaula son fusil, plaça son doigt sur la gâchette et il hésita...


Ophicius prime, quelque-part dans la basse-ruche

Vingt-neuf. C'était le nombre de sœurs de bataille qu'Astelus avait tué. Les premières avaient été facile à avoir par surprise, mais une avait réussi à échapper à sa fureur et avait averti les autre. Il était maintenant celui qui était traqué, la proie des envahisseurs. Son bolter était vide depuis longtemps déjà. Il avait dû utiliser ceux des sororitas, trop petits pour sa main. Il avait trouvé refuge sur un toit assez bas et plat, attendant son heure et cet heure était arrivée. Une nouvelle escouade passait à proximité de sa position. Son chapitre, celui des Raven's Fang était réputé pour ses assauts venant des cieux, et aujourd'hui, Aselus comptait bien faire honneur à cette réputation! Il jeta un œil vers le groupe en approche. L'auspex intégré à son casque détecta onze ennemis, dix sœur et un homme de grande taille en armure énergétique noire frappée d'un I d'or sur le plastron. Probablement l'inquisiteur en charge de l'opération pensa t il. Un sourire se dessina sur ses lèvres. Si il parvenait à tuer cet homme, la victoire serait à portée de main!

L'astartes prit le plus d'élan possible et sauta en direction de ses cibles en contrebas, lame énergétique au clair. Le bruit de ses lourds pas était couvert pas celui, bien plus fort du chaos ambiant. Il avait mainte fois mené ce genre d'assaut avec ses frère, la différence était que cette fois ci, il n'avait pas de réacteurs dorsaux pour contrôler sa trajectoire. La sororita ne le vit qu'au dernier moment. Elle leva son bolter dans sa direction, trop tard. Astelus la découpa littéralement en deux. Son atterrissage fit trembler le sol et satura les vérins de son armure. Il ignora les nombreux messages de danger s'affichant sur son casque et fonça vers la prochaine sœur. Il tenta une attaque de taille au niveau de son torse mais sa lame ne trancha que l'air. La sœur avait esquivé son coup, elle était beaucoup mieux entrainé que les autre qu'il avait déjà affronté. De sa main libre, il assena un coupe de poing à son adversaire qui l'envoya au sol. Il l'acheva le plus rapidement possible et se retourna à la recherche d'une autre victime mais ne trouva qu'un mur de bolter. Les survirantes, loin de paniquer, s'étaient regrouper et le tenaient toutes en joue. La dernière avait été trop vive ce qui leur avait laissé le temps de se regrouper pensa Astelus. Il allait probablement mourir. Son armure déjà endommagée, ne résisterait pas à un tel déluge de feu. Son poing se serra sur la poignée de sa lame. Si il devait périr, c'était au combat! Il chargea ses ennemis en hurlant, attendant l'ultime sentence. Mais aucune des combattante ne fit feu. Au lieu de ça, l'homme en armure énergétique dégaina une lame parcourue d'éclairs. Astelus abattit son épée, l'homme leva la sienne et les deux lames s'entrechoquèrent dans un tonnerre d'énergie. Le regard des deux homme se croisa. Enjoncé dans son armure, l'inquisiteur Ernst Balacruf n'avait pas grand chose à envier à un astartes. Du haut des deux mètres vingt, il ne paraissait pas ridicule face à Astelus, au contraire. Son crane chauve, recouvert de tatouages ne faisait qu'accentuer ses traits creusés, signes de son age avancé. Tout ce que parvenait à voir l'astartes était le regard bleu acier de son adversaire, le reste de son visage étant masqué par son gorgerin. Une seule question vint à l'esprit d'Astelus: comment un humain normal pouvait il espérer rivaliser avec lui au corps à corps?

Le space marine se dégagea de son adversaire et lui assena plusieurs frappes brutales, pensant que sa force supérieur lui permettrait facilement de vaincre. Aucune de ses attaque ne lui permit de prendre le dessus, l'inquisiteur tenait bon. Pire, l'humain parvenait à contrattaquer, il était incroyablement vif malgré sa grosse armure, assez encombrante sans carapace noire. Astelus para un coup diriger vers un de ses cœur suivit d'un autre visant ses tibias. L'inquisiteur savait se battre, il alternait frappes hautes et basse avec une facilité déconcertante. Astelus, sergent d'assaut de son chapitre ne pouvait que reculer face à lui. Il enrageait, jamais personne ne lui avait résister au corps à corps, pas même un seigneur de guerre ork. Qu'un simple homme le puisse était un affront! Astelus fléchit ses jambes et attendit la prochaine attaque de son adversaire. L'inquisiteur lança une frappe haute, parfait! Aussitôt, Astelus se précipita vers lui tandis que la lame énergétique s'enfonça dans l'épaulière du marine, transperçant son épaule. Les deux armures énergétiques se percutèrent violemment dans une gerbe d'étincelle tandis que l'astartes plaquait son adversaire au sol. Astelus se retrouva à califourchon sur Balacruf et, dans l'instant, lui assena un uppercut en plein visage. Un coup d'une telle puissance aurait suffit à enfoncer le crane de n'importe quel humain normal, mais le seigneur inquisiteur Ernst Balacruf était loin d’être normal. Sous son casque, Astelus écarquilla les yeux quand il vit que don poing se tenait à quelques millimètre de sa cible. Il put deviner le rictus moqueur de son adversaire caché par son respirateur juste en voyant le regard de celui ci, un regard condescendant, si hautain. Le genre de regard qu'Astelus détestait. Enragé, il rétracta son bras, prêt à frapper une seconde fois. Il n'en eut jamais l'occasion. Une puissante force invisible le percuta à la tête, le projetant contre un mur qui s’effondra sous le poids de l'armure.

Astelus se releva tant bien que mal. Sa vision était brouillée, floue. Non, pas sa vision, les oculaires de son casque, ils étaient fichus. Il souleva le heaume, dévoilant un visage creusé par la haine, surmonté de cheveux noirs coupés courts. Son expression était glaciale, ses yeux verts fixaient intensément l'armure noire qui se tenait à quelques mètres seulement de lui. Il sortit lentement le couteau de combat rangé dans son paquetage dorsal et se remit en position de combat. Astelus avait toujours haïs les psyker, ces mutants insultant l'Empereur. Qu'une de ces aberration puisse être inquisiteur le dégoutait. L'Imperium était pervertit par les gens comme eux, par eux et par tous ces sales traitres qui ne pensent qu'a leurs profits personnels. Il devait les tuer, tel était le devoir de l'Astartes, tel était son devoir, sa volonté! Il voulait tuer, juste tuer.

Poussant un cri tonitruant, il chargea son adversaire. Une sorte de tempête psychique se leva, concentrée autour de lui. Dans sa charge, Astelus dut lutter contre des bourrasques d'une rare intensité suivies de lames éthérés qui lui lacérèrent le corps, faisant fi de son armure énergétique. Des entailles de plus en plus profondes apparaissaient sur lui, son armure était ouverte à de multiples endroits. Astelus vit son bras gauche tomber, trancher net par une lame psychique mais il s'en fichait. Encore un pas et il pourrait planter sa lame dans le corps du psyker, encore un, juste un... Un de trop. Astelus s'affala au sol, une jambe coupé. La lame du couteau de combat racla l'armure noire de l'inquisiteur, écaillant la peinture. Astelus défia une dernière fois Ernst Balacruf du regard, serrant les dents de rages, puis ce fut le néant.


Dernière édition par Arghit le Sam 22 Mai 2010 - 20:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arghit
Roi de Bretagne


Messages : 9096
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 24
Localisation : Le Sud...

MessageSujet: Re: Ascension   Ven 21 Mai 2010 - 20:03

suite et fin du prologue dans le week end. :ok:

_________________



20:10 - [GiF] Melcor: je suis un papillons
Revenir en haut Aller en bas
Arax, Inquisiteur
Grand Inquisiteur.


Messages : 9992
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 24
Localisation : En voyage dans les désolation nordiques

MessageSujet: Re: Ascension   Ven 21 Mai 2010 - 20:29

Aurait on enfin vu Minos? Si c'est le cas je plains les FDPs :noel:

Très sympa pour le coup, pas grand chose à redire. Enfin si, pas mal de problèmes de conjugaison, des confusions infinitif/participe passé une ou deux coquilles (par exemple, dans le dernier paragraphe:
Citation :
L'Imperium était pervertit par les gens comme eux, par eux et par tous ces sales traitres qui ne pensent qu'a leurs profits personnels au détriment
Au détriment de quoi? Dire au détriment tout court, ça ne veux pas dire grand chose...

Enfin bref... il y a une certaine dynamique et pour le coup j'ai accroché, ça me change des quatre déceptions d'aujourd'hui...
Tu devrais tenter de poster sur JVC (en fait c'est déjà fait :noel:) et aller lire celle du gentil admin qui s'efforce de commenter la moindre production littéraire du forum ><

_________________
"Ceux qui se vautrent dans le péché ne méritent pas la miséricorde du bûcher"

L'Inquisiteur Arax, réveillé un peu trop tôt un matin...


Le chapitre 6 de ma fic La Campagne des Huit Eclipses est en ligne.
Le chapitre 3 de ma fic Inqusition Impériale a été mis à jour.
Le chapitre 8 de ma nouvelle fic Intérêts Croisés est en ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Arghit
Roi de Bretagne


Messages : 9096
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 24
Localisation : Le Sud...

MessageSujet: Re: Ascension   Ven 21 Mai 2010 - 20:34

Je viens de me rendre compte que j'ai posté le brouillon... ><
Je corrigerais demain, la flemme maintenant...

_________________



20:10 - [GiF] Melcor: je suis un papillons
Revenir en haut Aller en bas
Arax, Inquisiteur
Grand Inquisiteur.


Messages : 9992
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 24
Localisation : En voyage dans les désolation nordiques

MessageSujet: Re: Ascension   Ven 21 Mai 2010 - 20:39

J'ai enfin réellement réussi à cacher du texte dans mon post! What a Face

_________________
"Ceux qui se vautrent dans le péché ne méritent pas la miséricorde du bûcher"

L'Inquisiteur Arax, réveillé un peu trop tôt un matin...


Le chapitre 6 de ma fic La Campagne des Huit Eclipses est en ligne.
Le chapitre 3 de ma fic Inqusition Impériale a été mis à jour.
Le chapitre 8 de ma nouvelle fic Intérêts Croisés est en ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Arghit
Roi de Bretagne


Messages : 9096
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 24
Localisation : Le Sud...

MessageSujet: Re: Ascension   Ven 21 Mai 2010 - 20:47

Le texte caché en question aurait d'ailleurs gagné à ne pas l'être. :noel:

De la pub cachée, voilà quoi...

_________________



20:10 - [GiF] Melcor: je suis un papillons
Revenir en haut Aller en bas
Arax, Inquisiteur
Grand Inquisiteur.


Messages : 9992
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 24
Localisation : En voyage dans les désolation nordiques

MessageSujet: Re: Ascension   Ven 21 Mai 2010 - 20:49

C'est pas de la pub, c'est une demande amicale :noel:

_________________
"Ceux qui se vautrent dans le péché ne méritent pas la miséricorde du bûcher"

L'Inquisiteur Arax, réveillé un peu trop tôt un matin...


Le chapitre 6 de ma fic La Campagne des Huit Eclipses est en ligne.
Le chapitre 3 de ma fic Inqusition Impériale a été mis à jour.
Le chapitre 8 de ma nouvelle fic Intérêts Croisés est en ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Sylvanas



Messages : 2054
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 21
Localisation : Dans une Waaagh party!

MessageSujet: Re: Ascension   Ven 21 Mai 2010 - 21:18

J'ai apprécié, c'était vraiment sympas à lire :)
Revenir en haut Aller en bas
Arghit
Roi de Bretagne


Messages : 9096
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 24
Localisation : Le Sud...

MessageSujet: Re: Ascension   Dim 1 Aoû 2010 - 15:57

Ophicius prime, basse-ruche, bloc d'hab 57, logement 7

Le jeune garçon serrait dans ses bras le corps sans vie de sa mère, pleurant toutes les larmes de son corps. Le regard de Jon passa de l'enfant au cadavre de son père. Il avait été dans la garde, il avait servit l'Empereur et au vu de son bionique de piètre qualité, il avait souffert pour Lui. La famille de cet homme méritait elle réellement de mourir? Ne méritaient ils pas de trouver grâce à Ses yeux dans cette vie la? Jon se retrouva confus, il ne savait plus quoi penser, lui qui n'avait fait qu'agir machinalement ces trente dernières années. Sur sa gâchette, son doigt tremblait, sous son casque, il suait. Il ressentait un malaise inhabituelle, devait il... Non, il ne le devait pas. Obéir, il devait obéir, juste obéir. Il n'était qu'un fusil, non, une balle seulement. Les soldats comme lui n'étaient que les munitions du Grand Imperium de l’humanité, il ne devait penser à rien d'autre. Juste obéir. Pas plus de quelques secondes ne s'étaient passées, il raffermit sa prise sur son arme et visa. L'enfant le regardait avec un regard haineux, baigné de larmes, il en avait l'habitude. N'y prêtant pas la moindre attention Jon pressa la détente de son fusil radiant. L'enfant serait mort si le bras du sergent Irenicus ne s'était pas fait plier, formant un angle des plus étrange avec le reste de son corps. Il n'eut même pas le temps de comprendre ce qu'il lui arrivait qu'il se retrouva plaqué au mur de l'appartement, a quelques centimètres su sol. Légèrement sonné, il regarda celui qui aurait du être sa victime s'élever dans les airs. De ses yeux, Jon ne voyait plus que deux orbites rouge sang, de l'enfant innocent, il ne voyait plus que le monstre.

-Psyker! Hurla t il dans le vox intégré à son casque avant qu'un couteau de cuisine ne vienne percuter son oculaire gauche.


Tout s'était passé si vite. Il y avait d'abords eu les bruits, des bruits de mort, qui se rapprochaient de plus en plus. Et plus les bruits se rapprochaient plus son père devenait nerveux. Il avait ensuite entendu la porte de faire fracasser, suivit de plusieurs coups de feu. Sa mère l'avait ensuite quitté, il l'avait entendu crier, il avait vu son corps tomber au sol. Suite à cette vision, il fut envahi d'un désespoir presque abyssal. Si grand et si profond qu'il ne put rien faire d'autre que de s’élancer à son chevet malgré l'interdiction formelle qu'il avait de sortir de sa cachette. C'est là qu'il le vit. Le diable, le démon ou quelque-soit son nom et sa nature., ce monstre sans visage qui venait de tuer ses parents. La peine fit place à la haine, le désir de vengeance remplaça la tristesse. Il ne voulait plus que la mort de cet être abject. Il le désirait si fort! Il vit le soldat pointer son arme vers lui et plaquer son doigt sur la détente. La peur, la haine et la colère se mélangeait dans la tète de l'enfant. Il voulait vivre, il voulait tuer, mais il lui semblait impossible de faire quoi que ce soit, ce démon allait le tuer luui! Le regard du garçon balaya la pièce à la recherche d'une solution, d'une cachette, d'une arme et passa rapidement sur un couteau, a cet instant, son souhait le plus cher était de le planter dans la gorge du meurtrier. Mais que pouvait il faire lui, un enfant d'à peine huit ans contre une créature de cauchemar? Soudain, quelque chose se brisa en lui. Ravagé par tous ces sentiments qui bouillaient dans sa tête, le garçon sentit que son crane allait exploser. Il avait beau hurler de douleur, rien n'y faisait. Dépassé par le mal, il perdit connaissance.

Quand le garçon se réveilla, quelques secondes à peine plus tard, le monstre au yeux rouges luisants gisait attaché au mur, le couteau planté dans la tête. Il ne comprenait pas ce qu'il s'était passé mais il en était heureux. Peut être que cet Empereur dont tout le monde n'arrêtait pas de parler s'était vraiment manifesté. Quoi qu'il en soit, il ne peut s'empêcher d'esquisser un sourire malgré la tragédie qu'il venait de subir. Mais sa joie ne pouvait qu'être de courte durée. Dans l'encablure de la porte, d'autres monstres le braquaient déjà de leurs armes démoniaques. Eux aussi il voulait les tuer, il voulait tous les tuer! Une onde de choc sortie de nul part frappa les troupes de choc avant qu'elles n'aient le temps de faire feu, en envoyant certains bouler dans les escalier tandis que d'autres furent projetés par dessus la balustrade. Ceux là eurent le temps de se voir mourir pendant que leur corps dévalait les trop nombreux étages de la tour d'habitation pour finalement venir s'écraser au sol dans un bruit de craquement d'os horrible. L'enfant ne savait pas ce qu'il lui arrivait mais il adorait ça! Il se sentait si puissant, presque intouchable! Il commença à descendre une à une les marches de son immeuble, ne remarquant qu'à peine que des griffes psychiques déchiquetaient quiconque croisait son chemin, civils sans défense comme militaires belliqueux.


Ophicius prime, basse-ruche, bloc d'hab 57, quelques heures plus tard

-Et vous dites que ça fait plus d'une heure qu'il fait ça chanoinesse? Demanda l'inquisiteur Balacruf
-Oui excellence, il ne fait que marcher parmi les corps qui jonchent la place. On suppose qu'il cherche une personne qu'il connait ou au moins un visage familier.

L'inquisiteur remit les jumelles à ses yeux. Le garçon se déplaçait lentement, de cadavre en cadavre, les examinant tous minutieusement avant de passé au suivant. Plusieurs choses volaient autour de lui comme si il était le cœur d'une tornade. Balacruf y distingua des fusils, des chaises, et même les corps de gardes impériaux. Il trouvait impardonnable que la présence d'un psycker de cette trempe ait pu rester secrète aussi longtemps. Preuve en était que les autorités de contrôle de cette ruche étaient incompétentes. Il réglerait leur sort plus tard. Il était remonté jusqu'à ce niveau dès que les rapports sur le psycker lui étaient parvenus. La chanoinesse Talana Amarant était déjà sur place pour constater que même ses troupes de sœurs de batailles faisaient pas le poids contre ce mutant la. Balacruf avait aussi fait venir l'état major ophicien afin d'avoir le plus de précision possible sur les options tactiques qui s'offraient à lui. Cinq hommes, deux généraux et trois colonels, tous en uniforme complet attendaient anxieusement derrière lui.

-N'y a t il donc aucun fusil de sniper laser sur ce foutu monde général Zanskar? Dit il d'un ton ferme, presque agressif.
-Et... Et bien, nous n'utilisons que des armes à munition solide ici... J'en suis confus excellence... répondit le vieux gradé, terrifié.

Ernst ne pouvait pas vraiment l'en blâmer, il avait lui même ordonné qu'aucune autre armé spéciale que les lance-flamme ne soient déployées au sein ses troupes.

-Je ne vois qu'une seule solution. -enchaina t il- Je vais allé le combattre, entre mutant, nous nous comprendrons surement mieux. Et puis attendre ne ferait que mettre plus en danger nos soldats. J'y vais et je fusillerai personnellement le premier qui tente de m'en empêcher.

A vrai dire, personne ne voulait s'interposer. Les ophiciens était trop content que cet inquisiteur s'éloigne enfin et la chanoinesse pensa qu'elle serait bien aise d'être enfin débarrasser de ce fou sanguinaire. Elle se maudit elle même d'avoir oser penser cela et nota dans un coin de son esprit les pénitences qu'elle s'infligerait le soir venu mais le fait est qu'elle ne pouvait pas supporter l'arrogance et me mépris de cet homme, tout seigneur inquisiteur qu'il était.
Balacruf défit la boucle de la ceinture qui maintenait son fourreau en place, confia son pistolet à plasma à Amarant et se dirigea d'un pas ferme vers sa cible.

_________________



20:10 - [GiF] Melcor: je suis un papillons
Revenir en haut Aller en bas
Arax, Inquisiteur
Grand Inquisiteur.


Messages : 9992
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 24
Localisation : En voyage dans les désolation nordiques

MessageSujet: Re: Ascension   Lun 2 Aoû 2010 - 12:19

Fort sympathique tout cela quoi que les pouvoirs de Mimi fassent un poil abusé je trouve pour un être n'ayant jamais appris à les maitriser. De même il ne devrait pas être capable de maintenir une barrière kinétique tout autour de lui sans même s'en rendre compte au point d'arrêter tous les projectiles qui pourraient fuser dans sa direction.

_________________
"Ceux qui se vautrent dans le péché ne méritent pas la miséricorde du bûcher"

L'Inquisiteur Arax, réveillé un peu trop tôt un matin...


Le chapitre 6 de ma fic La Campagne des Huit Eclipses est en ligne.
Le chapitre 3 de ma fic Inqusition Impériale a été mis à jour.
Le chapitre 8 de ma nouvelle fic Intérêts Croisés est en ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ascension   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ascension
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ascension
» Tournoi Mai 2010 = jeudi de l'ascension le 13 mai
» Dark Ascension en Russe et en Allemand
» Magic : Avant première Dark Ascension - 28/01/2012
» Tournois Avant-première Obscure Ascension 27, 28, 29 Janvier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galaxy in Flames :: Librarium :: Fanfic et créations perso-
Sauter vers: