Galaxy in Flames

Un forum pour les passionnés de Warhammer 40.000 dans son ensemble
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Concours d'écriture n°6 --- Concours terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Jarlaxle
Bregan d'Aerthe.
avatar

Messages : 9304
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: Concours d'écriture n°6 --- Concours terminé   Ven 23 Juil 2010 - 18:29

je te fais ça demain, là je dois faire mon nouveau perso de RP :noel:

_________________
Choisissez Jarlaxle pour de meilleurs lendemains.
Un petit pas pour Bregan d'Aerthe, un grand pas pour l'humanité.



Avatar tiré d'une image de syarul.

Revenir en haut Aller en bas
Helhorn
Le Mal Incarné
avatar

Messages : 1110
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 23
Localisation : Dans l'ombre, à épier le monde ambiant

MessageSujet: Re: Concours d'écriture n°6 --- Concours terminé   Sam 24 Juil 2010 - 13:17

Je pourrait peut-être participer en fin de compte, en me remuant le popotin et ne faisant que ça de ma journée. :o))

_________________
When you scream in the night, who knows what creatures respond ? Who knows what's hiding in the shadows, watching for any sign of fear? Who can say what hands trying to grab you to draw you in darkness? We can answer...

Because we are the darkness !
Revenir en haut Aller en bas
Jarlaxle
Bregan d'Aerthe.
avatar

Messages : 9304
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: Concours d'écriture n°6 --- Concours terminé   Sam 24 Juil 2010 - 14:17

J'écrit vraiment que de la merde en ce moment :(

_________________
Choisissez Jarlaxle pour de meilleurs lendemains.
Un petit pas pour Bregan d'Aerthe, un grand pas pour l'humanité.



Avatar tiré d'une image de syarul.

Revenir en haut Aller en bas
Helhorn
Le Mal Incarné
avatar

Messages : 1110
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 23
Localisation : Dans l'ombre, à épier le monde ambiant

MessageSujet: Re: Concours d'écriture n°6 --- Concours terminé   Sam 24 Juil 2010 - 14:35

Qu'en ce moment tu es sûr ? :hap:

Je blague, sinan, elle est où la suite de Diftéral ? Hein ?! HEIN ?! :(

_________________
When you scream in the night, who knows what creatures respond ? Who knows what's hiding in the shadows, watching for any sign of fear? Who can say what hands trying to grab you to draw you in darkness? We can answer...

Because we are the darkness !
Revenir en haut Aller en bas
Jarlaxle
Bregan d'Aerthe.
avatar

Messages : 9304
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: Concours d'écriture n°6 --- Concours terminé   Sam 24 Juil 2010 - 16:13

Comme je n'écris que de la merde en ce moment je vais attendre d'arriver à me recentrer sur l'écriture, pas question d'être aussi déçu que pour mes deux derniers textes :(

_________________
Choisissez Jarlaxle pour de meilleurs lendemains.
Un petit pas pour Bregan d'Aerthe, un grand pas pour l'humanité.



Avatar tiré d'une image de syarul.

Revenir en haut Aller en bas
Milleuros
Sans Titre.bmp
avatar

Messages : 941
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 25
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Concours d'écriture n°6 --- Concours terminé   Sam 24 Juil 2010 - 22:46

Ouais bin si ça continue, Shas-o-Gollum sera le seul et unique participant.



(Au passage, la page lague drôlement depuis vos nouvelles feuilles de perso)

_________________
O o
/¯¯/__o___O___o___O___o___O___o__
IMA FIRIN MAH LAZOR ! BLAHHHH!!!!!
__¯O¯¯¯o¯¯¯O¯¯¯o¯¯¯O¯¯¯o¯¯¯O¯¯




    - Spetsnaz GRU
    - Iron Thunder
Revenir en haut Aller en bas
Helhorn
Le Mal Incarné
avatar

Messages : 1110
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 23
Localisation : Dans l'ombre, à épier le monde ambiant

MessageSujet: Re: Concours d'écriture n°6 --- Concours terminé   Sam 24 Juil 2010 - 22:54

Sleneth a écrit:
Je pourrait peut-être participer en fin de compte, en me remuant le popotin et ne faisant que ça de ma journée. :o))

Hum hum... :hap:

Ps: c'est la première fois que je m'auto-cite :o))

_________________
When you scream in the night, who knows what creatures respond ? Who knows what's hiding in the shadows, watching for any sign of fear? Who can say what hands trying to grab you to draw you in darkness? We can answer...

Because we are the darkness !
Revenir en haut Aller en bas
Arax, Inquisiteur
Grand Inquisiteur.
avatar

Messages : 9994
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 25
Localisation : En voyage dans les désolation nordiques

MessageSujet: Re: Concours d'écriture n°6 --- Concours terminé   Dim 25 Juil 2010 - 1:35

Bon, je n'ai pas pu accéder à mon texte finalement...
Vous allez donc avoir droit à un extrait de ma fic qui respecte les thèmes, on peut non? :noel:

_________________
"Ceux qui se vautrent dans le péché ne méritent pas la miséricorde du bûcher"

L'Inquisiteur Arax, réveillé un peu trop tôt un matin...


Le chapitre 6 de ma fic La Campagne des Huit Eclipses est en ligne.
Le chapitre 3 de ma fic Inqusition Impériale a été mis à jour.
Le chapitre 8 de ma nouvelle fic Intérêts Croisés est en ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Milleuros
Sans Titre.bmp
avatar

Messages : 941
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 25
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Concours d'écriture n°6 --- Concours terminé   Dim 25 Juil 2010 - 16:08

Comment ça, tu n'as pas pu accéder à ton texte ? ô_O


Bon, j'ai 2 textes : Gollum et Stealers.

_________________
O o
/¯¯/__o___O___o___O___o___O___o__
IMA FIRIN MAH LAZOR ! BLAHHHH!!!!!
__¯O¯¯¯o¯¯¯O¯¯¯o¯¯¯O¯¯¯o¯¯¯O¯¯




    - Spetsnaz GRU
    - Iron Thunder
Revenir en haut Aller en bas
Arax, Inquisiteur
Grand Inquisiteur.
avatar

Messages : 9994
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 25
Localisation : En voyage dans les désolation nordiques

MessageSujet: Re: Concours d'écriture n°6 --- Concours terminé   Dim 25 Juil 2010 - 16:09

Mon texte est sur mon ordi principal actuellement en panne, du coup je ne peux pas y accéder... Donc je suis forcé de me rabattre sur une solution de secours...

_________________
"Ceux qui se vautrent dans le péché ne méritent pas la miséricorde du bûcher"

L'Inquisiteur Arax, réveillé un peu trop tôt un matin...


Le chapitre 6 de ma fic La Campagne des Huit Eclipses est en ligne.
Le chapitre 3 de ma fic Inqusition Impériale a été mis à jour.
Le chapitre 8 de ma nouvelle fic Intérêts Croisés est en ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Arghit
Roi de Bretagne
avatar

Messages : 9098
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 25
Localisation : Le Sud...

MessageSujet: Re: Concours d'écriture n°6 --- Concours terminé   Dim 25 Juil 2010 - 16:10

Mon PC a planté, pourrais pas te l'envoyer avent demain minimum...

_________________



20:10 - [GiF] Melcor: je suis un papillons
Revenir en haut Aller en bas
Milleuros
Sans Titre.bmp
avatar

Messages : 941
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 25
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Concours d'écriture n°6 --- Concours terminé   Dim 25 Juil 2010 - 20:50

Ok, j'ai trois textes maintenant.

_________________
O o
/¯¯/__o___O___o___O___o___O___o__
IMA FIRIN MAH LAZOR ! BLAHHHH!!!!!
__¯O¯¯¯o¯¯¯O¯¯¯o¯¯¯O¯¯¯o¯¯¯O¯¯




    - Spetsnaz GRU
    - Iron Thunder
Revenir en haut Aller en bas
Schultzy

avatar

Messages : 3819
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 25
Localisation : Sous la pluie

MessageSujet: Re: Concours d'écriture n°6 --- Concours terminé   Dim 25 Juil 2010 - 23:30

je suis en retard.

*c'était un message de celui qui rend son texte 1 fois sur 10*

_________________
« Hier nous obéissions aux rois et nous prosternions devant les empereurs. Mais aujourd'hui, la vérité est notre seul guide. »

— Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Helhorn
Le Mal Incarné
avatar

Messages : 1110
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 23
Localisation : Dans l'ombre, à épier le monde ambiant

MessageSujet: Re: Concours d'écriture n°6 --- Concours terminé   Dim 25 Juil 2010 - 23:32

Euh... Je dois finir le mien ><

_________________
When you scream in the night, who knows what creatures respond ? Who knows what's hiding in the shadows, watching for any sign of fear? Who can say what hands trying to grab you to draw you in darkness? We can answer...

Because we are the darkness !
Revenir en haut Aller en bas
Milleuros
Sans Titre.bmp
avatar

Messages : 941
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 25
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Concours d'écriture n°6 --- Concours terminé   Mar 27 Juil 2010 - 17:34

A part Schultz et Sleneth, est-ce que quelqu'un participe encore au concours ?


Aux deux susmentionnés :
Vous êtes déjà à -2 ...

_________________
O o
/¯¯/__o___O___o___O___o___O___o__
IMA FIRIN MAH LAZOR ! BLAHHHH!!!!!
__¯O¯¯¯o¯¯¯O¯¯¯o¯¯¯O¯¯¯o¯¯¯O¯¯




    - Spetsnaz GRU
    - Iron Thunder
Revenir en haut Aller en bas
Sergueï
Le Fondu Lustré Ultra Farfelu Frelaté
avatar

Messages : 4141
Date d'inscription : 07/02/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: Concours d'écriture n°6 --- Concours terminé   Mar 27 Juil 2010 - 18:00

Non ma situation a pas avancé...
Revenir en haut Aller en bas
Arghit
Roi de Bretagne
avatar

Messages : 9098
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 25
Localisation : Le Sud...

MessageSujet: Re: Concours d'écriture n°6 --- Concours terminé   Mar 27 Juil 2010 - 22:06

Dès que je récupère mon PC, je t'envoie mon texte...

_________________



20:10 - [GiF] Melcor: je suis un papillons
Revenir en haut Aller en bas
Milleuros
Sans Titre.bmp
avatar

Messages : 941
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 25
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Concours d'écriture n°6 --- Concours terminé   Mar 27 Juil 2010 - 22:30

En attendant, c'est toujours un point en moins par jour de retard ...

Le concours s'arrête vendredi soir.

_________________
O o
/¯¯/__o___O___o___O___o___O___o__
IMA FIRIN MAH LAZOR ! BLAHHHH!!!!!
__¯O¯¯¯o¯¯¯O¯¯¯o¯¯¯O¯¯¯o¯¯¯O¯¯




    - Spetsnaz GRU
    - Iron Thunder
Revenir en haut Aller en bas
Helhorn
Le Mal Incarné
avatar

Messages : 1110
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 23
Localisation : Dans l'ombre, à épier le monde ambiant

MessageSujet: Re: Concours d'écriture n°6 --- Concours terminé   Mer 28 Juil 2010 - 17:52

Je t'ai envoyé mon texte. Pourquoi que maintenant ? Tout les détails dans le mail :oui:

_________________
When you scream in the night, who knows what creatures respond ? Who knows what's hiding in the shadows, watching for any sign of fear? Who can say what hands trying to grab you to draw you in darkness? We can answer...

Because we are the darkness !
Revenir en haut Aller en bas
Arghit
Roi de Bretagne
avatar

Messages : 9098
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 25
Localisation : Le Sud...

MessageSujet: Re: Concours d'écriture n°6 --- Concours terminé   Jeu 29 Juil 2010 - 12:14

J'abandonne

_________________



20:10 - [GiF] Melcor: je suis un papillons
Revenir en haut Aller en bas
Milleuros
Sans Titre.bmp
avatar

Messages : 941
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 25
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Concours d'écriture n°6 --- Concours terminé   Jeu 29 Juil 2010 - 14:36

Y a plus que Schultz ... Si je n'ai pas son texte demain soir, je les publie

_________________
O o
/¯¯/__o___O___o___O___o___O___o__
IMA FIRIN MAH LAZOR ! BLAHHHH!!!!!
__¯O¯¯¯o¯¯¯O¯¯¯o¯¯¯O¯¯¯o¯¯¯O¯¯




    - Spetsnaz GRU
    - Iron Thunder
Revenir en haut Aller en bas
Helhorn
Le Mal Incarné
avatar

Messages : 1110
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 23
Localisation : Dans l'ombre, à épier le monde ambiant

MessageSujet: Re: Concours d'écriture n°6 --- Concours terminé   Jeu 29 Juil 2010 - 14:45

On est d'accord que sans Arghit pour rivaliser, on peut déjà déclarer Grrollum vainqueur :noel:

_________________
When you scream in the night, who knows what creatures respond ? Who knows what's hiding in the shadows, watching for any sign of fear? Who can say what hands trying to grab you to draw you in darkness? We can answer...

Because we are the darkness !
Revenir en haut Aller en bas
Schultzy

avatar

Messages : 3819
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 25
Localisation : Sous la pluie

MessageSujet: Re: Concours d'écriture n°6 --- Concours terminé   Jeu 29 Juil 2010 - 17:34

Milleuros a écrit:
Y a plus que Schultz ... Si je n'ai pas son texte demain soir, je les publie

Oublis moi et publie les.

_________________
« Hier nous obéissions aux rois et nous prosternions devant les empereurs. Mais aujourd'hui, la vérité est notre seul guide. »

— Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Milleuros
Sans Titre.bmp
avatar

Messages : 941
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 25
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Concours d'écriture n°6 --- Concours terminé   Jeu 29 Juil 2010 - 22:17

Ok alors !
Je mets donc un terme à la (très longue) phase d'écriture, et la phase de vote s'ouvrira dès que le dernier texte sera posté !

Nous avons donc en lice :

- Une flamme dans la nuit
- Destruction
- Régicide (-1 pour excès de mots)
- La roue des mensonges (-3 pour retard)



/!\ Au vu du nombre relativement faible de textes, modification des règles de vote /!\

Chaque lecteur doit choisir un texte auquel attribuer 2 points, et un texte auquel attribuer 1 point.
Le texte vainqueur sera celui avec le plus de points.

Vous avez jusqu'au dimanche 8 août pour voter ! Pas d'excuses, vous êtes en vacances.


A vos lectures :)

_________________
O o
/¯¯/__o___O___o___O___o___O___o__
IMA FIRIN MAH LAZOR ! BLAHHHH!!!!!
__¯O¯¯¯o¯¯¯O¯¯¯o¯¯¯O¯¯¯o¯¯¯O¯¯




    - Spetsnaz GRU
    - Iron Thunder


Dernière édition par Milleuros le Sam 31 Juil 2010 - 13:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Milleuros
Sans Titre.bmp
avatar

Messages : 941
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 25
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Concours d'écriture n°6 --- Concours terminé   Jeu 29 Juil 2010 - 22:19

Une flamme dans la nuit


Trente hommes et femmes. Trente fiers soldats élevés depuis l'age de treize ans afin de devenir le fer de lance de l'Impérium dans ce coin reculé de la bordure orientale que représentait le secteur Elonis. Chacun d'eux avait cru en l'Empereur et méprisé Ses ennemis, chacun d'eux avait été un avatar de toutes les valeurs impériales. Mais aucun d'eux n'avait su échapper à ses désirs.

Au sommet d'une simple colline, sous l'éclat complice de la lune, trente amants se livraient désormais à la plus intense et fougueuse des passions. Chacun se lovait contre son voisin, épousait ses courbes, savourait le goût salé de la sueur sur sa peau, profitait de la langueur d'un baiser. Dans une communion des sens et des chairs, ils s'aimait, s'unissaient et se séparaient, formant une masse vivante et frénétique entièrement tournée vers son plaisir.

Dominant la foule, six êtres se démarquaient. Là où les autres s'accouplaient dans une frénésie animale, dégageant une beauté bestiale et dérangeante, elles étaient l'incarnation de la souplesse, de la sensualité et de l'esthétisme. Chacune était un délice des yeux, créature parfaite offerte aux regard dont la seule vue poussait à la vénération. Ceux qui les entouraient s'inclinaient et leur baisaient les pieds, caressaient leurs peaux d'une main hésitante, esclaves craignant de déplaire à leurs maîtresse. Lorsque l'une d'elle portait son attention sur un des gardes, celui ci se soumettait tel un chien au moindre de ses caprices tout en savourant un plaisir comme il n'en avait jamais connu.



Davia Irunt servait dans la garde depuis neuf ans maintenant. Enlevée toute jeune à sa famille, embrigadée par les connards d'aldérans, elle avait été contrainte de devenir soldat dès l'âge de quatorze ans. Élevée en guerrière au milieu de centaines autres jeunes hommes et femmes, elle n'avait jamais eut un instant pour elle. Toujours elle avait dû faire passer son devoir avant son plaisir, un devoir qu'elle n'avait jamais choisit! Elle avait finit sa formation l'année dernière mais on ne lui avait pas rendu sa liberté. Elle et tout son peloton avaient été réaffectés au 536eme régiment d'auxiliaires, plongés dans l'enfer de la guerre alors qu'ils venaient à peine de sortir de celui de la caserne.

Elle avait détesté la cabine exigüe qu'elle avait dû partager avec les neuf autres femmes de son escouade. Elle avait détesté les rations dégueulasse que l'on lui servait chaque jour matin midi et soir. Elle avait détesté les grand discours sur la fierté d'Aldéran, la gloire de l'Empereur et la vilenie de l'ennemie. Elle avait détesté sa vie et ce que d'autres en avait fait, elle s'était battue pour une cause qui n'était pas la sienne affrontant des ennemis contre qui elle n'avait rien. Elle avait finit par accepter son sort de merde, jusqu'à ce qu'elle rencontre Darwin et qu'il change sa vie.

Tout était allé à une incroyable vitesse. Elle et son peloton avait été largué lors du deuxième jour de la campagne et elle s'était attendu à faire la guerre comme on lui avait apprit dans les manuels. Deux armées face à face, les glorieux serviteurs de l'Empereur et du Conseil d'un coté, les misérables suppôts de l'ennemi en face. Mais rien ne l'avait prévu à la beauté qu'elle verrait et qu'elle entendrait.

La première nuit, le jour avait refusé de se lever. Tous avaient été surpris par l'incapacité de la lumière à percer les ténèbres mais pour Davia, cela ne faisait que promettre une nouvelle journée morne et terne. Puis la musique avait résonné.

Beaucoup l'avait prise pour un torrent de blasphème inaudible et Davia aussi avait commencé par tenter de se protéger du cadeau que lui faisait « l'ennemi ». Puis elle avait appris à entendre, elle avait sentit les sons résonner avec son âme, la faire vibrer pour la première fois de sa vie. Elle n'avait pas été la seule. Dans la panique générale créée par l'éclipse, leur lieutenant avait été tué et le peloton allait sombrer dans le chaos le plus total lorsqu'un simple sergent s'était montré, calme au milieu du désordre. Il avait mené son groupe à travers l'épreuve et été promu lieutenant une fois le soleil levé. Davia avait entendu la musique s'éloigner et elle avait pensée qu'à nouveau sa vie serait morne, mais Darwin l'avait conduit à un lieu où elle avait retrouvé la musique. Elle avait découvert la drogue, redécouvert le sexe. Il lui avait fait découvrir mille et une choses car il savait qu'elle avait entendu la musique.

Désormais tout le peloton l'avait entendu et tout le peloton avait découvert des plaisirs dont ils ne pouvait que rêver jusqu'à présent.

Maintenant, Davia était nue. Elle sentait sur sa peau moite le souffle de ses camarades, elle sentait l'air frais caresser ses courbes, elle sentait en elle s'enfoncer un plaisir intense et remonter des halètements excitants. Elle poussait soupirs et petits cris et entendait les murmures lascifs des autres. Elle expérimentait la vie et elle savait désormais que tout ce que l'on avait pu tenter de lui apprendre auparavant n'était que mensonge et que la seule vérité était celle des six prêtresses venues porter la lumière du chaos.

Elle n'avait plus peur de ce mot. Elle savait que si l'Impérium préservait cette peur ce n'était que parce qu'il savait qu'il disparaitrait si l'humanité entière en apprenait la beauté et la félicité qu'il procurait. Elle avait embrassé sa nouvelle foi, reconnaissant que la précédente n'était qu'erreur et elle vivait enfin dans une nouvelle existence.
Face à elle, attachée assise à un arbre, se trouvait ce qu'elle était trois jours plus tôt. Une fille, qui aurait pu jouir de sa jeunesse mais qui par devoir envers un être qui ne la remercierait jamais se condamnait à une vie fade. Elle avait tenté d'infiltrer la réunion, sans doute afin de la dénoncer. Davia savait que couraient dans ses veines suffisamment de produits interdits pour lui valoir le peloton d'exécution mais elle savais qu'elle ne serais jamais prise. Son nouveau dieu la protégerais, lui donnerais cette vie de plaisir à laquelle elle avait toujours eut droit. Et cette fille aussi chanterait les louanges du Vice à la fin de cette nuit.

Davia sentit que l'on se retirait d'elle et poussa un nouveau râle lascif avant de se redresser et de se diriger vers la prisonnière. Celle ci la regardait avec des yeux froid et durs, nullement incommodée par le fait qu'on lui avait arraché presque tout vêtements et que son corps portait encore les traces des sévices qu'elle avait subit de la part d'autres membres du peloton. La garde impériale sentit le désir monter en étudiant ses courbes juvéniles et passa une langue gourmande sur ses lèvres. Elle se pencha pour placer son visage face à celui de la captive et malgré le mépris qu'elle lut au fond de ses iris; elle se mit à lui parler:

-Pourquoi veux tu rester attachée à cet arbre? Viens t'amuser avec nous!
Lupa fronça les narines en sentant l'haleine empuanti d'alcool et de drogues de la femme qui lui faisait face. Ses yeux étaient à moitié dans le vague et avaient un léger reflet violet, signe caractéristique d'une consommatrice d'ivrae.
-Si tu veux me violer, fait le, tes camarades ne se sont pas gênés mais fais moi le plaisir de ne pas me faire renifler toutes les saloperies que tu as pu consommer.
-Tu veux que je te fasse plaisir? Tu sais, il faut pas te stresser, j'ai mille et une façon de te faire te sentir à l'aise.
La renégate s'accroupit face à Lupa avant de s'agenouiller à cheval sur elle, frottant son corps contre celui de l'agent inquisitorial et posant ses lèvres contre les siennes. Lupa sentit le goût de l'ivrae et tenta de recracher ce qui avait pu entrer en elle mais elle ne put s'empêcher de se sentir se détendre un peu.
-Tu vois ma petite, reprit la droguée, calme toi et je vais t'apprendre des choses. Demain tu ne verra plus le monde pareil, comme moi je ne le vois plus pareil.
-Tu ne verra pas demain, riposta Lupa.
-Et pourquoi ça?
-Parce que mon patron va venir et aucun d'entre vous ne survivra à sa colère?
-Vraiment? Tu est rigolote toi tu sais? Je sens que je vais bien m'amuser avec toi.

La renégate plaqua à nouveau ses lèvres sur celles de Lupa et la jeune fille ne put s'empêcher de sentir une étincelle de désir monter du plus profond d'elle. Elle maudit la brume droguée qui enfumait toute la colline. Elle vit alors la garde sortir une petite pastille rose et elle ferma du plus fort qu'elle put ses yeux comme sa bouche, décidée à ne pas se laisser souiller une nouvelle fois par les produits de l'ennemi.

Une voix se mit alors à résonner dans la nuit, forte et froide, autoritaire et effrayante. Sur la colline comme dans le camps les hommes de la garde impériale levèrent les yeux vers le ciel à la recherche de celui qui prononçait les paroles qui avaient déjà condamnés des mondes. Les hérétiques étaient d'or et déjà mort Lupa le savait et soupira de soulagement.

-Par décret des la très sainte Inquisition Impériale, mandataire de la volonté du Trône, investie de l'autorité de l'Empereur Dieu de l'humanité en personne, tous les occupants de la colline 21-7 sont déclarés coupable de pacte avec l'ennemi. Rendez vous dans l'instant ou encourez mon courroux!

Davia se releva dès qu'elle entendit la voix et se mit à guetter le ciel, s'attendant à y trouver un quelconque aéronef mais elle ne vit rien. Le silence était retombé en même temps que la voix et soupirs comme chants s'étaient tus. Tous observaient la nuit, la peur dans les yeux. L'esprit de Davia tentait de trouver une solution aussi vite que possible mais les drogues dont elle était emplie ne l'aidaient nullement à réfléchir. Elle vit quelques uns de ses compagnons se mettre à courir et elle pensa qu'il s'agissait là d'une bonne idée. Toujours nue, le corps encore avide de sensation, elle se mit à courir, riant à moitié alors que son organisme lui fournissait mille et un plaisirs issus de la douleur de ses pieds sur le sol, la terreur de savoir l'inquisition présente. Tels étaient les effets de l'ivrae, chaque sensation se trouvait accompagnée d'ivresse et Davia en vint à vouloir affronter tous les inquisiteurs de la galaxie afin de découvrir quels sommets de plaisirs cette frayeur lui procurerait.

Une nouvelle voix retentit dans les ténèbres et la fuyarde trébucha à cause de la surprise. Elle poussa un nouveau gémissement alors que son esprit enfiévré était assaillit d'une nouvelle vague d'extase. Cependant, cette voix n'était pas effrayante ni dure, elle était suave et douce. Sa simple audition porta Davia à de nouveau sommets de délice et elle se releva avec empressement pour lui répondre.

-Ne fuyez pas, nouveaux enfants de Slaanesh, votre nouveau dieu vous protège. Nous sommes Ses élues et nous ne laisserons pas l'inquisition aveugle poser ses mains sur vous. Combattez avec nous, affranchissez vous de l'Impérium et votre vie ne sera plus que délices infinis!

Derrière ses paroles se trouvait une forte suggestion mentale et chacun des anciens gardes présent se vit assaillir d'un florilège de promesses démoniaques. Le calme revint et les soldats se dirigèrent vers l'endroit où ils avaient laissé leur équipement, ne rêvant que de ce que l'avenir leur avait promis. Davia saisit son fusil laser et ne prit pas la peine de revêtir à nouveau son treillis et son survêtement. Son nouveau dieu, Slaanesh la protégerais, ses élues l'avaient dit et elles ne pouvaient mentir. Tenant son arme à deux mains, elle se mit à pointer les ténèbres, à la recherche de ce que l'inquisition avait pu envoyer. Elle rit à l'idée de voir les fameuses troupes de choc être mise en déroute par un peloton d'hommes et de femmes nus et drogués. Un seul croyant pouvait triompher seul d'une masse d'hérétique, et ceux qui croyaient encore en ce faux empereur étaient des hérétiques.

Rien ne venait. Les fameuses troupes de l'inquisition avaient peur! Elles n'osaient pas l'affronter, pas elle, pas celle qui allait devenir une élue du Seigneur Noir pas...
La nuit fut soudain illuminée par un mur de flamme. Né au bas de la colline, il se mit à courir sur toute sa base entourant les renégats de flammes rougeoyantes impénétrables. Une lueur orangée se mit à éclairer la scène, glissant sur les feuilles tendres avant de les consumer. Dalia eut un mouvement de recul face à cette étrange manifestation et elle sentit une chaleur étouffante s'abattre sur le groupe. Tous les autres semblaient une nouvelle fois avoir perdu courage, tous sauf les élues et leur exemple donna du courage à la jeune femme. Le brasier en contrebas s'ouvrit soudain, révélant deux étranges silhouettes difficiles à distinguer à cause de la lumière. Malgré tout, une semblait flotter au dessus du sol tandis que l'autre était nimbée de flammes. Peu lui importait, elle se mit à faire feu sur les intrus, vite imitée par le reste du peloton.
Une tempête de tirs lasers s'abattit sur les deux êtres, ajoutant une touche de vert à cette nuit rougeoyante. Les drogues altéraient une nouvelle fois les sens de Dalia et elle continua à tirer, encore et toujours, vidant sa cellule énergétique en une rafale continue et continuant à presser la détente une fois celle ci vidée. Elle ne contrôlait plus son corps. Sa rage s'était muée en extase et, esclave de ses sens elle ne cherchait maintenant qu'à assouvir son besoin de sensations en exprimant le plus de colère possible. Elle continua deux minutes à agiter son arme avant de se rendre compte que l'ensemble des hommes présent avaient fait de même et que plus aucun tir ne filait.
Pourtant les deux silhouettes étaient intactes.

Emportés par la rage, certains membres du peloton s'élancèrent, faisant tourner leurs armes au dessus de leur têtes comme autant de gourdins improvisés.
Le premier ralentit progressivement, comme si il avait du mal à respirer. Ses narines se mirent à expulser des étincelles, de petit fragments de chairs incandescents. Il tenta de pousser un cri mais sa gorge s'ouvrit sur un brasier aveuglant et c'est en silence qu'il tomba au sol. Les trois suivant prirent subitement feu, la moindre parcelle de leur corps se consumant en un instant. Ils tentèrent de se jeter au sol afin d'éteindre les flammes mais ils furent mort bien avant d'avoir achevé un seul tour sur eux même. Comme aveugles à ce qui venait de se passer, les cinq derniers soldats continuèrent à courir vers leur destinée. Des flèches ardentes sortirent des doigts de la silhouette auréolée de flamme et vinrent frapper les inconscient, les projetant en arrière et mettant le feu à leur chairs.

Le couple continua à avancer comme si de rien n'était. Lorsqu'il passa à coté des êtres agonisant au sol, ceux ci cessèrent subitement de bouger, la tête arrachée par quelque force invisible.

Malgré le soutien divin, Davia recula d'un pas, puis d'un autre avant de prendre ses jambes à son cou. Elle courut aussi vite que possible tournant la tête pour voir d'autres membres de son peloton se consumer sur place ou être inexplicablement tranchés en morceaux avec une violence terrifiante. Elle vit la prisonnière qui toussait, prise au milieu d'un nuage d'encens mais elle ne s'arrêta pas. Elle vit un corps enflammé être catapulté devant elle mais elle continua. Elle ne se stoppa que lorsqu'elle vit qu'elle ne pouvait fuir nulle part, les flammes entourant totalement les lieux.

Les genoux tremblant, ivresse et terreur combattant en son esprit, elle se retourna pour assister à un spectacle de mort. La colline autrefois verdoyante était désormais couverte d'herbe brunie par la chaleur et de cadavres calcinés ou disloqués. Au milieu de cette apocalypse, elle vit les corps de cinq des élues, brisés et foulés au pied. Une seule était toujours en vie, suspendue en l'air par une étrange force devant une jeune femme au physique juvénile et à la tenue révélatrice. A ses cotés se tenait un grand homme portant une veste de cuir rouge et dont les cheveux noirs tombaient sur les épaules. Une ceinture portant le symbole de l'inquisition entourait sa taille le désignant comme l'auteur de la menace et celui qui l'avait mis à application.

Les flammes se reflétaient dans les yeux d'Arax, ses iris rouges comme la braise fixaient intensément la prêtresse Linciane qui lui faisait face. Elle avait été habile pour réussir à s'infiltrer jusqu'en ce lieu, mais stupide de croire qu'elle pourrait échapper à l'œil toujours vigilant de l'inquisition. Ses sœurs étaient maintenant mortes, ses séides réduits en cendres, les seules choses qui la gardait encore en vie étaient les réponse qu'elle pouvait fournir.

-Vous êtes nombreuses à avoir ainsi infiltré nos lignes et dévoyé nos hommes?
-Nous ne les avons pas dévoyés, répondit la femme d'une voix étouffée, nous leur avons apporté un peu de liberté au milieu de la servitude dans laquelle...
Elle se tut alors que la pression sur sa gorge augmentait. L'inquisiteur fit un signe à son acolyte et celle ci desserra légèrement son étreinte. Elle laissa échapper un petit soupir boudeur qui ne fit que placer un sourire sur les lèvres de l'inquisiteur.
-Je ne veux pas de ton prêche, je veux des données.
-Et vous savez que vous ne les aurez pas, comme nos agents ne récupèrent pas les données de vos prêtres, du moins pas tout de suite... Mais même par la torture vous n'aurez rien, je ne sais rien, je suis venue ici afin d'apporter un peu de vérité et...
La prêtresse émit un gémissement de douleur et porta les mais à son cou tandis qu'une poingne d'acier lui brisait lentement la nuque. Arax prit cette fois un certain temps avant d'arrêter la télékynésiste. L'hérétique repris son souffle douloureusement et jeta un regard meurtrier à l'autre femme qui se contenta de lui répondre d'un clin d'œil malicieux.
-Tu es bien envoyée par l'archipêcheresse Selene afin d'affaiblir nos forces par ton prêche?
-Vous pouvez voir les choses ainsi inquisiteur. Puis je vous poser une question?
-Fais si tu réponds aux miennes ensuite, rien ne te garantit ma réponse en revanche.
-Êtes vous Arax?
-Oui, pourquoi?
-Ma maitresse dit que vous lui serez bien utile et que donc vous devez rester en vie.
-Je ne serais jamais utile au chaos!
-C'est aussi ce que je disais mais Lincia change les hommes et les femmes. Un jour vous verrez la vérité, vous cracherez sur votre dieu imposteur et profiterez des infinis dons de...

La fin de sa phrase fut emporté dans le grondement des flammes alors qu'une boule de feu consumait son corps. Kaldis abandonna son emprise sur les restes calcinés qui avaient été une prêtresse Linciane. Elle accompagna ensuite Arax en direction de l'arbre, seul lieu épargné par les flammes où se trouvait toujours Lupa attachée. Un nuage rosâtre encombrait l'air et il fut balayé d'une rafale psychique, découvrant la jeune femme à moitié nue, couverte de sueur et haletante.
-Chef... ça fait plaisir de vous voir... tellement plaisir que je... je... je hais cette fichue drogue! Inqui... siteur... si vous pouviez me... me... me détacher de ce fichu arbre! Que je... que je... que je vous... enfermez moi! Je hais être droguée!

Arax sourit à voir son acolyte dans un tel état, il savait que beaucoup parmi sa suite auraient payés pour voir ce genre de scène et lui même l'avais trouvé assez comique. Alors qu'il se préparait à repartir vers son speeder, il distingua tapie contre l'arbre une autre silhouette, elle aussi totalement nue mais libre de ses mouvements. Dès qu'elle comprit qu'elle était repérée, elle se jeta à genoux devant l'inquisiteur, des larmes embuant ses yeux fous.

-Pitié, ne me tuez pas, pas comme les autres, je ferais tout ce que vous voulez mais pitié! Ne me faites pas brûler!
L'inquisiteur pensa à la tuer dans l'instant mais il se dit que cela manquait de conscience professionnelle. Peut être avait elle quelques informations, aussi ténues soient elles.
-Qui est tu, que fais tu ici?
-Da...Davia inquisiteur. Ici je... on... nous... ils nous ont fait faire une petite fête! Je voulais pas seigneur, je voulais pas! Ils m'ont droguée et j'aim... j'ai détesté ça inquisiteur, croyez moi!
Sa voix était tremblante et hystérique à la fois, elle s'efforçait de résister aux effets de la drogue pour ne pas se trahir mais elle était très loin de pouvoir tromper un inquisiteur.
-Que fais tu ici, comment as tu été impliquée dans cette fête? Si tu mens, tu meurs, sache le.
-Ils, j'ai... j'aimais pas ma vie! Ils m'ont dit que j'en aurais une meilleure et maintenant je suis ici! J'y peut rien, c'est venu tout seul! Je veux pas mourir!
-Qui « ils »?
-La musique d'abord, et puis le lieutenant, et puis la femme dans mes rêves, et puis les prêtresses!
-La femme dans tes rêves?
-Oui, une femme si belle que c'en est pas humain. Les prêtresses ont dit que c'était une déesse, une des compagnes du grand dieu.
-Et tu es la seule à l'avoir vue?
-Non! Non! On est plein, et pas que dans le peloton! J'en ai entendu parler un peu partout, elle entre dans nos rêves la nuit et elle nous montre la vérité. Elle viens voir chacun de nous et elle... elle...
-Tu en as assez dit.

L'inquisiteur se détourna et commença à partir à la suite de ses deux agents. Dalia se releva, heureuse comme jamais, euphorique d'avoir survécu. Elle sentait une envie, un plaisir dépassant tout ce qu'elle avait jamais ressenti d'avoir survécu à sa rencontre avec un inquisiteur. Elle sautait de joie lorsqu'elle fut consumée par les flammes.

_________________
O o
/¯¯/__o___O___o___O___o___O___o__
IMA FIRIN MAH LAZOR ! BLAHHHH!!!!!
__¯O¯¯¯o¯¯¯O¯¯¯o¯¯¯O¯¯¯o¯¯¯O¯¯




    - Spetsnaz GRU
    - Iron Thunder
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Concours d'écriture n°6 --- Concours terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Concours d'écriture n°6 --- Concours terminé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Résolu]Possibilité d'écriture en italique
» *lettre simple, à écriture rouge sang sur fond noir* Chers Gardes.
» Vitesse d'écriture au clavier
» Les métiers autour de l'écriture...
» En combien de temp l'avez vous terminé ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galaxy in Flames :: Confessional :: Concours-
Sauter vers: