Galaxy in Flames

Un forum pour les passionnés de Warhammer 40.000 dans son ensemble
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La patrie de Sigmar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arax, Inquisiteur
Grand Inquisiteur.
avatar

Messages : 9994
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 25
Localisation : En voyage dans les désolation nordiques

MessageSujet: La patrie de Sigmar   Mar 13 Juil 2010 - 12:36

Comment ça vous ne savez pas ce qu'est l'Empire? Mais vous venez d'une grotte au fin fond des montagnes noires, incapable de sortir depuis votre naissance à cause d'une tribu de gobelin de la nuit établie autour de votre repaire et face auxquels vous avez dressé une triple enceinte de pierre dites moi?

L'Empire est la plus étendue et la plus puissante des nations du Vieux Monde. Ses frontières s'étendent depuis les Montagnes Grises au sud, jusqu'à la Forêt des Ombres dans le nord, englobant des cités prospères, de sombres forêts, de hautes montagnes et d'immenses fleuves. Le peuple de l'Empire est aussi diversifié que ses terres allant des hommes forts et rustres du Nordland à ceux plus raffinés du Reikland et de Nuln en passant par les Haflings du Moot et les sinistres hères de Sylvanie.

Spoiler:
 


L'Empire fut fondé par le divin Sigmar il y a plus de deux mille cinq cent ans lorsque qu'il unifia les tribus qui vivaient alors sur nos terres et les mena à la guerre contre les orques barbares et les maudites bêtes du chaos. Chacun des douze chefs de tribu d'alors reçut une arme magique d'une rare puissance: un croc runique, et la gestion de l'un des futures provinces de l'Empire, devenant les premiers comtes électeurs qui depuis élisent les empereurs à chaque fois que cela est nécessaire. Ainsi l'Empire est un système fédéral et chaque province dispose d'une grande autonomie, allant parfois même jusqu'à se faire la guerre entre elles.

Les impériaux forment un peuple ingénieux, nous maîtrisons la poudre et la vapeur grâce à l'aide des nains et les secrets de la magie grâce à celle des elfes. Nos terres sont sûres, nos armées puissantes et notre population bien supérieure à celle de la majorité des autres royaumes. Nous sommes alliés aux bretoniens et aux kislevites et ensemble nous faisons face à toute les menaces.

Certains parlent de la faiblesse de l'Empire, de cultes noirs qui gangrènent chaque ville, de comtes électeurs fous, de villages entiers mourant de faim, de bandes d'homme bêtes arpentant nos terres sans se trouver inquiétés mais ce n'est que mensonge. La dernière guerre a peut être été rude, des bandes de guerre parcourent peut être toujours nos terres, mais nous restons forts et unis!




Les informations supplémentaires sont connues des impériaux en eux même ou de ceux s'y intéressant particulièrement.

Le système politique impérial:
L'empereur n'est pas héréditaire dans l'Empire mais élu par les électeurs impériaux parmi les comtes électeurs. L'empereur ne dispose donc pas d'un pouvoir absolu sur l'empire mais n'est qu'une autorité centrale indiquant les grandes décisions mais n'étant pas en charge de leur application et de leurs détails. Ce système s’est perpétué jusqu’à nos jours sous une forme légèrement différente, malgré les guerres et les périodes d’anarchie, survivant même aux manipulations de certains puissants Empereurs qui essayèrent de corrompre le corps électoral dans l’intérêt de leur propre famille. A travers les âges, le corps électoral s’élargit : aux comtes électeurs originaux s’ajoutèrent les représentants des cultes de Sigmar et d’Ulric ainsi que l'ancien du Moot. Aujourd’hui, les électeurs sont au nombre de quinze, alors qu’ils n’étaient que douze au départ, un pour chaque Croc Runique forgé pour Sigmar par Alaric le Fou.

La religion impériale:
Les impériaux vénèrent le panthéon humain:
Manann dieu de la mer:
Spoiler:
 


Morr dieu de la mort:

Spoiler:
 


Myrmidia, déesse de Tilée et d'Estalie dont certains cultistes se sont établis dans l'Empire:

Spoiler:
 



Ranald, dieu des voleurs et de l'argent:

Spoiler:
 


Rhya et Taal, dieux de la nature:

Spoiler:
 


Shallya, déesse de la compassion:


Spoiler:
 

_________________
"Ceux qui se vautrent dans le péché ne méritent pas la miséricorde du bûcher"

L'Inquisiteur Arax, réveillé un peu trop tôt un matin...


Le chapitre 6 de ma fic La Campagne des Huit Eclipses est en ligne.
Le chapitre 3 de ma fic Inqusition Impériale a été mis à jour.
Le chapitre 8 de ma nouvelle fic Intérêts Croisés est en ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Arax, Inquisiteur
Grand Inquisiteur.
avatar

Messages : 9994
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 25
Localisation : En voyage dans les désolation nordiques

MessageSujet: Re: La patrie de Sigmar   Mar 13 Juil 2010 - 12:36



Véréna, déesse de la sagesse et de la justice:

Spoiler:
 




Sigmar, fondateur de l'Empire:

Spoiler:
 



Et Ulric, dieu des Loups et de l'Hiver:

Spoiler:
 


La magie dans l'Empire:
Les mages ont très longtemps été chassés par les répurgateurs jusqu'à la Grande Guerre contre le Chaos il y a un peu plus de 200 ans lors de laquelle le mage Téclis fonda à Altdorf, la capitale du Reikland, les huit collèges de magie. Chaque être faisant preuve de dons pour la magie peut être convié à étudier dans un des collèges où il apprendra à manier un domaine de magie bien particulier. Les mages impériaux doivent suivre des études complètes et sont souvent très fortement encadrés afin de s'assurer qu'ils ne puissent en aucun cas dévier vers de sombre chemins. Du fait de la faiblesse de l'esprit humain, un mage impérial ne peut espérer maîtriser plus d'un seul domaine de magie.

_________________
"Ceux qui se vautrent dans le péché ne méritent pas la miséricorde du bûcher"

L'Inquisiteur Arax, réveillé un peu trop tôt un matin...


Le chapitre 6 de ma fic La Campagne des Huit Eclipses est en ligne.
Le chapitre 3 de ma fic Inqusition Impériale a été mis à jour.
Le chapitre 8 de ma nouvelle fic Intérêts Croisés est en ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Arghit
Roi de Bretagne
avatar

Messages : 9098
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 25
Localisation : Le Sud...

MessageSujet: Re: La patrie de Sigmar   Mar 13 Juil 2010 - 18:46

Parmi toutes les riches provinces impériale, une se distingue, non pas par sa gloire mais bien par sa noirceur. A l'extrême est du territoire impériale, jouxtant les montagnes du bord du monde, se trouve la terrible Sylvanie, terre abandonnée des dieux. Ses forets sont inhabitables et forment un enchevêtrement de troncs à moitié pourris dont les racines noueuses s'enfoncent profondément dans le sol corrompu. Des landes funestes et des collines pelées s'étendent entre les bois noirs. Le ciel se trouve en permanence obscurci par des nuages d'orage ravageurs provenant de par delà les montagnes. Les terres ne sont plus fertiles depuis longtemps, les champs ayant cédé leur places à des marais sans fin et à des tourbières mortelles. Des majestueux châteaux de la lignée des Von Drak, il ne reste plus que des ruines sordides abritant toutefois encore maint trésors.

Aucun homme censé ne s'aventurerait sur ces terres hostiles sans bonne raison et pour cause, on raconte que seul les morts arpentent sans crainte la Sylvanie. Plus aucun noble n'a osé revendiquer sa souveraineté sur ces terres depuis qu'elles furent souillé par la malédiction de la non-vie il y a de ça des années. Il est dit que lors de Geheimnisnacht de l'année 2010, le comte électeur de Sylvanie, le beau et raffiné Vlad Von Carstein entonna un sort qui éveilla les morts de toute la province. Le comte vampire était bien décidé à prendre Altdorf, la capitale et avec elle la couronne impériale et donc transformé l'Empire en un royaume de mort-vivant unis sous sa coupe. Vlad était immortel, ni les marteau de guerre ni les sorts les plus dévastateurs n'étaient en mesure de l'abattre. Le maitre ingénieur Kurtz Makert jura même avoir vu un tir chanceux de grand canon percuter de plein fouet Vlad qui pourtant se montra de nouveau au combat dès le lendemain. Cependant, il est une arme qu'aucune magie impie ne peut dompter: a fois. C'est lors du siège d'Altdorf que le grand théogoniste de Sigmar Wilhem III mit fin aux exactions du vampire en se jetant avec lui du haut des rempart de la cité. Les deux hommes furent empalés sur les pieux du fossé en contrebas, mettant ainsi fin à la campagne des comtes vampires.

Suite à cela, la Sylavanie fut officiellement rattaché au Stirland mais la menace des vampires, elle, était touours présente. Les paysans refusent de s'y installer, les rares habitants sont méfiant, suspicieux et ne dorme que rarement la nuit à cause des hurlement incessant de bêtes sauvages démesurées. La Sylvanie est une terre de danger mais des aventuriers téméraires et bien préparés pourraient sans soute y faire fortune.

_________________



20:10 - [GiF] Melcor: je suis un papillons
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La patrie de Sigmar   

Revenir en haut Aller en bas
 
La patrie de Sigmar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [1500pts] Revenons à l'époque de Sigmar...
» Warhammer JDR : pour Sigmar ! ... ou pas ?
» Bénédiction de Sigmar
» [Background/Officiel] Sigmar
» Prières de Sigmar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galaxy in Flames :: Role play :: Warhammer Battle :: Le Monde Connu-
Sauter vers: