Galaxy in Flames

Un forum pour les passionnés de Warhammer 40.000 dans son ensemble
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mystran.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sylvanas



Messages : 2054
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 21
Localisation : Dans une Waaagh party!

MessageSujet: Mystran.   Sam 15 Jan 2011 - 12:39

Mystran.


Loin, dans les forêts nord du vieux continent, un cavalier et sa monture parcouraient les étendues de neiges, bravant le vent et la tempête sans fléchir. Le pelage de son cheval était sombre, sa crinière et sa queue elles étaient d’un blanc semblable à la neige qu’ils soulevaient. Le cavalier aussi faisait contraste avec les étendues blanches du nord, il portait une épaisse cape noire aux bordures dorées, ainsi qu’un large pantalon de la même couleur, sans bordures au contraire de la cape. Il avait enfouit son visage sous sa capuche, et ses mains étaient couvertes par des mitaines en peaux de cerfs. Un arc fait dans une matière étrange, et un carquois contenant des flèches fait dans une matière semblable à celle de l’arme de tir, ornaient le flanc du mammifère. Le cavalier tenait les sangles fermement, encouragent sa monture à continuer malgré la neige et le vent. Si il y avait eu un chemin dans cette forêt, il devait être enfouis sous la neige en cette saison. Ils ne pouvaient que ce fier à leurs instincts, ça faisait maintenant deux jours qu’ils erraient dans cette forêt, suivant un itinéraire tumultueux et incertain. Ils n’avaient encore rencontrés personnes, même pas un convoi, ou un poste de vigies. Ce qui ne dérangeait pas le cavalier, qui semblait apprécier la tranquillité, et la solitude. Le paysage n’était pas désagréable, des arbres dénudés de feuilles à pertes de vue, ainsi que des sapins et autres conifères couvèrent d’une fine pellicule de neige. Les forêts du nord étaient tous simplement magnifique, même si elle ne valait pas celles de son pays natal, elles restaient tous de même agréable à contempler.
Après une heure supplémentaire d’errance, le cavalier arrêta sa monture devant un bosquet. Il mit pied à terre laissant son arc, et ses flèches sur son cheval, puis fit quelques pas en caressant le col de celui-ci, en lui murmurant :

« Reste ici Ossir. »

La monture ne semblait pas effrayée, mais elle sentait quelque chose, son maître aussi l’avait sentit. Comment ignorer cette odeur de charognard ignoble, il étira lentement son corps svelte avant d’avancer jusqu’au centre du bosquet. La cape lui arrivait jusqu’aux mollets, et était rattaché par deux boucles d’argent situées entre les épaules et le buste du cavalier. Il retroussa ces manches, et enleva soigneusement sa cape, dévoilant le visage d’un elfe d’âge mûr. Un bandeau noir couvrait son œil gauche, son œil droit lui était bleu clair. Ces traits étaient durs, ces cheveux n’étaient pas très longs, mais suffisamment pour qu’ils pointent le ciel en étant jeté vers l’arrière, une seule et unique mèche retombait sur son œil bandé. Il n’avait aucune barbe, et seulement un anneau accroché sur son oreille gauche. Il portait un fin haut vert foncé, en dessous d’une légère armure de cuir complété avec quelques protections de métal diverses, situées sur les coudes, les épaules et les avant bras. Ces bottes étaient protégées aux talons, et au bout du pied par des bouts de métal recourbés. Deux lames dans deux fourreaux différents, étaient accrochées en forme de croix dans le bas de son dos. Son visage était impassible, on ne pouvait savoir si il avait peur ou envie d’en découdre. Il attendit quelques secondes, avant de voir sortir quatre guerriers armés de haches et d’épées, de derrières quatre arbres différents. Ils encerclaient le cavalier en tournant autour de lui avec précaution, ils étaient près à bondir au moindre geste de l’elfe. Sa monture ne bougeait toujours pas, regardant son maître se faire encercler, elle poussa un hennissement d’encouragement. L’elfe observait sans bouger, ces adversaires les mains sur les gardes de ces lames, lui aussi était près à se battre. L’encerclé lâcha finalement d’une voix sans émotion :

« Si cela devait être la fin, puissiez vous m’offrir une mort digne… bien que je doute de vos capacités, en tant que guerriers, vous pouvez encore fuir vous savez ? »

Les quatre barbares s’échangèrent un regard interrogateur, puis s’élancèrent en même temps sur leur victime, beuglant tels des bêtes. L’elfe fondit sur l’un des barbares, épées aux clairs, il abattit quelques coups précis et puissant, sur divers côtés pour déstabiliser son premier adversaire. Celui-ci recula en tentant de dévier les lames de l’elfe, mais il ne put parer le troisième coup qui lui entailla le biceps droit. Le bandit bondit en arrière pour échapper aux autres attaques. Une fois le premier barbare éloigné, l’elfe se tourna vers son deuxième adversaire qui le chargeait pointe de l’épée pointée vers son cœur. Le barbare vit sa lame déviée par le plat de l’épée droite de son adversaire vers l’intérieur, et ces jambes se faire faucher par sa lame de gauche, grâce à un tour du guerrier elfe sur lui-même. Le combattant svelte se battait avec une vitesse et une dextérité effrayante, les deux autres bandits s’étaient mis à deux pour essayer d’en venir à bout. Mais l’elfe les tenait en respect, redoublant d’effort pour manier ces deux lames, parant et contre attaquant sans s’arrêter, c’était une vraie tempête de lames qui s’abattait sur les barbares. Le combat entre les trois adversaires penchait au fur et à mesure en la faveur de l’elfe, qui réussit à repousser celui de droite d’un coup de pied dans la mâchoire, le barbare tomba de tous son poids dans la neige. L’elfe ne perdit pas une seconde, il se rua sur le second barbare qui fut désarmé après quelques moulinets, pour finir décapité d’un coup sec par la lame de gauche. Le sang aspergea le visage du guerrier svelte, et imbiba la neige dans un rayon de trente centimètres.
L’elfe se retourna vers les trois autres guerriers, l’amputé avait perdu beaucoup trop de sang pour ramper, celui qui avait la mâchoire brisée c’était relevé hache en main, côte à côte avec le premier barbare blessé au bras. Leurs visages étaient crispés par la haine, celui ayant la mâchoire brisée cracha un long filet de sang, avant de se ruer vers l’elfe, suivit de près par son acolyte. Le cavalier s’était préparé à les recevoir, une lame tenue horizontalement en avant, et l’autre tenue verticalement en arrière. Son visage était toujours inexpressif, il ne semblait pas avoir bougé depuis le début du duel, si on ignorait les traces de sang qui le rendait encore plus intimidant. Alors que la hache et l’épée des bandits semblaient vouloir fendre le visage de l’elfe, l’épée arrière les bloqua toutes les deux en même temps grâce à une torsion du poignée. Dans le même mouvement il fit un tour à quatre vingt dix degrés sur lui-même, pour planter sa lame avant dans le buste du bandit à l’épée. Celui-ci poussa un hoquet de surprise avant, de tomber à genoux sur le sol. L’elfe retira son épée de son buste, puis plaça ces deux lames en croix pour maintenir la hache du barbare loin de son visage. Mais le cavalier ne pouvait gagner contre un barbare dans un rapport de force, il sentit ses lames se rapprochaient, le visage barbus et chevelus du bandit n’était plus qu’a quelques centimètres du sien. La fatigue le gagnait de plus en plus, il posa un genou à terre avant de sentir son buste frapper de plein fouet par la botte du barbare. Le guerrier svelte s’écrasa quelques mètres plus loin sur le dos, ces lames étaient l’une à l’opposée de l’autre, hors de portée des mains de l’elfe. Il avait l’impression que sa cage thoracique était brisée, il gémit légèrement, avant de se reprendre .l’elfe se redressa sur ses coudes, et vit arriver son adversaire, évitant de justesse sa hache en roulant sur le côté. L’arme se planta dans le sol, soulevant un peu de neige en se plantant. Le guerrier à terre administra un violent coup de poing dans la tempe du bandit, déclenchant un hurlement de rage au barbare qui recula sous la douleur. L’elfe avait gardé son sang froid tous le long du combat, il prit la hache du barbare en se relevant, puis lui planta dans les parties génitales. Le barbare poussa un cri sourd avant de sentir la lame remonter jusqu'à son ventre, dans un ignoble bruit de craquement, et de déchirement. L’elfe lâcha la hache et laissa retomber le bandit sur le côté, ces yeux étaient devenus blancs, et le liquide pourpre se déversait lentement sur la neige. L’elfe détourna le regard de ce spectacle affligeant, ramassant sa cape avec autant de précaution qu’il l’avait enlevé, puis la secoua pour enlever la neige. Il la rattacha, puis essuya ces armes dans le sombre tissus, il rengaina ses lames avec dextérité, puis retourna au près de sa monture. Il lui caressa de nouveau le col avant de lui souffler :

« Je leurs avais dit… »

Le cheval hennie, puis se laissa monter par l’elfe qui enfouit de nouveau son visage dans sa capuche, avant de traverser au trop le bosquet figé par la neige.


(Voilà j'ai eu envie d'écrire ça il y a quelques jours, puis je l'ai terminé aujourd'hui, il y aura surement une suite, mais j'aimerais d'abords savoir ce que vous en pensez ?)
Revenir en haut Aller en bas
Arghit
Roi de Bretagne


Messages : 9096
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 24
Localisation : Le Sud...

MessageSujet: Re: Mystran.   Sam 15 Jan 2011 - 19:58

C'est pas mal globalement. L'action est pas trop confuse, l'orthographe est correcte, plus que dans ton texte du concours. Le plus gros problème concerne quand même les description. C'est pas pas encore ça et malheureusement, une petite moitié du texte y est consacré. je saurais pas trop dire ce qui va pas mais ça passe pas très bien. Aussi, j'aimerais bien savoir un minimum où? qui? quand? parce que là c'est très mystérieux à ce niveau. Juste, ça se passe dans le monde de warhammer ou dans un univers quelconque?

_________________



20:10 - [GiF] Melcor: je suis un papillons
Revenir en haut Aller en bas
Sylvanas



Messages : 2054
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 21
Localisation : Dans une Waaagh party!

MessageSujet: Re: Mystran.   Sam 15 Jan 2011 - 20:16

Dans le monde de warhammer, et pour les questions ou? Qui ? Quand? J'y répondrais plus tard dans l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mystran.   Aujourd'hui à 14:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Mystran.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mystran.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galaxy in Flames :: Librarium :: Fanfic et créations perso-
Sauter vers: