Galaxy in Flames

Un forum pour les passionnés de Warhammer 40.000 dans son ensemble
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Sombres Croyants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gropoulou



Messages : 528
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 21
Localisation : Loin dans l'Ouest ...

MessageSujet: Les Sombres Croyants   Mer 28 Sep 2011 - 19:15

Si un jour on m'aurait dit que j'aurais le courage d'aller poster sur ce forum une de mes créations,j'aurait rit au nez de mon interlocuteur. Et pourtant,je me tiens là,tremblotant derrière mon PC en pensant à ma future lapidation ... je me vois déjà,dans un futur proche,entrain de spamer la touche F5 pour voir si il y a de nouveaux messages,alors que tout le monde a mieux à faire que de lire ma nouvelle ... m'enfin,faut savoir se lancer dans la vie ...

_________________
"La peur n'est pas le but,la peur est l'outil"

Konrad Cruze le Night Haunter ,Primarque des Night Lords.
Revenir en haut Aller en bas
Gropoulou



Messages : 528
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 21
Localisation : Loin dans l'Ouest ...

MessageSujet: Re: Les Sombres Croyants   Mer 28 Sep 2011 - 19:15

Igonur tremblait de tout ses membres en attendant la bataille à venir. Des hérétiques. Ils allaient combattre des hérétiques.

Le jeune homme scruta une fois de plus tout droit devant lui,s'attendant à voir une silhouette hurlante sonner son glas. Mais une fois de plus,rien. Seulement un silence accablant et insupportable. Les centaines d'autres soldats des Forces de Défense Planétaire semblaient partager ses sentiments. Tous remuaient impatiemment. Pour la majorité d'entre eux,c'étaient leur premier combat,et ils ignoraient totalement ce qu'était la véritable horreur de la guerre. Mais Igonur avait déjà combattu. C'était dans la Sous-Ruche,contre une véritable vague humaine qui s'était rebellée pour soutenir les hérétiques. Et cela avait fonctionné. La majorité des défenseurs de la Ruche succombèrent en une nuit,piétinés par une foule beuglant des prières impies.

Igonur trembla en repensant à l'ardeur du combat. Des prêtres hérétiques qui criaient des litanies maudites,et les habitants d'Altemir qui croyaient tous les mensonges cités dans ces prières. Il en avait tué sept,dont un au couteau. Il revoyait leurs visages et leurs expressions quand il leur avait tiré dessus. Une jeune femme qui tenait fermement une vieille carabine,alors qu'elle se faisait transpercer par les tirs. Un homme d'âge mûr qui lâchait son revolver alors qu'un laser lui fit exploser la tête. Et cet adolescent. Jeune,innocent,et qui allait être écrasé sous les engrenages de la guerre. Il avait attaqué Igonur avec un poignard. Et lorsque le soldat riposta,il dut bloquer son coup avec sa main et prendre son couteau. Il avait frappé le plus vite possible,et il lui donna un coup au bas-ventre. Il mourut lentement,en se tortillant dans son sang et en hurlant. Deux minutes d'agonie. Et Igonur les avait regardées entièrement. Ce court moment de sa vie allait le hanter pour le restant de ses jours.

Depuis ce terrible massacre,il avait obtenu le droit d'utiliser un bolter lourd sur pivot. Cela ne faisait qu'augmenter le dégoût du jeune soldat. Il avait vu de quoi cette arme était capable. Ses tirs pouvaient broyer les hommes les plus robustes en quelque secondes. Il pouvait ravager tout les rangs des défenseurs si il le voulait ...

-Ils arrivent,chuchota Malkoris.

Au début,Igonur crut que le porteur de munitions de l'arme lourde parlait des hérétiques. Le jeune homme raffermit alors la prise sur le bolter,mais lorsque les bruits de pas retentirent derrière eux,il la relâcha tout de suite,apeuré. L'Adeptus Astartes était là.

Les Space Marines étaient engoncés dans leurs grandes armures rouges. Leurs rangs ordonnés s'alignèrent derrière les FDP,leurs bottes frappant bruyamment le sol. Igonur écarquilla les yeux en voyant leurs armes surdimensionnée. Et il ne put réprimer un hoquet de surprise en se rendant compte de l'immensité de leurs porteurs. Ces véritables colosses les surplombaient avec dédain. On aurait dit qu'ils ne voyaient même pas les soldats,qu'ils étaient concentrés sur autre chose et que l'existence des FDP importait peu. Lorsque le Colonel voulut leur souhaiter la bienvenue,le chef des Astartes lui hurla de retourner à son poste,sous peine de mort. Igonur les détesta.

En plus d'être de véritables machines de mort,ils se croyaient bien au dessus de ceux avec qui ils collaboraient. Mais il ne put leur en vouloir. Après tout,c'est ces même Space Marines qui libérèrent leur monde de l'hérésie il y a quarante ans.

Onial IX,le monde d'Igonur,était alors sous l'emprise de croyances hérétiques et d'un régime sanglant et injuste,ou le souverain de la planète se moquait de tout ses habitants pour son propre profit. Mais l'Adeptus Astartes arriva pour libérer ce monde du joug de cette malédiction. Ils prirent Altemir,la capitale planétaire,et restaurèrent la seule et unique véritable religion. Mais une flotte de blasphémateurs s'approcha dangereusement d'Onial IX,et les Spaces Marines revinrent pour sauver la planète. Mais cette fois,ce n'était pas de simples soldats,mais d'autres membres de l'Astartes,accompagnés d'une véritable légion de militaires entrainés et endurcis par des dizaines de massacres dans tout le Segmentum. Un véritable ost de monstres.

-Putain,souffla Malkoris,ils sont énormes !

Igonur regarda le porteur de munitions. Petit,un peu trop enrobé et jeune,c'était un homme naïf. Même avec vingt-deux années derrière lui,il n'en faisait que seize. Des tâches recouvrait son visage,et ses cheveux coupés court se démarquaient toujours de la chevelure noire habituelle des Onialiens,à cause de sa rousseur qui tournait au rouge. Ses yeux bleus lançaient des regards joyeux. Pauvre type,pensa Igonur,bientôt,cette expression d'innocence disparaitrait. Il ne croyait pas si bien dire.

-L'auspex dévoile une avancée ennemie,tous à vos postes,hurla le Colonel.

Tout les FDP pointèrent leurs armes vers l'autre bout du champ de bataille. Le pont d'Altemir,leur position actuelle,n'était pas l'endroit idéal pour une défense. C'était une immense passerelle de deux-cent-cinquante mètres de large,et de deux kilomètres de long,soutenue par d'immenses piliers. C'était le seul moyen d'entrer dans la Ruche d'Altemir,sous peine de devoir traverser un gouffre d'au moins sept-cent mètres de profondeur,et la voie du ciel était surveillée par les défenses orbitales de la planète. Une attaque aérienne en masse ou un bombardement orbital aurait put venir à bout des défenses de la capitale si la flotte des Space Marines ne harcelait pas celle des hérétiques.

Le pont étant le seul accès,seule une attaque terrestre de grande envergure pourrait pénétrer dans Altemir. C'est donc là que les défenseurs se sont amassés,étant donné que la Ruche ne dispose d'aucuns remparts et que seuls les bidonvilles s'étendent jusqu'au gouffre. Sans aucun doutes,cette bataille serait une véritable boucherie.

Igonur tenta de s'arrêter de trembloter. La guerre,l'horrible guerre allait recommencer son spectacle macabre. Et il vit très bientôt les premiers acteurs entrer en scène.

C'étaient de simples humains,tout comme lui. Mais dans leurs yeux régnait une lueur de folie,et des sourires cruels se dessinèrent sur leurs visages lorsqu'ils aperçurent les Onialiens. Tous avaient le crâne rasé,sûrement dans le but d'une célébration impie. Ils tenaient en mains des fusils lasers avec des baïonnettes tachées de sang frais. Les communautés agricoles n'avaient pas échappées à leur funeste destin. Les hérétiques hurlèrent,et se jetèrent sur les lignes de défense.

-Feu,hurlèrent les Sergents à l'unisson lorsqu'ils furent à portée.

Une volée de lasers faucha une centaine d'assaillants en quelque secondes. Igonur cria et tira avec le bolter lourd. Une grêle de projectiles explosa parmi les rangs adverses,déchiquetant les membres et éclaboussant leurs congénères de sang. Les bolts défilèrent à une vitesse ahurissante dans les mains de Malkoris,qui regretta de ne pas avoir mit de gants quand les brûlures à ses mains commencèrent à se faire sentir. Igonur pleura devant le pouvoir de destruction massive que possédait cette arme. Les attaquants mourraient en produisant des gargouillis infâmes,en hurlant de douleur où tout simplement en étant dispersés sur tout le champ de bataille. Le jeune homme se haï lui même pour son action. Il aurait put très bien ne pas tirer. Se rendre. Éviter ce carnage. Mais non,sa main avait appuyée toute seule sur la détente. Une partie de lui voulait voir ce massacre. Il pensa qu'il ne valait pas mieux que ces hérétiques.

Toutes ses pensées cessèrent lorsque les Astartes arrivèrent.

Ce n'étaient pas des hommes. C'étaient des monstres. Ils portaient des armures noires et malsaines,ornées de crânes moqueurs qui lançaient des regards effrayants à leurs adversaires. Leurs heaumes reflétaient deux auras rouges malsaines et monstrueuses,qui ne souhaitait que voir la mort et la destruction. Leurs armes rugissantes hurlaient leurs envies de se repaître du sang des Onialiens. Des parchemins pendaient sur leurs armures,recouverts de prières maudites. D'autres décorations hérétiques qui souillaient la planète rien que par leur simple présence parsemaient aussi leurs protections de céramite.

Ces monstres étaient au moins deux cent. Les Space Marines défenseurs étaient en sous nombre trois fois inférieur. Igonur sut que la victoire ne serait jamais accessible.

Ils commencèrent à tirer,couvrant la charge des soldats chauves. Leur précision était effroyable. Un bolt traversa les rangs des attaquants sans en toucher aucun,et perfora le crâne d'un soldat juste à côté de Malkoris.

-Continuez à tirer,grogna un Sergent,pour Onial et …

Il ne termina jamais sa phrase. Un énorme laser le fit exploser et le réduisit à l'état de pulpe sanglante. Des canons lasers avaient été apportés. Les échanges de coups de feu entre les soldats hérétiques et les défenseurs allaient prendre une issue peu enviable. Des longues trainées de plasma carbonisèrent des dizaines de soldats. Igonur ne cessait de faire feu avec son bolter lourd. Ses bolts hachaient les ennemis en deux tant ils étaient proches. Ils n'étaient plus qu'à une vingtaine de mètres.

-A gauche,hurla Malkoris,vise à gauche !

Le soldat orienta le canon de l'arme vers la direction mentionnée par le jeune homme. Trois Astartes en armure noire,leurs épée-tronçonneuses brandies en l'air,fonçaient sur les lignes. Les bolts disloquèrent leurs armures,percèrent leurs heaumes,et firent exploser leur chair. Des fontaines de sang jaillirent de leur corps,et ils s'effondrèrent dans un dernier râle d'agonie. Igonur dut fermer les yeux pour ignorer la peur du massacre qu'il venait de commettre. Et pendant ce court laps de temps,il entendit un hurlement horrible. Lorsqu'il rouvrit les paupières,le torse de Malkoris avait été ouvert par un bolt. Ses organes se déversaient sur le sol tandis qu'il tentait vainement de les retenir avec ses mains. Il hurlait de douleur et de peur,et son regard jovial avait disparut,pour laisser place à une frayeur immense. Igonur ne put que rester impuissant devant la mort du jeune homme. Tout n'était que chaos autour de lui. Les corps jonchaient le sol,le sang recouvrait les dalles d'acier. Il n'en pouvait plus. C'était l'horreur incarnée. L'enfer devenu réalité. C'était la guerre,tout simplement.

-Repli,hurla le Colonel avant que sa tête n'éclate en morceaux.

Les troupes voulurent exécuter les ordres,mais ce n'est que là seulement que les Space Marines régirent. Ils tirèrent parmi les rangs des FDP.

-Restez à vos postes,leur hurla le chef des Astartes,défendez la Ruche,où vous ne méritez même pas de me voir combattre !

Les soldats apeurés ne purent que s'exécuter. Igonur était resté pendant tout ce temps devant la dépouille de Malkoris. Il ne sortit de sa rêverie que lorsque les tirs se firent trop proches. Il leva les yeux vers le champ de bataille. Les soldats chauves n'étaient plus qu'une vingtaine,tandis que les Astartes en noir étaient presque tous intacts. Ils se jetaient sur les lignes en hurlant des chants blasphématoires. Igonur souhaita un court moment qu'on le tue. Après tout,qui le pleurerait ? Sa famille était morte depuis longtemps,assassinée par un gang. Il n'était qu'un soldat anonyme,prit dans les feus de la bataille par un malheureux jeu du hasard. Il tourna ensuite les yeux vers les Astartes en rouge. L'un d'eux s'avança,en armure recouverte d'une robe décorée de divers trophées de guerre. Il était étrange et effrayant. Il marmonna quelque mots à voix basse,et une flamme apparut dans sa main. Elle commença à grandir,puis il la jeta parmi les rangs ennemis.

Lorsqu'elle explosa,ce fut un véritable torrent de flammes qui parcourut la horde noire. Certains furent démembrés par l'explosion,d'autre grièvement blessés et brûlés. Le psyker en armure rouge tendit son autre main vers ses ennemis,et une poignée d'éclairs jaillirent de ses doigts,percutant de plein fouet un des Space Marines en noir,qui s'écoula en beuglant. Il s'apprêta à jeter un autre sort,lorsqu'une trainée de plasma jaillit de nulle part et carbonisa le psyker. Les Astartes en rouges hurlèrent de rage,et foncèrent vers leurs ennemis en surnombre.

Dix mille ans de haine ressurgit dans cette bataille. Ce fut un terrible combat entre les partisans d'un puissant empire galactique et les croyants de sombres divinités. Lorsque les deux lignes se percutèrent,ce fut la sauvagerie à l'état pur. Les lames s'entrechoquèrent,les armures se brisèrent,le sang gicla à flots et la mort faucha à grand coup de faux parmi les deux camps.

Chaque combat était un concentré de colère et de sauvagerie. Les belligérants ne souhaitaient que la mort de l'autre,ne voulait que leurs souffrances et leurs douleurs. Ils voulaient tuer et massacrer.

Igonur resta en observateur,n'osant pas tirer pour interrompre cette horrible scène. Ici,il voyait un guerrier trancher la jambe de l'autre et lui enfoncer sa lame dans le crâne. Là,un Space Marine tira à bout portant sur le heaume de son adversaire et s'acharnait sur son armure avec son arme-tronçonneuse.

Deux colosses se démarquèrent dans la mêlée. Il reconnut l'un d'eux comme le seigneur des Astartes défenseurs de la Ruche,et l'autre semblait être le chef des Spaces Marines assaillants.

Leurs deux épées énergétiques s'entrechoquèrent. Ils s'échangèrent quelque coups,puis ils grognèrent tout les deux. L'hérétique envoya un coup de poing dans le heaume de son ennemi,et tenta de le décapiter rapidement. Mais son adversaire esquiva l'arme et se baissa pour frapper d'estoc le bas-ventre de l'hérétique. Ce dernier fit une roulade sur le côté,en évitant de peu d'être transpercé. Il se rua sur son adversaire en armure rouge,et le plaqua au sol en hurlant. Il le roua de coups de poings avant qu'il ne se fasse rejeter d'un coup de pied en plein ventre. Le seigneur des Space Marines défenseurs fit virevolter sa lame et donna une série d'attaques rapides,qui furent tous contrés par son terrible adversaire. Il fit dévier la trajectoire d'un de ses coups,et bloqua le bras de son assaillant. Avant que l'Astartes en rouge ne put riposter,l'hérétique lui trancha le bras.

Le seigneur des Space Marines tomba à genoux en criant de rage plus que de douleur. Le vainqueur du duel le surplomba de tout sa taille. Tout les autres Astartes stoppèrent leurs combats pour voir l'exécution. L'hérétique leva son épée,et pria ses divinités blasphématoire.

Puis d'un geste rapide,il fit tomber la tête de son ennemi. Elle chuta lentement. Puis ce fut au tour du corps de tomber sur le côté. Les défenseurs,accablés par cette boucherie,restèrent muet devant l'horreur de la scène. Les attaquants redoublèrent d'ardeur pour achever les Space Marines. Lorsque le dernier défenseur Astartes tomba à terre,ils se ruèrent vers la Ruche.

Igonur s'enfuit à toute allure,et chuta lorsqu'un bolt lui éclata la jambe. Il tomba au sol en hurlant,puis il resta tétanisé d'horreur. Avant de mourir piétiné par les attaquants,il sut que son monde allait retomber sous le régime sanglant et injuste d'antan. Il sut que la fausse religion allait infester de nouveau sa planète. Il sut que c'était la fin de la liberté d'Onial IX.

Les hérétiques poussèrent un unique cri.

-Pour l'Empereur,hurlèrent les Black Templars.

Ce monde allait retomber sous le joug de l'Imperium.

_________________
"La peur n'est pas le but,la peur est l'outil"

Konrad Cruze le Night Haunter ,Primarque des Night Lords.
Revenir en haut Aller en bas
Tenkaranpu
La chienlit c'est lui!


Messages : 2317
Date d'inscription : 08/12/2010
Localisation : Quelque part, en train de regretter Araxyrie, sniff sniff...

MessageSujet: Re: Les Sombres Croyants   Mer 28 Sep 2011 - 22:59

Pas de raison d'avoir peur. C'est pas mal du tout. L'ambiance y est. Le simple soldat confronté à l'horreur de la guerre est très réaliste, représentatif et humain. J'aime. J'espère que les autres aussi.


Citation :
En plus d'être de véritables machines de mort,ils se croyaient bien au dessus de ceux avec qui ils collaboraient. Mais il ne put leur en vouloir. Après tout,c'est ces même Space Marines qui libérèrent leur monde de l'hérésie il y a quarante ans.
La réaction du SM est un peu extrême. Plutôt que de hurler comme ça, il pourrait simplement lui dire merci et le rembarrer aussitôt en lui rappelant les priorités, comme on le ferait avec un enfant. Par exemple. Il faut se souvenir que les SM sont la plupart du temps des moines guerriers. ;)
Bien sur, on comprend "pourquoi" après, à la fin du texte, mais c'est tout de même assez bizarre.



Citation :
C'étaient de simples humains,tout comme lui. Mais dans leurs yeux régnait une lueur de folie,et des sourires cruels se dessinèrent sur leurs visages lorsqu'ils aperçurent les Onialiens. Tous avaient le crâne rasé,sûrement dans le but d'une célébration impie. Ils tenaient en mains des fusils lasers avec des baïonnettes tachées de sang frais. Les communautés agricoles n'avaient pas échappées à leur funeste destin. Les hérétiques hurlèrent,et se jetèrent sur les lignes de défense.
J'aime tous ces petits détails pittoresques... Le pire c'est que ces rituels, c'est plutôt pour le Chaos. Les soldats de l'Imperium auraient plus tendance à le faire pour l'hygiène. x)


Citation :
Ce n'étaient pas des hommes. C'étaient des monstres. Ils portaient des armures noires et malsaines,ornées de crânes moqueurs qui lançaient des regards effrayants à leurs adversaires. Leurs heaumes reflétaient deux auras rouges malsaines et monstrueuses,qui ne souhaitait que voir la mort et la destruction. Leurs armes rugissantes hurlaient leurs envies de se repaître du sang des Onialiens. Des parchemins pendaient sur leurs armures,recouverts de prières maudites. D'autres décorations hérétiques qui souillaient la planète rien que par leur simple présence parsemaient aussi leurs protections de céramite.
Ca va, mais le choix des mots est un peu maladroit par endroits.La répétition du mot malsain, par exemple.


Citation :
Il ne termina jamais sa phrase. Un énorme laser le fit exploser et le réduisit à l'état de pulpe sanglante.
Je crois que les lasers tendent plutôt à perforer, brûler ou atomiser sur un humain davantage qu'exploser. Mais ce n'est qu'un détail. ;)

Citation :
Igonur ne cessait de faire feu avec son bolter lourd. Ses bolts hachaient les ennemis en deux tant ils étaient proches. Ils n'étaient plus qu'à une vingtaine de mètres.
Les bolts standards sont des munitions explosives par contre. Oui, un peu comme un lance-grenade mais avec un rayon moins large fluffiquement. ;)


Citation :
Les bolts disloquèrent leurs armures,percèrent leurs heaumes,et firent exploser leur chair. Des fontaines de sang jaillirent de leur corps,et ils s'effondrèrent dans un dernier râle d'agonie.
En fait,même si c'est faisable en jeu, les armures énergétiques ne se font pas percer facilement par les bolts. Disons que ce qui fait lâcher l'armure, c'est la répétition des coups sur un même point et d'autre part les points faibles qui sont touchés. Même si l'armure énergétique ne fait que quelques centimètres de céramite, elle est assez solide pour résister à une grêle de bolts qui tueraient l'immense majorité des humains sans problème (en fait : 1 humain + 1 bolt = 1 cadavre ; parfois ça n'arrive pas, mais seulement si l'homme est extraordinaire, très chanceux ou porte une protection solide, dans ce cas il faut un peu plus qu'un seul bolt parfois ^^). Décris comme ça, on a l'impression que c'est assez facilement fait de tuer le marine qui recule à peine en recevant un bolt normalement. Je sais, oui, la facilité du meurtre avec l'arme lourde est justement un point important dans ta fiction.
Mais justement, c'est l'occasion de montrer un de ces coups où le gars qui utilise l'arme très puissante en ne comptant que sur elle pour faire sa force vois tout à coup son avantage décisif lui être retiré. A ta place, je tournerais ce passage plus comme lorsqu'un poisson résiste au pêcheur qui a l'habitude de capturer facilement ses proies.



Citation :
Dix mille ans de haine ressurgit dans cette bataille. Ce fut un terrible combat entre les partisans d'un puissant empire galactique et les croyants de sombres divinités. Lorsque les deux lignes se percutèrent,ce fut la sauvagerie à l'état pur. Les lames s'entrechoquèrent,les armures se brisèrent,le sang gicla à flots et la mort faucha à grand coup de faux parmi les deux camps.
Mais les gardes impériaux n'ont aucun moyen de le savoir. Bien sur, ils connaissent l'Hérésie d'Horus, mais pas ses détails... pas même ses princpaux. Pour le citoyen lambda, l'Histoire à régressé au rang de Mythologie. Ainsi, si Horus le traître est le Roi des Démons (n'est-ce pas Arax ? ^^), ceux-ci sont plus une figure redoutés par la superstition et les menaces des parents pour les enfants pas dociles. Et l'Hérésie, bah, elle s'est déroulée moins en match nul désespéré à l'arraché qu'en caprice de l'Empereur qui décida d'intervenir personnellement pour mettre de l'ordre, mit un grand coup de pied dans le tas qui effraya tellement les vilains hérétiques que ceux-ci s'enfuirent dans la grosse tâche violette à côté du soleil local.


Citation :
Il fit dévier la trajectoire d'un de ses coups,et bloqua le bras de son assaillant. Avant que l'Astartes en rouge ne put riposter,l'hérétique lui trancha le bras.

Le seigneur des Space Marines tomba à genoux en criant de rage plus que de douleur. Le vainqueur du duel le surplomba de tout sa taille. Tout les autres Astartes stoppèrent leurs combats pour voir l'exécution. L'hérétique leva son épée,et pria ses divinités blasphématoire.
C'est pas ça qui arrête un chef Space Marine, surtout que comme tu le dis, il a pas vraiment mal. Je dirais que la riposte prend forme par des coups de pieds et de tête, qui bien sur ne changent pas forcément l'issue du combat.


Citation :
Les hérétiques poussèrent un unique cri.

-Pour l'Empereur,hurlèrent les Black Templars.

Ce monde allait retomber sous le joug de l'Imperium.
Pas mal la chute. Elle explique aussi le comportement violent des Space Marines en rouge envers les GI.


J'aurais aimé avoir cette nouvelle dans mon Concours d'Ecriture. Dommage.

_________________
 


Les Primarques devaient être des exemples frappant d'hommes guéris de la souillure de la corruption. L'énergie du Warp non corrompue coulerait en eux comme elle coulait par l'Empereur lui-même, les fortifiant et leur conférant des pouvoirs comme en possédaient les anciens chamans (...) Employant ses pouvoirs psychiques, l'Empereur les localisa petit à petit et retrouva chacune de ces créations originales qui furent réunis avec les chapitres Space Marines créés à partir de leurs empreintes génétiques. Ils ne semblaient pas avoir été touchés par le Chaos (...) [Mais] En fait, leur apparence physique était décevante, nombre de Primarque furent souillés par leur contact précoce avec le Chaos.

- Realms of Chaos : The Lost and the Damned, page 174 et suivantes, extrait.

Russ avec de l'ADN canin, les Primarques crées avec l'aide des dieux du Chaos... la saga de l'Hérésie d'Horus de la BL est écrite par des hérétiques... ♪

Revenir en haut Aller en bas
Gropoulou



Messages : 528
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 21
Localisation : Loin dans l'Ouest ...

MessageSujet: Re: Les Sombres Croyants   Lun 3 Oct 2011 - 17:59

Merci beaucoup de ta critique. Ça fait plaisir de savoir qu'au moins une personne m'a lut et a eu l'envie de commenter.

Tenkaranpu a écrit:
Pas de raison d'avoir peur.

Et bien,j'ai cru qu'Ysmir allait me lapider,mais finalement,il a dût économiser ses pierres ... ou alors il les gardent pour plus tard :noel:

Citation :
C'est pas mal du tout. L'ambiance y est. Le simple soldat confronté à l'horreur de la guerre est très réaliste, représentatif et humain.

Je suis bien content de te l'entendre dire. A priori,mes anciens lecteurs ne semblaient pas l'avoir remarqués ! ><

Citation :
J'aime. J'espère que les autres aussi.

J'espère aussi :peur:

Citation :
La réaction du SM est un peu extrême. Plutôt que de hurler comme ça, il pourrait simplement lui dire merci et le rembarrer aussitôt en lui rappelant les priorités, comme on le ferait avec un enfant. Par exemple. Il faut se souvenir que les SM sont la plupart du temps des moines guerriers. ;)
Bien sur, on comprend "pourquoi" après, à la fin du texte, mais c'est tout de même assez bizarre.

Dans l'ancienne version de ma nouvelle,les SMC faisaient vraiment trop penser à des loyalistes. On retrouvait pas assez le côté Chaos. Même si il est encore assez discret,il y a quand même quelques petits indices qui montre que ce sont des Chaoteux. C'est d'ailleurs l’intérêt de ce passage.

Citation :
J'aime tous ces petits détails pittoresques... Le pire c'est que ces rituels, c'est plutôt pour le Chaos. Les soldats de l'Imperium auraient plus tendance à le faire pour l'hygiène. x)

Hum ... à vrai dire,c'est pas vraiment des Gardes Impériaux pur et dur,mais des prisonniers des légions pénales. C'pour ça qu'ils sont chauves ( cette image est utile pour tromper certains lecteurs,surtout ceux qui ont joués aux Dawn of War ),et qu'ils sont en première ligne. Les commandants impériaux ne veulent sûrement pas perdre des soldats bien entraînés dans un assaut qui s'annonce sanglant. Donc ils envoient les raclures des légions pénales pour éviter les pertes.

Citation :
Ca va, mais le choix des mots est un peu maladroit par endroits.La répétition du mot malsain, par exemple.

Arf,j'avais pas vu ça,en effet. Je ferrait plus attention à mes prochains textes ...

Citation :
Je crois que les lasers tendent plutôt à perforer, brûler ou atomiser sur un humain davantage qu'exploser. Mais ce n'est qu'un détail. ;)

C'est une erreur de ma part,en fait. J'ai oublié de préciser que c'était un canon laser qui tuait le Sergent,pour expliquer aussi que les assaillants avaient quelques armes lourdes. J'ai dut l'oublier dans la foulée.

Citation :
Les bolts standards sont des munitions explosives par contre. Oui, un peu comme un lance-grenade mais avec un rayon moins large fluffiquement. ;)

Je sais,mais j'ai négligé la dispersion des projectiles et la cadence de tir du bolter lourd. J'imaginais juste qu'Igonur tirait en ligne droite,et que ça leur explosait donc le bas-ventre,ce qui aurait pour effet de les couper en deux.

Citation :
En fait,même si c'est faisable en jeu, les armures énergétiques ne se font pas percer facilement par les bolts. Disons que ce qui fait lâcher l'armure, c'est la répétition des coups sur un même point et d'autre part les points faibles qui sont touchés. Même si l'armure énergétique ne fait que quelques centimètres de céramite, elle est assez solide pour résister à une grêle de bolts qui tueraient l'immense majorité des humains sans problème (en fait : 1 humain + 1 bolt = 1 cadavre ; parfois ça n'arrive pas, mais seulement si l'homme est extraordinaire, très chanceux ou porte une protection solide, dans ce cas il faut un peu plus qu'un seul bolt parfois ^^). Décris comme ça, on a l'impression que c'est assez facilement fait de tuer le marine qui recule à peine en recevant un bolt normalement. Je sais, oui, la facilité du meurtre avec l'arme lourde est justement un point important dans ta fiction.
Mais justement, c'est l'occasion de montrer un de ces coups où le gars qui utilise l'arme très puissante en ne comptant que sur elle pour faire sa force vois tout à coup son avantage décisif lui être retiré. A ta place, je tournerais ce passage plus comme lorsqu'un poisson résiste au pêcheur qui a l'habitude de capturer facilement ses proies.

Alors là faudrait savoir ! ><

Car lors de mes premiers textes,les SM résistaient au bolts assez facilement,ensuite on m'a dit qu'il pouvaient en supporter que 2-3,puis ensuite on m'a dit qu'un seul bolt suffisait pour bien endommager l'armure,et là on me redit qu'il en faut beaucoup pour la détruire ! :fou:

Citation :
Mais les gardes impériaux n'ont aucun moyen de le savoir. Bien sur, ils connaissent l'Hérésie d'Horus, mais pas ses détails... pas même ses princpaux. Pour le citoyen lambda, l'Histoire à régressé au rang de Mythologie. Ainsi, si Horus le traître est le Roi des Démons (n'est-ce pas Arax ? ^^), ceux-ci sont plus une figure redoutés par la superstition et les menaces des parents pour les enfants pas dociles. Et l'Hérésie, bah, elle s'est déroulée moins en match nul désespéré à l'arraché qu'en caprice de l'Empereur qui décida d'intervenir personnellement pour mettre de l'ordre, mit un grand coup de pied dans le tas qui effraya tellement les vilains hérétiques que ceux-ci s'enfuirent dans la grosse tâche violette à côté du soleil local.

Dans ce passage,on abandonne le point de vue d'Igonur,et on y revient ensuite. Vu que le lecteur est au courant de l'Hérésie d'Horus ( enfin,en théorie :noel: ),il sait de quoi je parle. En fait,on me l'avait fait remarquer dans l'ancienne version,donc j'ai corrigé l'erreur,mais à priori j'en ai fait une nouvelle ...

Citation :
C'est pas ça qui arrête un chef Space Marine, surtout que comme tu le dis, il a pas vraiment mal. Je dirais que la riposte prend forme par des coups de pieds et de tête, qui bien sur ne changent pas forcément l'issue du combat.

En effet,ça aurait été mieux. Mais j'étais un peu trop pressé de finir ma nouvelle,alors je me suis plus trop attardé sur le combat.

Citation :
Pas mal la chute. Elle explique aussi le comportement violent des Space Marines en rouge envers les GI.

Heureux que tu le dises. J'essaye de compenser mes faibles talents d'écriture par des fins plus ou moins originales. J'espère que ça fonctionnera encore longtemps :peur:

Citation :
J'aurais aimé avoir cette nouvelle dans mon Concours d'Ecriture. Dommage.

Les sujets collaient pas. Dommage :noel:

Merci encore de ta critique :oui:

_________________
"La peur n'est pas le but,la peur est l'outil"

Konrad Cruze le Night Haunter ,Primarque des Night Lords.
Revenir en haut Aller en bas
Jarlaxle
Bregan d'Aerthe.


Messages : 9304
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 22

MessageSujet: Re: Les Sombres Croyants   Lun 3 Oct 2011 - 18:24

Pourquoi je devrais te lapider ?

(Non, j'ai pas lus, je le ferais sans doute un jour)

_________________
Choisissez Jarlaxle pour de meilleurs lendemains.
Un petit pas pour Bregan d'Aerthe, un grand pas pour l'humanité.



Avatar tiré d'une image de syarul.

Revenir en haut Aller en bas
Gropoulou



Messages : 528
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 21
Localisation : Loin dans l'Ouest ...

MessageSujet: Re: Les Sombres Croyants   Lun 3 Oct 2011 - 18:28

Aucune idée,sûrement mon côté parano :noel:

_________________
"La peur n'est pas le but,la peur est l'outil"

Konrad Cruze le Night Haunter ,Primarque des Night Lords.
Revenir en haut Aller en bas
Sylvanas



Messages : 2054
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 21
Localisation : Dans une Waaagh party!

MessageSujet: Re: Les Sombres Croyants   Lun 3 Oct 2011 - 19:12

Alors moi j'ai apprecie les meme cotes que Tenka, en revanche suis-je le seul a avoir devine la fin avant de l'avoir lus?
Le style y est, on sent que tu as travaille tes persos.
Et pour l'armure energetique ... ca depend de la distance, du type de bolter, de la position, et des actes de la cible et du tireur. Donc tout est plus ou moins envisageable.

Voila desole c'est court j'ai jamais ete doue pour faire des critiques. :)
Revenir en haut Aller en bas
Gropoulou



Messages : 528
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 21
Localisation : Loin dans l'Ouest ...

MessageSujet: Re: Les Sombres Croyants   Lun 3 Oct 2011 - 19:20

Pas grave,ça fait toujours plaisir d'être commenté :oui:

Tiens,je vais d'ailleurs te rendre la pareille sur ta fic,un de ces jours.

_________________
"La peur n'est pas le but,la peur est l'outil"

Konrad Cruze le Night Haunter ,Primarque des Night Lords.
Revenir en haut Aller en bas
Sylvanas



Messages : 2054
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 21
Localisation : Dans une Waaagh party!

MessageSujet: Re: Les Sombres Croyants   Lun 3 Oct 2011 - 19:21

Ca serait sympas en effet :noel:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Sombres Croyants   Aujourd'hui à 17:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Sombres Croyants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guide pour les croyants Aristoteliciens
» (Mordheim/WFB) Idées de campagnes dans les Terres Sombres
» Drop coffre des Mineurs Sombres
» Dans les ruelles sombres[Topic privé]
» Sombres secrets en Sombrivage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galaxy in Flames :: Librarium :: Fanfic et créations perso-
Sauter vers: