Galaxy in Flames

Un forum pour les passionnés de Warhammer 40.000 dans son ensemble
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Signus Daemonicus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arghit
Roi de Bretagne
avatar

Messages : 9098
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 25
Localisation : Le Sud...

MessageSujet: Signus Daemonicus   Mer 9 Oct 2013 - 18:32



Signus Démonicus, Fear to Tread en VO... Par où commencer? Et bien comme le livre, j'en ai aucune idée. En guise de scène d'ouverture nous avons donc droit à un flashback sur la période Grande Croisade, avec une bataille opposant Luna Wolves et Blood Angels, les stars du bouquins à de vils xénos. Le passage est assez sympa, je suis assez client de ce genre de choses, découvrir des civilisations xénos ou humaines à l'époque de la Grande Croisade c'est toujours sympa.

C'est après que ça se gâte... On retrouve les Blood Angels dans un système paumé à savater de l'ork en compagnie de l'Alpha Légion. Ce premier chapitre ne sert fondamentalement à rien, si ce n'est à introduire un des trouzmillion de personnage du roman, Kano, personnage un peu principal mais pas trop et ancien Archiviste privé de ses pouvoirs et qui passera le bouquin à être tenté de les réutiliser, malgré la présence de méchants chapelains (qui sont très très méchants, j'insiste) ou plutôt Gardiens comme les appellent les Blood Angels.

On est là en face d'un des soucis majeur du livre à mon gout, les personnages. Si on est un peu plus centré sur Kano et Meros, apothicaire (et accessoirement ce qui ressemble le plus à un personnage principal), il y a une foule de personnages, beaucoup trop. Entre les divers capitaines qui ne servent à rien, les quelques humains ça et là, les méchants (j'y reviendrait, ils sont épiques eux), on ne sait plus ou donner de la tête, et l'auteur non plus. On a donc un premier capitaine Raldoron qui ne sert vraiment à rien, à part pour la baston, des gardes sanguiniens totalement absent (même pour la baston), des Gardiens méchants et pas sympas, et surtout un commémorateur au potentiel bâclé et qui du coup ne sert à rien.

N'oublions pas que les Blood Angel ont un Primarque aussi. Sanguinius, l'ange, un des primarque favoris de pas mal de monde. Il a la classe, il est sage et il est bourrin. J'aurais bien aimé que ça transparaisse... Il souffre à mon sens d'un problème majeur: il n'est le point focal de quasiment aucunes des scènes où il apparait. A chaque fois, il y a un élément qui détourne le lecteur de Sanguinius. Même lorsqu'il pousse une gueulante devant son état major, il y a un de ses capitaine qui lui vole la vedette en lui tenant tête. L'attention se déporte alors du Primarque vers ce Blood Angel qui ose répondre plusieurs fois à son père génétique malgré s’être fait copieusement rossé. Sanguinius passe donc le livre à être posé dans un coin, à faire des apparitions une fois de temps en temps mais pas grand chose de plus. Les scènes de fin lui offrent un peu plus de présence et de développement, mais rien de bien transcendant. On est loin de Fulgrim à ce niveau. Je pense que même Guiliman dans La Bataille de Calth m'a laissé une plus forte impression, alors qu'il est absent de quasiment tout le bouquin.

Maintenant faut que je parles des méchants... et là y a du boulot... On va commencer léger. Y a des Word Bearers dans le bouquins... Et ben c'est tout à qu'il y a dire sur eux, ils ne servent à RIEN.
Mais Signus Daemonicus c'est avant tout des démons du Warp! Ici représentés par Ka'Bandha, redoutable Buveur de Sang et Kyriss, fourbe Gardien ses Secrets! Et ben c'est deux la c'est les Laurel et Hardy du 30ème millénaire... Ils passent leur à s'envoyer des piques pas très inspiré. Ils sont pas du tout menaçants, au contraire ils deviennent comiques sur la fin, surtout Kyriss. Je suis pas un grand fan de Swallow, mais dans Némésis la Lance elle en imposait, quand elle était présente, on avait un peu peur, elle avait quelque chose d'intimidant. Ben pas eux.

Ah et y a des Space Wolves aussi. Me demandez pas ce qu'ils foutent là je suis pas sur qu'il l'ait eux même compris.



Si les personnages sont bidons, le scénario l'est tout autant. Il se résume à: Blood allez dans système Signus puis Blood se rentre compte que y a des démons. Fin. Y a pas de retournement, un petit à la fin avec Meros tout au plus. On est jamais surpris. Le livre alterne entre phases de batailles molles voir insipides et dialogues bas de plafond. C'est récurent dans la série les dialogues moisis, d fait du décalage entre les capacités d'écrivain des auteurs et la majesté que sont censé possédés les personnages, mais là je trouve que ça vole vraiment bas. Je suis pas forcément objectif à ce niveau, possible que la médiocrité générale me fasse voir les choses plus mauvaise qu'elles ne le sont.

Y a quand même quelques scènes sympa, l'intro comme je l'ai dit mais aussi le passage dans la ville fantôme qui a le mérite d’être original. Pr contre, et c'est inadmissible, LE combat du bouquin, celui de la couverture (voir l'image) est vraiment moyen. Y a pas d'intensité dedans, alors que merde, Primarque Vs Buveur c’est épique sur le papier. On avait déjà eut ça dans Le premier hérétique mais là c'est pire: ils s'affrontent deux fois et par deux fois c'est nul! Remboursé!



Dernier point que je vais aborder, le fluff, car oui dans un livre 40K c'est important. Et là aussi le livre déçoit. Les origines de la Soif Rouge et de la Rage Noire dont souffrent les Blood Angels ne sont pas vraiment mise en avant. Y a le minimum syndical à ce niveau la malgré un build up assez conséquent. Dommage. Pour les fans des Blood Angels, y a quand même du bon, plein de capitaines, les effectifs (même si là aussi, j’attends Forge World pour graver ça dans le marbre), quelques rituels etc.

Les fans de démons en revanche risquent moins aimer. Outre Laurel et Hardy, les démons mineurs sont beaucoup plus proches de ce qu'ils sont sur le plateau: ils font peur, y en a plein, mais dès que tu souffle dessus ils crèvent. On est à des années lumières de ce qu'on voit dans la Bataille de Calth et aucun démon n'arrive à paraitre aussi puissant que... disons Samus qui a de beaux moment de gloire dans la série de l'HH. A la limite, l'Ange Rouge qui apparait à la fin est plutôt cool. Il fait rien mais dans ma tête il est classe.


J'ai sans doutes oublié plein de choses mais je pense que le massage est passé. Signus Daemonicus est un livre très moyen et le plus mauvais que j'ai lu dans l'HH Je précise que j'ai pas lu les bouquins sur les Dark Angels et Delivrance Lost. A éviter à part pour les fans de Blood Angels, et encore. Un timide petit 10/20 si je devais lui donner une note. Dans le fond y a rien de terrible, rien n'est médiocre, mais rien n'est vraiment réussi non plus.

_________________



20:10 - [GiF] Melcor: je suis un papillons
Revenir en haut Aller en bas
 
Signus Daemonicus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Signus Daemonicus
» Arrivée de Signus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galaxy in Flames :: Librarium :: Romans Bibliotheque Interdite-
Sauter vers: