Galaxy in Flames

Un forum pour les passionnés de Warhammer 40.000 dans son ensemble
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les droïdes rêvent-ils de moutons électroniques ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
l'Ombre
Maître du labyrinthe
avatar

Messages : 1088
Date d'inscription : 30/07/2013
Localisation : Là où la mort guette les ennemis de l'humanité

MessageSujet: Les droïdes rêvent-ils de moutons électroniques ?   Mar 10 Jan 2017 - 0:24

Les droïdes rêvent-ils de moutons électroniques ?

12 janvier 2089, 14 h 03 avant poste breton de la Confédération Française Sylvestris, Mars :

Sous la pluie battante générée artificiellement, à limite nord du Dôme, Robert attendait la venue de son contact.

- Qui est le bougre de con d'ingénieur qui a eu l'idée de mettre de la pluie même sur Mars, grommela-t-il dans sa barbe.

Grand, brun et d'une trentaine d'année, le physique râblé de l'homme indiquait son origine terrienne, là où ses cicatrices et son nez cassé témoignait de son passé violent, dans les Forces Armées de la CF. Inspecteur dans les forces de police de la Confédération depuis plus de cinq ans et ancien officier, il avait gardé son allure de soldat du rang et l'esprit obtus qui faisait leur mauvaise réputation. Bien que son obstination lui ait valu de nombreuses réprimandes de la part de sa hiérarchie, elle lui avait permis de résoudre bon nombre d'affaires.

Quelle est l'utilité de partir de Bretagne-Terre si c'est pour avoir les mêmes putains de pluies ! fulmina-t-il silencieusement

- Bon, qu'est-ce qu'il fout ce con, dit-il encore en jetant des regards excédés en direction de l'allée.

- Oh ! Pourquoi fais-tu les cent pas comme ça Robert ? l'interpella soudain une voix enjouée.

- Ce n'est pas trop tôt Jean ! Ne pouvais-tu pas te grouiller un peu ?!

- Oh c'est bon, calme-toi. Ne veux-tu pas plutôt savoir ce que j'ai pour toi ?

Robert lâcha un bruyant soupir avant de se tourner à nouveau vers son interlocuteur et de l'inviter, d'un signe de tête, à délivrer ses informations.

- Le samedi 18 décembre, sais-tu où était ton «Aaron» ?

Un coup d’œil las de la part de l'inspecteur lui fit comprendre qu'il devait se presser de cracher le morceau.

- Il était sur les quais, près des entrepôts 18-19, son alibi est complètement bidon, s'exclama-t-il dans un sourire

- Ton informateur est-il digne de confiance ?

-Autant qu'une caméra peut l'être !

Un juron échappa à Robert lorsque son indicateur lâcha ces mots.

- Tu me prends vraiment pour un con ou quoi ? Les caméras ont été interdites sur les quais 10 à 40 depuis les concessions accordées à Stellaris ! N'as-tu pas fini de te payer ma tête ?! lui cria-t-il au visage.
Il le saisit vivement par le col et, les yeux menaçant, l'intima de s'expliquer

- D'accord, d'accord, mais avant jure moi de n'en parler à personne ! répondit l'autre dans un souffle, effrayé.
Robert grinça des dents, mais fini par accepter, et relâcha Jean d'un geste sec.

- Bon, accouche !

- Voilà. En parlant aux bonnes personnes, j'avais appris que le type que tu recherchais avait pu se trouver dans le coin des entrepôts ce soir là. Du coup, j'ai mené ma petite enquête et j'ai appris que le propriétaire des entrepôts 15-20 a pas mal de dettes ces temps-ci. Un peu d'alcool et des promesses par ci par là m'ont permis d'apprendre que s'il ne peut se permettre d'embaucher plus, il ne peut pas non plus se permettre de retard... Du coup, je lui ai demandais comment il faisait pour s'en sortir et c'est là que...

- Abrège, veux-tu ?!

- Oui bon … Pour résumer, il a finit par m'avouer qu'il y a quelques mois, il a acheté des droïdes de classe Thêta et qu'il les fait bosser la nuit avec des mannequins sur le dos, pour faire croire que ce sont des Exos. C'est la caméra de l'un d'eux qui a saisi le visage de ton type.

La mine défaite de l'inspecteur effraya l'indic plus encore.

- Des droïdes ? Ton... Ton gus emploie des droïdes ?

- Rien que des Thêta, et il ne doit pas y en avoir plus de trois ou quatre. Surtout ne dit rien, si tu le balançais, je perdrai toute crédibilité, on ne voudrait plus de moi nul part dans le milieu.

Robert se passa plusieurs fois la main sur le visage avant de se figer, puis de regarder fixement Jean d'un air effrayé.

- C'est à la limite de la trahison ce que tu me demandes de faire.

- Je sais ce que...

- Tais-toi ! Tu ne sais rien, rien du tout ! répliqua l'autre. J'accepte de garder le silence, mais à une seule condition, c'est que Thomas les examine.

- Quoi ? Mais t'es malade, impliquer un cogniticien là-dedans c'est le meilleur moyen pour que ça se sache !

- C'est ma condition ! Il les examine et s'il ne trouve rien de louche, je ferme mon clapet.

L'indic rechigna un instant mais vit bien qu'il n'avait pas le choix.

- Je passerai avec Thomas dans le courant de la semaine, où puis-je trouver le gérant ?

- Bureau 113 pour les quais terrans, M. Bertrand. Ah et essayes de faire en sorte qu'il ne m'en veuille pas trop. S'il pouvait ne pas apprendre que c'est moi qui ai vendu la mèche...

Robert haussa un sourcil, mi-figue, mi-raisin, puis le salua avant de rentrer au commissariat.
Cette journée avait mal commencée et continuait sur sa lancée, mais au moins il avait un début de piste.
Aaron allait finir par tomber !
Revenir en haut Aller en bas
 
Les droïdes rêvent-ils de moutons électroniques ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Malhou, se réchauffe auprès vent Lvl.146 MAJ [20/11/10]
» Le guide du niveau 1: l'élevage de moutons
» Les passagers du vent.
» Le chevalier du vent
» [RESOLUE] Faire du vent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galaxy in Flames :: Librarium :: Fanfic et créations perso-
Sauter vers: