Galaxy in Flames

Un forum pour les passionnés de Warhammer 40.000 dans son ensemble
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire Impériale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Horus Lupercal
Le Maitre de Guerre.
avatar

Messages : 5130
Date d'inscription : 31/01/2009
Age : 25
Localisation : Vengeful Spirit

MessageSujet: Histoire Impériale   Mar 16 Juin 2009 - 19:38

Guerres et Trahisons

L'histoire de l'Imperium est jalonnée de batailles sanglantes, de héros, de trahisons et de conquêtes glorieuses, à tel point que même les scribes les plus érudits ne connaissent qu'une infime partie de l'ensemble des épisodes qui ont crée l'histoire de l'humanité depuis 40 000 ans.
Voici un bref résumé de ce que les archives impériales permettent de connaître.

Le Moyen-Age Technologique et L'Ere des Luttes

L'ère précédent les débuts de la colonisation de la galaxie par l'homme ainsi que les phases de cette colonisation en elle mêmes nous sont pratiquement inconnues du point de vue strictement historique. Les légendes parlent d'une époque ou Terra était en proie à la guerre et l'abomination, les hommes se massacrant et ravageant la planète pour d'obscurs motifs. Les empires disparaissaient au profit d'autres plus puissants, l'humanité était revenue à un âge tellement éloigné dans le temps que seule la contemplation d'êtres primitifs peut permettre d'avoir une vague idée du niveau de dégénérescence qu'elle avait atteint.

Puis vint l'Empereur. Il unifia les hommes par le sang ou par la peur, et après de nombreuses et glorieuses batailles, se rendit maître de Terra. Sous son impulsion, l'humanité s'élança à la conquête de l'espace pour coloniser de nombreux mondes, profitant de la disparition de l'Empire décadent des Eldars qui régnaient alors sur la galaxie, mais en proie à l'abomination et l'hérésie chaotique sous l'égide du perfide dieu Slaanesh. Il se nourrit de la décadence et de la prétention des moeurs Eldar, s'estimant race supérieure éternelle et incontestable. Dans le coeur de l'empire Eldar, le Warp, une dimension parallèle à la notre, se propagea grâce à Slaanesh, créant une brèche spatio-temporelle connue sous le nom d'Oeil de la Terreur. Les tempêtes de Warp balayèrent la galaxie, coupant les points de navigation entre les mondes explorés, les isolant les uns des autres. Puis les tempêtes Warp cessèrent soudainement, et les voyages purent reprendre. L'humanité se lança dans une reconquête spatiale pour reprendre les mondes qu'elle avait eu tant de mal à posséder.

L'Empereur, aidé par une légion de scientifique, réussit à maîtriser l'énergie créée par le Warp pour le plier à sa volonté. Il utilisa ce formidable pouvoir pour créer vingt surhommes, parfois aussi puissant que lui, les Primarques, afin de lancer la Grande Croisade pour reprendre ce qui était à l'humanité : la galaxie. Mais les dieux du Chaos, Khorne, Nurgle, Tzeentch et Slaanesh, connaissaient le plan de l'Empereur, et craignant ces surhommes qui risquaient de devenir aussi puissant qu'eux essayèrent de pervertir les embryons des Primarques avant leur naissance. L'Empereur les avaient protégé dans un cocon psychique qui fut brisé par les dieux chaotiques, mais ceux-ci ne purent que disperser dans l'espace ces embryons. L'empereur lança alors une grande campagne de recherche des embryons, et avec sa flotte parcouru la galaxie à la recherche de ses fils. Il les réunit un par un lors de périlleuse recherches, et leur donna le commandement d'armées titanesques composées de Space Marines, tous génétiquement lié à leur Primarque respectif, les Légions Astartes, ce qui est connu sous le nom de Première Fondation. Ces légions écrasèrent les races extraterrestres dans les mondes autrefois possédés par les humains, libérèrent leurs frères pour les intégrer dans l'Imperium et étendirent ses frontières.

L'Âge de l'Imperium : L'hérésie d'Horus

HorusMais la Grande Croisade de l'humanité fut troublée par ce que l'on nomme l'Hérésie d'Horus. Horus était le Primarque commandant la légion des Lunar Wolves. Il était de ceux des Primarques qui avait été finalement touché par les maléfices du Chaos, même si rien ne le laissait prévoir. Le Chaos avait fait pernicieusement son oeuvre sans que l'Empereur lui-même ne s'en rende compte. Horus et de nombreux autres Primarques succombèrent à la tentation du pouvoir et de l'arrogance, et il mena la révolte connue sous le nom d'Hérésie d'Horus. Les Légions menées par ces renégats se levèrent contre leurs anciens frères, et ces armées rallièrent à leur cause nombre de mondes et de moyens militaires, faisant valoir leur principe : l'Empereur est un usurpateur, un traître, un dégénéré, un faux empereur. La guerre qui s'ensuivit fut la plus brutale entreprise de destruction jamais vue. De part et d'autre, les pertes furent titanesques, des mondes entiers furent anéantis, et des milliers d'hommes mourraient à tout instant dans les tourbillons d'une guerre fratricide et abjecte.

Le point culminant de la guerre fut l'attaque du palais impérial par les troupes renégates, sur Terra. Cette bataille fut d'une sauvagerie à peine concevable, tant par les pertes que par la volonté farouche de chacun des camps de remporter la victoire, synonyme de prise du pouvoir. Le palais impérial fut bien vite transformé en un titanesque champ de ruines, et alors que les Space Marines des chapitres Loyalistes rendaient coup pour coup, l'Empereur se téléporta directement dans la barge de débarquement d'Horus, et le combattit. La confrontation fut brève mais décisive pour l'avenir de l'Humanité. Horus succomba sous les coups de l'Empereur, mais celui-ci ne put survivre à ses blessures que par l'aide de la technologie. Il fut transplanté dans une machine gigantesque, le Trône d'Or, afin de le maintenir dans un état entre la vie et la mort, état dans lequel il demeure actuellement.

Les Renégats furent repoussés à l'annonce de la mort d'Horus, et se replièrent vers leur base actuelle, l'Oeil de la Terreur. Nombre des primarques rebelles furent tués lors de cette guerre, mais d'autres purent s'enfuir. Du côté des loyalistes, les pertes avaient été une véritable saignée dans les troupes de l'Imperium, et il fut décidé de créer une banque d'ADN issue des Légions fidèles à l'Empereur, afin de mettre en place, et pour des temps infinis, de nouvelles Légions Space Marines. Les Légions créées alors furent celles de la Seconde Fondation, et ainsi de suite, jusqu'à nos jours où la vingt-sixième Fondation est la dernière en date.

l'Âge de l'Apostasie

Au 35ème millénaire, l'Imperium fut à nouveau menacé. Ce fut l'Âge de l'Apostasie. Lord Goge Vandire, le 361ème Haut Seigneur de Terra, pris les pleins pouvoirs en contrôlant tour à tour l'Administratum et l'Ecclésiarchie. Il faudra une ruineuse guerre civile et l'assassinat de Vandire pour que la situation redevienne normale, et que soit officialisé le rôle prépondérant de l'Administratum, seul organe de l'Imperium pouvant contrôler les forces militaires (à l'exception des Soeurs de Batailles et de l'Adeptus Astartes). L'Imperium avait reculé sur tous les fronts, affaibli de l'intérieur par la guerre.

La Guerre de Badab (901 M.41- 912 M.41)

Les causes

Les Chapitres Space Marines Renégats sont peu nombreux. Ceux ayant trahis l'Imperium durant l'Hérésie d'Horus se réfugièrent dans l'Oeil de la Terreur, en grand désordre et en ravageant nombres de mondes sur leur passage. Depuis lors, il est exceptionnel que des Space Marines perdent la foi en l'Empereur et rejoignent le camp des Renégats. Le seul fait majeur recensé dans l'histoire impérial pré-hérésie relatant un tel évènement est connu sous le nom de Guerre de Badab.

BadabLe système et la planète Badab se trouve dans l'Ultima Segmentum, plus précisément près du coeur de la galaxie, en bordure des domaines Squats et à proximité d'une aberration spatiale appellée le Maëlstrom, une nébuleuse de gaz impraticable à la navigation dont l'origine semble naturel et non provoquée par les forces du Chaos, qui s'y manifestent pourtant avec véhémence. Le Maëlstrom est une zone de refuge pour tous les parias de la galaxie, les hérétiques, les mutants et les pirates. On compte des dizaines d'empires Orks disséminés dans cette espace réduit, et des flottes pirates par centaines.

Badab est un système dans lequelle les flottes commerciales font escale sur la seule voix commerciale navigable en direction des Ligues Squats, notamment Kapellar. De ce fait il est particulièrement prospère et attise les convoitise de nombreux mécréants avides de richesses. Afin d'assurer la sécurité aux abords immédiats de Badab et maintenir une surveillance constante des frontières du Maëlstrom, plusieurs Chapitres Space Marines furent fondés par décret du Senatorium Imperialis en 598 M.35. Parmi ces nouvelles fondations, le Chapitre des Astral Claws fut crée puis positionné dans le secteur de Badab afin d'empêcher les individus désireux d'échapper à la justice impériale de se réfugier dans le Maëlstrom. Le commandeur des Astral Claws, Lufgt Huron, était en même temps gouverneur de Badab et seigneur du même système.

En 901 M.41, pour des raisons qui demeurent obscures, Lufgt Huron fut semble-t-il prit de folie et ordonna la destruction d'une flotte impériale d'investigation mandatée par l'Adeptus Mechanicus, et qui s'apprêtait à stationner en orbite autour de Badab. Les Astral Claws anéantirent les vaisseaux et massacrèrent les survivants à leur atterrissage sur Badab. Plus de 20.000 serviteurs impériaux périrent dans la bataille. Le choc dans l'Imperium fut retentissant.

L'Inquisition mena son enquête, et ses conclusions ne se firent pas attendre. Il apparut que l'Adeptus Mechanicus avait dépêché une flotte afin de mener des investigations sur le comportement plus que douteux des Astral Claws et en particulier de leur maître, Lufgt Huron. Les Astral Claws rechignaient à faire parvenir sur Mars les implants de leur Chapitre afin qu'ils soient soumis aux tests de pureté et que leur patrimoine génétique participe à la banque de données impériale, comme le veut et l'exige la tradition liant Chapitres Space Marines et Adeptus Mechanicus. De plus, Badab était redevable de sommes astronomiques envers l'Imperium, au titre de la dîme planétaire qui n'était plus perçues depuis des plus de cent cinquante ans. Enfin, Lufgt Huron manifestait une ambition personnel visiblement démesurée et totalement déplacée pour un Grand Maître de Chapitre, une arrogance insultante vis à vis du pouvoir impérial et une totale absence de sagesse dans son rôle de gouverneur impérial. En guise de conclusion, Les inquisiteurs en charge de l'enquête émirent les doutes les plus sérieux concernant la dévotion de Huron envers L'Empereur.
Revenir en haut Aller en bas
http://dowmod1.forumactif.com/forum.htm
Horus Lupercal
Le Maitre de Guerre.
avatar

Messages : 5130
Date d'inscription : 31/01/2009
Age : 25
Localisation : Vengeful Spirit

MessageSujet: Re: Histoire Impériale   Mar 16 Juin 2009 - 19:38

"L'Insurrection" de Badab

A la suite de la destruction de la flotte d'investigation, Lufgt Huron s'adjugea le titre de "Tyran de Badab", qualificatif qui lui est resté dans l'histoire de l'Imperium, et se comporta comme tel. Il déclara la sécession du système de Badab et dans la foulée l'indépendance du monde de Badab vis à vis de l'Imperium.

En 902 M.41, une expédition punitive fut envoyée dans le système de Badab. Mal préparée et mal encadrée, elle fut repoussée par les Astral Claws après plusieurs semaines de combats. L'Imperium organisa une seconde expédition en 903 M.41, qui fut elle aussi repoussée au prix de lourdes pertes dans les deux camps. L'Insurrection de Badab prit une importance considérable à la suite de ces deux attaques échouées.

Trois Chapitres Space Marines, les Mantis Warriors, les Executioners et les Lamenters vinrent apporter leur soutien aux Astral Claws, pour des motifs encore inconnus, sans doute la conclusion d'alliances secrètes nouées de longues dates, et que les succès militaires des Astral Claws face à d'importantes forces impériales avait précipité. L'Imperium sembla paralysé par la crise et ne manifesta pas immédiatement de véritable réactions.

Les Space Marines de cette coallition rebelles se comportèrent à l'instar des pirates écumant le Maëlstrom, attaquant sans distinction toutes les flottes commerciales, humaines et Squats, croisant dans le secteur et aux abords du Maëlstrom, coupant de ce fait les routes de navigations dans la région et la principale voie naviguable vers la Ligue Squat de Kapellar. Les pertes en matériel et marchandises s'élèverent rapidement à plusieurs centaines de millions de Crédits Imperiaux.

En 904 M.41, un vaisseau de la flotte des Fire Hawks patrouillant dans les abords du Maëlstrom fut prit d'assaut et capturé par les Mantis Warriors. Les Fire Hawks se lancèrent alors dans une guerre ouverte avec les sécessionnistes. Le Chapitre des Marines Errant fut rappellé de la Bordure Orientale et assigné à la protection des vaisseaux impériaux naviguant dans le secteur de Badab. Ils apportèrent leur soutien aux Fire Hawks dans les combats contre les Space Marines rebelles. En 906 M.41, d'autres Chapitres "loyalistes" furent impliqués dans ce qui était devenu la Guerre de Badab : les Minotaurs, les Star Phantoms, les Space Sharks, les Novamarines, les Exorcists, les Fire Angels, les Howling Griffons, les Sons of Medusa, et les Red Scorpions, afin d'assurer définitivement la sécurité des voies commerciales et d'écraser la rébellion. De fait, les Space Marines rebelles furent pratiquement confinés dans le secteur de Badab après une série de batailles acharnées.

Dans le même temps, profitant de l'anarchie régnante dans le secteur, des Orks venus du Maëlstrom firent plusieurs incursions dans l'Ultima Segmentum en 907 M.41, ce qui obligea à mobiliser plusieurs Chapitres engagés contre les rebelles. La flotte du Segmentum Solar dépêcha plusieurs escadres afin de relever les Space Marines combattant les Orks, qui furent finalement repoussés.

La fin du Tyran de Badab

Les forces loyalistes largement supérieures en nombres entamèrent le siège des différents mondes puissamment protégés du système de Badab. En 908 M.41, La flotte des Lamenters, qui étaient déjà éprouvé par de durs combats avec les Fire Angels durant lesquels ils avaient perdu trois Compagnies, tomba dans une embuscade tendue par les Minotaurs, qui détruisirent au cours de sanglants assauts une grande partie des derniers vaisseaux Lamenters . Ceux-ci se rendirent à leurs vainqueurs, et firent par la suite pénitence durant cent années afin d'être pardonnés de l'Empereur pour leur "aveuglement".

La perte de cet allié fut un coup décisif porté aux forces rebelles du Tyran de Badab, qui perdirent peu à peu les mondes du système de Badab, tandis que les mondes occupés par les Mantis Warriors et les Executioners furent annexés et remis en gage de butin aux Chapitres loyalistes Star Phantoms et Space Sharks, les deux Chapitres rebelles cessant les combats et s'étant rendus. Comme les Lamenters, ils reçurent le pardon de l'Empereur et durent faire une Croisade Pénitente durant cent ans.

Les forteresses rebelles encore fidèles à Huron furent assiègées et écrasées les unes après les autres entre 908 M.41 et 912 M.41, et le siège de Badab à proprement parlé débuta en 912 M.41. Après plusieurs mois de combats au sol et de bombardements orbitaux, la planète agonisante capitula, ce qui marqua la fin de la rébellion de Badab et la dernière défaite des Astral Claws, qui furent quasiment tous anéantis dans l'assaut conjoint de leur dernier bastion, le Palais des Ronces, par les onze Chapitres loyalistes.

L'Inquisition procéda à une investigation minutieuse au sein des Chapitres s'étant rebellés, et ne constata pas de déviances profondes et irrécupérables, tout au plus quelques traces d'hérésies mineures dans le déroulement des liturgies et cérémonies du culte impérial.

Les Red Corsairs de Huron SombreCoeur

Une poignée de survivants regroupant deux cent Astral Claws et les débris des troupes Space Marines des trois autres Chapitres s'étant rebellés réussirent à s'échapper du siège de Badab en forcant le blocus à bord de barges de batailles et de quelques vaisseaux de combats, et se réfugièrent dans le Maëlstrom, rejoignant de ce fait les hérétiques peuplant cette zone de non-droit. Lufgt Huron avait été gravement blessé par un tir de fuseur durant le dernier assaut, mais il était toujours vivant et ivre de haine. Les apothicaires et techmarines Astral Claws le soignèrent et remplacèrent ses membres meurtris par des implants bioniques. Quand Huron retrouva l'usage de la parole au bout de quelques jours, alors que la flotte des rebelles s'enfoncaient en aveugle toujours plus loin au coeur du Maëlstrom, il ordonna de conquérir le premier monde habitable rencontré. La flotte croisa la route d'une forteresse pirate qui fut prise d'assaut et rapidement conquise. Les pirates furent réduits en esclavage et subirent la fureur de l'ex Tyran de Badab, devenu l'impitoyable Huron SombreCoeur.

D'autres forteresses pirates tombèrent bientôt sous l'emprise de Huron, qui se forgea à coup de bolter un empire au sein du Maëlstrom, ses sujets étant des hérétiques, des renégats, des pirates et une foule disparate de hors-la-loi de tout horizons. Les Astral Claws firent disparaitre les anciens symboles de leur allégeance à l'Imperium ainsi que les marques du Chapitre Astral Claws, en barrant les symboles impériaux de rouge et en profanant leurs armures du symbole du Chaos Universel.

On les surnomma rapidement Red Corsairs, et la coutume d'effacer l'ancienne héraldique perdure depuis pour tous les Space Marines qui trahissent pour une raison ou une autre et rejoignent les rangs des Red Corsairs. Ces trahisons sont peu fréquentes mais régulières. Il est averé que la plupart des Chapitres importants comptent quelques membres, parfois des escouades entières ou des véhicules, dans les rangs des Red Corsairs. Ceux-ci mènent régulièrement des raids sauvages en dehors du Maëlstrom, rendant les systèmes alentours peu sûr.

A l'aube du 42ème millénaire

L'Humanité s'est étendue tant bien que mal dans la galaxie, mais sa domination est contestée sans trêve par des races extraterrestres aussi nombreuses que belliqueuses. Les forces Chaotiques n'ont pas été vaincu, loin de là, et elles n'ont de cesse d'étendre leur influence dans la galaxie et dans l'âme de l'Humanité, la 13ème Croisade Noire d'Abaddon le Fléau est là pour le rappeller.

Aux rapports incessant de batailles contre les Orks, les Tyranides, les Eldars et les Eldars Noirs, s'ajoute la menace d'une mystérieuse armée de robots, nommés Nécrons, ainsi que l'agaçante avancée militaire d'un empire jusqu'à là méconnu, celui des Tau. Le quarante-deuxième millénaire ne sera pas celui de l'Âge de la Paix...




http://www.frenchw40k.com/modules/wfsection/article.php?articleid=8
Revenir en haut Aller en bas
http://dowmod1.forumactif.com/forum.htm
 
Histoire Impériale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire Impériale
» La Garde Impériale
» Ma petite vendetta de la garde impériale!
» La garde impériale au soleil
» La Marine Impériale !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galaxy in Flames :: Warhammer 40.000 :: L'histoire-
Sauter vers: