Galaxy in Flames

Un forum pour les passionnés de Warhammer 40.000 dans son ensemble
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La ruche Sibbelus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Sergueï
Le Fondu Lustré Ultra Farfelu Frelaté
avatar

Messages : 4141
Date d'inscription : 07/02/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: La ruche Sibbelus   Mer 30 Déc 2009 - 22:05

Poussé par la compassion que lui inspirait la jeune femme, l'homme ne put s'empêcher de la prendre dans ses bras. Il faillit oublier qu'il devait réconforter Jessica quand il sentit l'imposante masse de sa poitrine contre son torse.

"- Ça ne sert à rien de pleurer, tu as bien fait, cette enflure méritait la mort... Et nous ne repartons pas les mains vides, j'ai interrogé des gardes et ils m'ont dit que le Manoir de la famille Aria pourrait nous intéresser. On sort d'ici et on prévient Maria, ensuite, on va apporter à ces hérétiques ce qu'ils méritent pour vénérer les Dieux Noirs."

Le Cadien sentit que l'assassine avait arrêter de pleurer sur son épaule. Sans lâcher prise, l'humain lui dit :

"- Maintenant sèches tes larmes et.... rhabilles toi un peu, on a encore dû pain sur la planche, et je ne pourrais pas faire çà tout seul !"
Revenir en haut Aller en bas
Arax, Inquisiteur
Grand Inquisiteur.
avatar

Messages : 9994
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 25
Localisation : En voyage dans les désolation nordiques

MessageSujet: Re: La ruche Sibbelus   Sam 2 Jan 2010 - 18:27

Après une heure, comme prévu, Maria fut rejointe par les membres de son équipe d'enquête. Si Ravensbrug ne semblait pas avoir glané la moindre information, Vail et Jessica avaient obtenu confirmation des infos obtenues par l'inquisitrice. La maison Aria était corrompue et il allait falloir y intervenir pour effacer la corruption d'une part et éventuellement obtenir de nouvelles informations d'autre part. Une infiltration eut été trop longue, aussi Maria contacta elle le Sin Nominem et demanda elle l'envoi d'un soutien armé immédiat non loin de la maison. Elle mena le groupe sur une place abrité où put se poser une navette aquilla.
A son bord, trois mercenaires nouvellement apparus ainsi que trois hommes de main envoyés par Arax. Cette force devait suffire selon le seigneur inquisiteur aussi, elle suffirait. Le groupe se réunit donc pour établir un plan visant à faire tomber la maison en vitesse.

(Les trois mercenaires sont Guy, le nordique et la bissexuelle. Les trois hommes de mains sont Ravion, un croisé, Attelus, un troupe de choc et Zuriel, un autre Moritat. Prière de ne pas les faire mourir sans raison...)

_________________
"Ceux qui se vautrent dans le péché ne méritent pas la miséricorde du bûcher"

L'Inquisiteur Arax, réveillé un peu trop tôt un matin...


Le chapitre 6 de ma fic La Campagne des Huit Eclipses est en ligne.
Le chapitre 3 de ma fic Inqusition Impériale a été mis à jour.
Le chapitre 8 de ma nouvelle fic Intérêts Croisés est en ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Heavy Weapons Guy

avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 44

MessageSujet: Re: La ruche Sibbelus   Dim 3 Jan 2010 - 8:57

Guy s'approcha du groupe qui cherchait un plan mais il ne comprit pas grand chose de tout ça et posa une question au groupe :

*Est-ce qu'il y aura de la baston ?*

Le mastodonte attendit une réponse de la part de quelqun.
Revenir en haut Aller en bas
Jarlaxle
Bregan d'Aerthe.
avatar

Messages : 9304
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: La ruche Sibbelus   Dim 3 Jan 2010 - 16:28

La navette dans laquelle voyageait Luuçaliia avait atterri dans la ruche principale de Gydea Prime. Un petit groupe les attendaient déjà, elle et les cinq autre personnes qui étaient dans la navette et qu'elle avait plus ou moins identifié, sauf l'épéiste en combinaison noir qui louvoyait sur sa poitrine depuis le début du voyage.
Ceux qui les attendaient étaient au nombre de cinq, tous en déguisement ce qui ne l'aida pas à les identifier. Seule une fille plantureuse et d'une immense beauté lui indiquait par sa tenue très légère qu'elle avait du suivre une formation semblable à la sienne sur certains points.
Elle était forcé de reconnaître que ses compagnons étaient talentueux, rien ne les distinguaient d'authentiques ruchards à moins d'un examen très attentif. Elle même ne dépareillait pas vraiment en tenue composite moulante et noire, elle avait juste l'apparence d'une assassine, ce qui lui convenait parfaitement.
Le groupe discuta de stratégie et Luuçaliia s'y intéressa un maximum pour connaître toutes les informations possibles sur l'environnement, les ennemis et bien d'autre chose, information indispensables pour exercer ses talents.
Elle apprit ainsi qu'ils traquaient un culte de Slaneesh dans l'une des maisons les plus importantes de la ville, la maison Aria, propriétaire des stations de défens orbitale.
Challenge intéressant en perspective.

_________________
Choisissez Jarlaxle pour de meilleurs lendemains.
Un petit pas pour Bregan d'Aerthe, un grand pas pour l'humanité.



Avatar tiré d'une image de syarul.

Revenir en haut Aller en bas
Arax, Inquisiteur
Grand Inquisiteur.
avatar

Messages : 9994
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 25
Localisation : En voyage dans les désolation nordiques

MessageSujet: Re: La ruche Sibbelus   Dim 3 Jan 2010 - 16:46

Zuriel à peine débarqué remarqua la fille en tenue aguicheuse et au visage encore ravagé par les larmes. Il loucha ostensiblement sur sa poitrine et se dit qu'il s'agissait là d'un bon coup à se faire un de ces jours avant de remarquer quelque chose de particulier dans sa posture, un signal si subtil et distrait que n'importe quel non initié ne l'aurait pas remarqué mais pour lui cela sautait aux yeux. Il se rapprocha d'elle d'un air confiant alors que la jeune fille semblait encore perdue et sans hésitation aucune il la saisit dans ses bras, la pelotant sans vergogne tout en se penchant à son oreille pour lui murmurer d'une langue seulement connue des Moritat:
-Tu es un assassin au service de l'Empereur! Si tu pleure c'est que tu es faible et tu n'as rien à faire dans notre culte alors reprend toi!
Il avait prononcé ces mots d'une voix dure sous le regard courroucé de toute l'assistance, particulièrement de Vail et Ravensburg. Il s'en dégagea d'un mouvement fluide, la laissant encore plus frappée par ce qu'elle venait d'entendre avant de se tourner vers le reste du groupe.
-A ce que je voit, le temple à entrainé d'intéressantes choses depuis mon départ. Sur ce, je vais approcher la maison furtivement. Si vous prenez une décision contactez moi.
Avant même que la première réaction ne vienne, il avait disparut dans les ombres d'une ruelle.

_________________
"Ceux qui se vautrent dans le péché ne méritent pas la miséricorde du bûcher"

L'Inquisiteur Arax, réveillé un peu trop tôt un matin...


Le chapitre 6 de ma fic La Campagne des Huit Eclipses est en ligne.
Le chapitre 3 de ma fic Inqusition Impériale a été mis à jour.
Le chapitre 8 de ma nouvelle fic Intérêts Croisés est en ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Sergueï
Le Fondu Lustré Ultra Farfelu Frelaté
avatar

Messages : 4141
Date d'inscription : 07/02/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: La ruche Sibbelus   Dim 3 Jan 2010 - 16:50

Vail écoutait attentivement les propositions de ses camarades quand un des assassins se saisit de Jessica et commença à la peloter sans aucune morale. Le Cadien s'offusqua devant le geste de l'homme mais ne dit, sachant très bien que l'assassin aurai pu le tuer très facilement. Après que celui-ci parti, Vail commença à parler :

"- J'ai pensé à un plan.... Je vois que nous comptons beaucoup d'assassins dans le groupe, je propose que ceux-ci forment un premier groupe et pénètre dans le Manoir Aria pour nous servir d'éclaireurs, ils évalueraient les forces au service de la famille et repèrerait les lieux pour nous. Pendant ce temps, le reste du groupe se présente au Manoir et ordonne à ces habitants de nous ouvrir les portes au nom de l'Inquisition..... J'ai confiance dans le fait que quelques gardes baisseront leurs armes à ce nom, cependant je m'attends à ce que les Aria ne se laissent pas faire et tentent de nous tuer, nous devrons être très prudent.... J'ai confiance dans les capacités des assassins, ils pourront éliminer les principaux dangers et si çà tourne mal, ce seront les Aria qui se retrouveront piégés..."

L'homme s'arrêta de parler pour écouter les remarques de ses coéquipiers.
Revenir en haut Aller en bas
Jarlaxle
Bregan d'Aerthe.
avatar

Messages : 9304
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: La ruche Sibbelus   Dim 3 Jan 2010 - 16:57

Luuçaliia approuvait ce que disait celui qui avait l'aspect d'un dealer. Elle avait été entrainé pendant 8 ans à préparer des situations et elle était à l'aise dans le rôle de préparation du terrain. Si en plus elle avait d'autre personne en soutien avec elle les risques des attaques surprises seraient considérablement amoindris.
-Je suis d'accord avec lui, au moins pour la partie du plan concernant les assassins.

_________________
Choisissez Jarlaxle pour de meilleurs lendemains.
Un petit pas pour Bregan d'Aerthe, un grand pas pour l'humanité.



Avatar tiré d'une image de syarul.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La ruche Sibbelus   Dim 3 Jan 2010 - 17:34

Jessica n'avait été choquée que quelques instants par le pelotage et les remarques cinglantes du Moritat. La tueuse avait été formée au milieu d'autres abrutis de ce genre qui ne comprenaient aucunement ce que son maitre avait fait d'elle. Ce que lui avait fait cet imbécile ne représentat pas grand chose en fin de compte...

L'assassin était maintenant déterminée à se racheter aux yeux de l'Emperur et ce quelqu'en soit le prix... et aussi à casser la gueule de l'autre Moritat... pour lui montrer...

La beauté fatale fut ravie d'apprendre qu'elle serait envoyé dans une mission qui lui convenait parfaitement... De plus, comme son équipière serait une femme, elle ne risquerait pas de la distraire et ainsi de compromettre la mission... en théorie...

C'est avec une grande excitation qu'elle enjoignit à l'autre pratiquante de l'assassinat de la suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Raven
Seigneur Amiral
avatar

Messages : 4585
Date d'inscription : 12/11/2009
Age : 24
Localisation : Stepped on your shoulder, watching your sins

MessageSujet: Re: La ruche Sibbelus   Dim 3 Jan 2010 - 19:33

Ravensburg était rester silencieux. Au moment où Jessica et la nouvelle arrivante allaient partir, il sortit de son mutisme.

"STOOOOOP!

Où allez-vous toutes les deux? Un assassin n'est jamais plus efficace qu'en étant indépendant. Si vous êtes ensemble vous risquez de plus attirer l'attention pour un gain d'efficacité minime. Si chaque assassin effectue la mission individuellement, ils pourront éliminer plus de cibles simultanément à différents points du batiment."

Aprés son explication, il se tourna vers le groupe.

"Bon, maintenant il faut préparer un plan d'action. C'est bien beau d'aller au charbon la bouche en coeur, mais on doit nettoyer un culte de Slaneesh tout entier.

Je propose que les assassins partent devant et infiltrent le terrain avant notre arrivée; je leur fait confiance pour être le plus discret possible. Pour notre part et bien que je soit convaincu de la valeur guerrière de chacun d'entre vous, je propose que nous restions groupés lors de toute la mission, non seulement pour former une unité de combat plus puissante, mais aussi pour augmenter la résistance du groupe aux attraits démoniaques du culte.


Selon moi, comme il s'agit d'une maison rucharde de noble, il doit donc y avoir moyen d'attaquer par les sous-sol de la maison. En faisant ça on a des chances de tomber directement sur le centre du culte et de l'éliminer avant qu'ils ne se rendent compte de notre présence!"

Il se tourna ensuite vers le cadien.

"Votre plan comporte une faille Vail. Il fonctionne si les gardes ne sont pas tous corrompus ET si il n'y a pas de systemes de surveillance à l'entrée principale. Si c'est le cas, la famille Aria sera prévenue de notre arrivée et pourra peut-être s'enfuir. Je ne sait pas vous, mais pour ma part c'est un risque que je refuse de prendre."

_________________
And the raven, never flitting, still is sitting, still is sitting
On the pallid bust of Pallas just above my chamber door;
And his eyes have all the seeming of a demon's that is dreaming,
And the lamp-light o'er him streaming throws his shadow on the floor;
And my soul from out that shadow that lies floating on the floor
Shall be lifted - nevermore!

*** Mes listes Hérésie d'Horus ***


*** Mes listes Warhammer Battle ***
Revenir en haut Aller en bas
Jarlaxle
Bregan d'Aerthe.
avatar

Messages : 9304
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: La ruche Sibbelus   Dim 3 Jan 2010 - 19:40

Luuçaliia se tourna vers celui qui avait l'apparence d'un ouvrier avec un regard contrarié. Elle n'appréciait pas du tout qu'on l'empêche d'avoir un moment de solitude avec une beauté telle que la moritat, d'après ce qu'en avait compris Luuçaliia.
-Mon cher, peut-être qu'un assassin n'est jamais plus efficace qu'en solo mais un provocateur n'est jamais plus efficace qu'entouré d'humains, alliés comme ennemis. De plus vous parlez ensuite de rester groupé pour résister au attraits du culte plus facilement et, peut-être que notre diversité d'action sera réduite si nous sommes en groupe, mais le temps nécessaire à l'éradication d'une menace en sera réduit et donc agir en groupe nous rendra plus puissante qu'agir en solo.

_________________
Choisissez Jarlaxle pour de meilleurs lendemains.
Un petit pas pour Bregan d'Aerthe, un grand pas pour l'humanité.



Avatar tiré d'une image de syarul.

Revenir en haut Aller en bas
Sergueï
Le Fondu Lustré Ultra Farfelu Frelaté
avatar

Messages : 4141
Date d'inscription : 07/02/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: La ruche Sibbelus   Dim 3 Jan 2010 - 19:44

Vail se mit alors à parler avec un léger sourire :

"- Elle marque un point, vous aussi d'ailleurs, je n'avais pas pensé à cette possibilité. Mais qu'est ce qu'en pense Maria ?"

Le Cadien se retourna vers l'Inquisitrice, attendant une réponse....
Revenir en haut Aller en bas
Raven
Seigneur Amiral
avatar

Messages : 4585
Date d'inscription : 12/11/2009
Age : 24
Localisation : Stepped on your shoulder, watching your sins

MessageSujet: Re: La ruche Sibbelus   Dim 3 Jan 2010 - 20:43

"Le rôle d'un assassin n'est pas de provoquer mais d'assassiner. C'est un individu spécialisé dans un domaine particulier, si vous tentez de former un groupe avec un assassin tout en ayant pas les mêmes compétences, vous gâchez son talent. De plus, si vous tenez tant que ça à être en groupe, vous n'avez qu'à rester avec nous.

C'est une simple question de bon sens selon moi. On ne met pas un croiseur Dominator avec un croiseur Gothic parcequ'ils sont senser être complémentaires. Lorsqu'on conçoit une force de combat, on optimise chaque composante afin que l'ensemble fonctionne au mieux, et tant pis si celà prive certains de la compagnie d'autres. Lorsqu'on fait la guerre, la pitié est un blasphème et les sentiments un luxe. C'est pourquoi je suis pour l'optimisation des rôles et l'envoi en solo des assassins."

_________________
And the raven, never flitting, still is sitting, still is sitting
On the pallid bust of Pallas just above my chamber door;
And his eyes have all the seeming of a demon's that is dreaming,
And the lamp-light o'er him streaming throws his shadow on the floor;
And my soul from out that shadow that lies floating on the floor
Shall be lifted - nevermore!

*** Mes listes Hérésie d'Horus ***


*** Mes listes Warhammer Battle ***
Revenir en haut Aller en bas
Jarlaxle
Bregan d'Aerthe.
avatar

Messages : 9304
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: La ruche Sibbelus   Dim 3 Jan 2010 - 20:50

-Mon rôle, comme vous dites, est de provoquer moult situation, mais mes compétences seules n'y suffisent parfois pas et avec l'aide de quelqu'un dont je connais et les compétences et les talents je peux faire des merveilles, je ne désire pas être en compagnie de quelqu'un car je préfère mais car c'est là que je suis le plus utile. Toutefois je ne servirai pratiquement à rien dans le groupe principale. De toute façons j'attends l'avis de … Maria si j'ai bien compris ce qu'à dis votre collègue.

_________________
Choisissez Jarlaxle pour de meilleurs lendemains.
Un petit pas pour Bregan d'Aerthe, un grand pas pour l'humanité.



Avatar tiré d'une image de syarul.

Revenir en haut Aller en bas
Raven
Seigneur Amiral
avatar

Messages : 4585
Date d'inscription : 12/11/2009
Age : 24
Localisation : Stepped on your shoulder, watching your sins

MessageSujet: Re: La ruche Sibbelus   Dim 3 Jan 2010 - 20:58

La nouvelle venue était têtue. Ravensburg se souvint alors des paroles d'un éthéré qu'il avait rencontre il y a plus de trente ans:

"Celui qui désire être aveugle ne peut être forcé à voir, Kor’O’Call’Raven"

Il soupira et annonça d'un ton proche de celui de son hôte lors de son séjour sur Irianden, c'est-à-dire calme, posé et un peu las:

"Laissons l'inquisitrice Maria trancher."

_________________
And the raven, never flitting, still is sitting, still is sitting
On the pallid bust of Pallas just above my chamber door;
And his eyes have all the seeming of a demon's that is dreaming,
And the lamp-light o'er him streaming throws his shadow on the floor;
And my soul from out that shadow that lies floating on the floor
Shall be lifted - nevermore!

*** Mes listes Hérésie d'Horus ***


*** Mes listes Warhammer Battle ***
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La ruche Sibbelus   Dim 3 Jan 2010 - 21:07

Pendant que ses alliés discutaient, Jessica en avait profité pour récupèrer son équipement dans la navette qui était venue déposer les autres mercenaires...

Elle avait donc enlevé ses vêtements d'infiltration et enfilé sa combinaison composite bleu nuit devant tout le monde, offrant un magnifique spectacle qu'aprécièrent tout les mâles, et même une femelle, présents...

La tueuse vérifia que ses dagues de lancer étaient correctement aiguisées et équilibrées et attendit la réponse tant attendue de Maria...

Bien qu'elle mourait d'envie de partir tout de suite à l'assaut du culte, elle se devait d'obéir à l'inquisition avant tout...
Revenir en haut Aller en bas
Arax, Inquisiteur
Grand Inquisiteur.
avatar

Messages : 9994
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 25
Localisation : En voyage dans les désolation nordiques

MessageSujet: Re: La ruche Sibbelus   Dim 3 Jan 2010 - 21:25

Maria avait écouté l'échange avec attention. Les points de vue divergeait mais elle trouvait appréciable que ses compagnons réfléchissent un minimum avant de foncer dans la gueule du loup. Les forces ennemies étaient inconnues pour le moment, avant de passer à l'acte il fallait des informations sans cela les pires surprises pouvaient les attendre. Avant d'intervenir, il fallait affaiblir l'ennemi et le connaitre.

-Selon moi, avant toute chose, nous devrions tenter d'infiltrer un ou plusieurs de nos experts en la matière. Ceux ci collecteraient des informations tandis que nous chercherions le meilleur vecteur d'attaque. Si possible, nous tenterons de diviser la garde ennemi, soit pour l'attirer au loin, soit pour l'éliminer en partie et favoriser un assaut frontal. Si nous pouvons nous infiltrer et avoir accès à un terminal de donnée, je pourrais prendre le contrôle de partie de la maison et à partir de cela nous auront l'avantage.

Elle se tourna ensuite vers Ravensburg et le fixa un moment de ses étranges yeux d'argent:

-Il faudra que nous ayons une petite conversation une fois tout ceci terminé.


******

Zuriel avait laissé le groupe derière lui, se fondant dans la ruche. Il prit de l'altitude par une tour d'habitation pour obtenir une meilleur vue de la cible. Le manoir était cerné d'un mur de trois mètres de haut et entouré d'un grand parc. Il y avait trois ailes distinctes et une petite dépendance, sûrement les appartements des domestiques, ainsi qu'un pavillon dans lequel se trouvait un couple discutant apparement. Zuriel remarqua des caméras de surveillance ainsi que cinq gardes qui patrouillaient le domaine, armés de fusil mitrailleurs. Le parc était boisé et il serait possible de se débarrasser d'un garde sans que les autres ne remarque ce qui se passait, pour peu que l'on agisse en silence.
Sans attendre, Zuriel s'approcha du mur par ce qu'il avait cru percevoir comme un angle mort des caméras et sauta d'un bond prodigieux sur le rebord de l'enceinte. Il se hissa en haut à la force des bras puis repérant un garde, il lui sauta dessus les pied devant. L'homme tomba à terre un instant qui fut suffisant à l'assassin pour le retourner et lui trancher la langue. Voyant que sa cible se débattait, Zuriel lui enfonça une dague barbelée dans l'épaule, le clouant au sol avant de lui parler avec le ton calme et angoissant du tueur en série.
-Répond en hochant la tête ou en la secouant, compris?
Alors qu'il terminait sa phrase, il fit tourner le poignard dans la blessure ouverte, provoquant une contraction de sa victime. Celle ci hocha la tête vivement, les larmes aux yeux.
-Il y a quatre autres gardes dans le parc à part toi?
Un hochement de tête lui répondit.
-Bien, et il y a plus de trente gardes dans cette maison?
Nouveau hochement de tête.
-Quarante?
Le garde secoua la tête violement.
-Très bien... les maitres sont là?
L'homme hésita un moment, Zuriel lui planta un nouveau couteau, cette fois dans le ventre, sa victime se mit à alterner des affirmations et des négations de façon frénétiques. Ainsi une partie des maîtres étaient de sortie... c'était ennuyeux... Le moritat décida qu'il ne devait plus y avoir quoi que ce soit à tirer de son prisonnier et il lui ouvrit donc à moitié la gorge, le laissant étouffer dans son propre sang. Il le tira à l'abri d'un buisson, estimant à dix minutes le temps que l'on remarque son absence. Il entra donc en communication avec l'inquisitrice.
-L'ennemi dispose d'une trentaine de gardes, il semblerait que les maîtres ne soit pas tous présent, nous serrons repérés dans dix minutes, il y a des caméras de surveillance, terminé.
Zuriel coupa la liaison, laissant Maria s'énerver une bonne minute sur son comunicateur alors qu'il es dirigeait vers le prochain garde. Face à lui étaient les annemis de l'Empereur, et pas un ne survivrait.

_________________
"Ceux qui se vautrent dans le péché ne méritent pas la miséricorde du bûcher"

L'Inquisiteur Arax, réveillé un peu trop tôt un matin...


Le chapitre 6 de ma fic La Campagne des Huit Eclipses est en ligne.
Le chapitre 3 de ma fic Inqusition Impériale a été mis à jour.
Le chapitre 8 de ma nouvelle fic Intérêts Croisés est en ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Jarlaxle
Bregan d'Aerthe.
avatar

Messages : 9304
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: La ruche Sibbelus   Lun 4 Jan 2010 - 20:22

Luuçaliia ne rata pas une miette du charmant spectacle qu'offrit l'assassine. Soit cette fille avait subit un entrainement beaucoup plus vicieux que le sien, soit elle avait été conservé dans une innocence rare dans cette galaxie pour se déshabiller en public comme si c'était normale. Car elle pensait que c'était normale, ça se voyait à sa conduite, aucune gêne ni aucun plaisir. Elle n'avait pas conscience d'attirer les convoitises de tous les hommes présents, et pour ce qui était d'attirer celles d'une femme l'idée serait très longue à intégrer.
Après avoir entendue les ordres de Maria, Luuçaliia sourit. On leur donnait de l'avance ainsi, il était envoyé avant la vague principale ? Parfait, tout cela était diaboliquement parfait. Bien sur pour parfaitement faire le travail il aurait fallut disposer de, disons, trois jours mais quelques heures suffiraient pour faire le plus important.

Luuçaliia se dirigea vers la navette, remonta dedans à l'abri des regards et en ressortit, vêtue d'une mini-jupe, de longues bottes qui lui remontait au genou, de gant qui lui arrivaient au coude et d'un haut qui lui révélait le ventre et une bonne partie de la poitrine, le tout en noire profond, la couleur préféré de la provocatrice à priori. Les lames mono-moléculaires étaient repliés dans ses tresses et elle possédaient son pistolet radiant à la ceinture, sa lame dans une des bottes. Elle portait un sac à main noir où était rangé le reste de ses armes et son armure composite.
L'homme de main dont les yeux oscillaient depuis le début entre les trois poitrines loucha franchement sur celle de Luuçaliia avant de s'éloigner, disparaissant dans la foule de manière incroyable.
Luuçaliia s'éloigna du groupe, en direction de l'entrée officielle de la maison Aria. Elle se présenta au portique. Un garde vint l'accueillir et la laissa entrer dans la cour, la jugeant peu dangereuse.
-Désolé, la famille Aria ne reçoit pas aujourd'hui, je vous prierai d'attendre ici ou de partir.
Luuçaliia vit du coin de l'oeil le pervers tomber sur un garde et l'entrainer dans les buissons. Le garde en face d'elle faillit se retourner pour fouiller mais deux lèvres désireuse interrompirent et il se laissa aller à la caresse de la provocatrice. Celle-ci lui laissa quelque secondes pour se faire une idée avant de le repousser.
-J'aimerais vraiment un rendez-vous avec le maître de maison. Je ferrais à peu près n'importe quoi pour.
Les yeux sensibles de Luuçaliia abritaient en même temps un étincelle de perversité qui laissait facilement entrevoir ce qu'elle pourrait faire pour ce rendez-vous.
-Eh bien, dit le garde en s'éclaircissant la gorge, je veux bien essayer mais je ne promets rien, suivez-moi. Et puis j'ai l'impression qu'il pourrait grandement vous appréciez.
Luuçaliia lui emboita le pas et se dirigea vers la grande porte du manoir. Deux gardes se tenaient à l'intérieur de chaque côté de l'embrasure.
*C'est deux gardes pourraient être facilement neutralisé en arrivant par l'entrée principale, bon à savoir*
Elle continua à suivre son guide dans un couloir large et richement décoré. Elle avisa une porte discrète, presque camouflée dans le décor. Surement un local à balais ou autre, pensa-t-elle.
Un claquement sec retentit et le garde s'effondra au sol, la nuque transpercée par un trou bien net. Luuçaliia traîna le cadavre jusqu'à la porte et l'ouvrit. C'était en effet un simple placard à balai et matériel du personnel. Luuçaliia camoufla le corps. Elle entendit un bruit suspect derrière elle. Elle se retourna en brandissant son pistolet radiant et sentit une lame appuyer sur sa gorge. En face d'elle se tenait l'assassine. Elles baissèrent toutes les deux leurs armes en même temps.
-Qu'est-ce que tu fais ici ? demanda Luuçaliia.
-Je t'ai suivis, tu avais l'air de savoir ce que tu faisais. J'étais curieuse de voir tes méthodes, dit-elle avec un sourire presque enfantin.
-Très bien, heureuse d'avoir une alliée à mes côtés, répondit Luuçaliia en lui rendant son sourire, au fait je ne crois pas que nous ayons été présentées : je m'appelle Luuçaliia.
-Et moi Jessica Elidor, répondit Jessica en souriant maintenant comme une enfant à qui l'on présentait une nouvelle amie.
Ce qui était presque le cas au vu de ce l'idée que Luuçaliia c'était faite d'elle.

_________________
Choisissez Jarlaxle pour de meilleurs lendemains.
Un petit pas pour Bregan d'Aerthe, un grand pas pour l'humanité.



Avatar tiré d'une image de syarul.

Revenir en haut Aller en bas
Raven
Seigneur Amiral
avatar

Messages : 4585
Date d'inscription : 12/11/2009
Age : 24
Localisation : Stepped on your shoulder, watching your sins

MessageSujet: Re: La ruche Sibbelus   Lun 4 Jan 2010 - 22:14

Ravensburg trouvait que le vaisseau commençait à acceuillir un peu trop de décolletés plongeants. Si il avait été en charge du Sin Nominem il aurait pris des mesures, mais comme il n'était pas en charge du Sin Nominem, il ne ferait qu'ignorer le plus possible ces exibitionistes. Jessica était enfantine et immature et méritait donc son attention car elle n'était pas capable de bien comprendre la profondeur de tout ce qui se passait. Mais cette nouvelle, Luùçalia d'aprés ce qu'il avait compris... Il faudrait la surveiller de prés. Un agitateur comme il les appelait, à bord d'un vaisseau qui plus est, ce n'était VRAIMENT pas pour lui convenir.


Maria lui adressa la parole, il l'écouta et la regarda dans les yeux, soutenant son regard pour le moins inhabituel.

-A vos ordres. répondit-il en effectuant un garde-à-vous impecable.

Il monta ensuite dans la navette, enfila un treillis à peu prés à sa taille, prit une casquette d'officier de la garde, son champ réfracteur et son épée. Il récupera aussi un gilet pare-balle qui trainait. Il aurait tout le temps de le rendre aprés la mission de toute façon...

Lorsqu'il sortit de la navette, il s'aperçu que Vail, Jessica et Luùçalia avaient disparu. Il descendit et rejoignit le groupe inquisitorial. Il ne se sentait pas très à l'aise dans sa tenue de garde mais c'était ressemblant et ça le protégerait un minimum. Déjà ça de gagner...

_________________
And the raven, never flitting, still is sitting, still is sitting
On the pallid bust of Pallas just above my chamber door;
And his eyes have all the seeming of a demon's that is dreaming,
And the lamp-light o'er him streaming throws his shadow on the floor;
And my soul from out that shadow that lies floating on the floor
Shall be lifted - nevermore!

*** Mes listes Hérésie d'Horus ***


*** Mes listes Warhammer Battle ***
Revenir en haut Aller en bas
Arax, Inquisiteur
Grand Inquisiteur.
avatar

Messages : 9994
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 25
Localisation : En voyage dans les désolation nordiques

MessageSujet: Re: La ruche Sibbelus   Mer 6 Jan 2010 - 16:50

Les trois furtifs étaient partis en avant, il s'agissait désormais de préparer l'assaut. Maria se savait particulièrement exposée dans sa tenue civile. Seul son rosarius lui donnait une garantie. Mais se changer lui prendrait du temps, temps dont Zuriel l'avait privé. Elle devrait donc s'en remettre à l'Empereur et aux sacro saint couverts. Dans le pire des cas, elle se collerait à Ravion pour profiter de son bouclier répressif, elle savait qu'il ne pouvait pas lui refuser grand chose et adorait jouer avec cela. Aussi, c'est plutôt confiante qu'elle se mit en quête d'un point d'observation d'où planifier l'assaut. Si dix minutes étaient peu, elles laissaient beaucoup de possibilités à un esprit aiguisé.
Elle partit d'une démarche aérienne vers une tour non loin sur laquelle un escalier de service permettait de rejoindre les plus hauts étages. Elle ordonna distraitement à Ravion de la suivre et à Attelus de garder l'accès en bas sans leur accorder un regard.
En cinq minute elle fut sur place, il ne restait que très peu de temps. Elle analysa très rapidement la configuration du site. La porte était notamment gardée par deux tourelles mitrailleuse et elle préférait éviter d'avoir à s'y frotter sans un meilleur appui, de plus les gardes tiendraient plus aisément cette position. Eventuellement, elle pouvait se présenter comme une inquisitrice impériale assermentée et exiger une audience mais elle ne découvrirait rien en agissant ainsi à découvert. Lemieux était selon elle de diviser au maximum les gardes ennemis avec un leurre d'une part et éventuellement un assaut d'Atellus, Ravion et Dinor d'autre part afin de focaliser l'attention ennemie pendant que le groupe s'infiltrerait par dessus le mur. Elle contacta le reste du groupe pour faire part de son plan et attendit de voir la réaction de ses compagnons, elle voulait notamment voir ce que Vail avait pu apprendre ou faire en si peu de temps.

***********

Zuriel avait abandonné sa première victime pour se diriger à toute allure en direction de la maison. Il avait prit garde de rester hors de vue des gardes dont les patrouilles étaient bien trop prévisibles. Longeant un mur, il repéra une fenêtre ouverte. Il sauta donc pour attraper le bout d'une corniche avant d'escalader le mur, se démenant pour ne pas laisser la moindre partie de son, corps dépasser des fenêtres.
Il finit par atteindre le deuxième étage et une chambre de servante qui avait laisser la fenêtre ouverte durant sa sieste. L'esprit de l'assassin fut traversé en quelques instants par des idées malsaines mais il les réprima bien vite, il n'avait pas le temps de s'amuser. Il passa donc tel une ombre, ouvrit la porte sans un bruit et laissa la servante à son sommeil réparateur... pour le moment!
Zuriel tenta de s'orienter, il était dans un couloir tout ce qu'il y avait de plus classique, à droite s'ouvrait un grand espace tandis qu'à gauche il n'y avait rien d'autre qu'un grand coude. Il décida de se diriger vers le grand espace qui se révéla être la gigantesque pièce principale tout en contactant Maria.

-Inquisitrice, je suis dans les lieux mais êtes vous sûre de vouloir intervenir? Nous commettons peut être une erreur judiciaire, on a pas beaucoup poussé l'enquête. Pas que ça me gène mais Arax ne sera pas content.

Maria laissa émettre un léger "heu" de doute qui fit sourire Zuriel. La gamine avait encore du chemin à faire mais elle y arriverait, en plus d'être bien roulée, elle avait un esprit retorse.

-Sans quoi, nous pouvons continuer notre investigation à la recherche de preuves mais vous allez devoir trouver à vous occuper dehors. Eventuellement, vous pourriez contacter l'arbites pour avoir de l'appui ou simplement attirer un max de gardes à l'extérieur en gardant l'anonymat, le reste de la mission n'en sera que plus facile.

_________________
"Ceux qui se vautrent dans le péché ne méritent pas la miséricorde du bûcher"

L'Inquisiteur Arax, réveillé un peu trop tôt un matin...


Le chapitre 6 de ma fic La Campagne des Huit Eclipses est en ligne.
Le chapitre 3 de ma fic Inqusition Impériale a été mis à jour.
Le chapitre 8 de ma nouvelle fic Intérêts Croisés est en ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Jarlaxle
Bregan d'Aerthe.
avatar

Messages : 9304
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: La ruche Sibbelus   Sam 9 Jan 2010 - 15:28

-Le problème, commença Luuçaliia hésitante, c'est que tu vas avoir du mal à me suivre dans cette tenue.
-Pourquoi ? interrogea l'assassine.
-Je ne compte pas être discrète mais plutôt passer pour une ''cliente''. Et tu ne vas pas pouvoir me suivre partout dans cette tenue, il faudrait que tu passe toi aussi pour une participante aux orgies.
-Aux orgies ?
-Euh... tu sais ce qu'est une orgie, n'est-ce pas ?
-Non, pas vraiment, d'ailleurs j'aimerais bien qu'on m'explique ce que font les slaneeshites au juste.
-Plus tard, rappelle le moi une fois la mission terminé, mais pour l'instant on a pas le temps. Il faudra que tu sois le plus aguichante possible, on se contentera de ça. Et il va falloir te trouver une tenue.
Un bruit de pas retentit dans le couloir, des talons aiguilles d'après ce que pouvait en juger Luuçaliia. Elle entendait également le bruissement de tissus, ce qui laissait supposer une robe longue.
Jessica dégaina une de ses lames mais Luuçaliia la lui fit ranger. Elle risqua un oeil par l'ouverture de la porte. La femme était assez grande, un corps fin et une poitrine imposante. Elle portait juste un soutien-gorge, un mini-veste ouverte et deux bandes de tissus attaché à une ceinture richement décorée qui flottaient devant et derrière elle, masquant partiellement ce qui devait l'être, le tout en vert. Elle possédaient également de nombreux bracelets et colliers, plus un diadème et des bottes à talons haut. La ceinture penchait d'un côté, le diadème n'était pas bien orienté et la veste était mal ajustée. L'état assez débraillé de l'ensemble ne laissait aucun doute sur ce que venait de faire la femme.
Luuçaliia dégaina le pistolet et sortit lentement, discrètement une fois que la femme eut dépassé la porte.
Elle se rapprocha rapidement de la courtisane et lui tira dans la nuque. Le claquement retentit et le corps s'effondra sans vie. Luuçaliia appela Jessica et elle portèrent toutes les deux le corps dans la pièce d'entretien.
-Et tu compte qu'on en fasse quoi ? demanda Jessica.
-Que tu t'habille de ce qu'elle porte, si toutefois tu désire me suivre.
-Et j'en fais quoi de ma combinaison ?
Luuçaliia ouvrit son sac à main.
-Range la là, tu la reprendra si y en a besoin. Et range la plupart des tes armes, garde en deux, ou trois assez discrètes.
-Hum... d'accord, dit-elle en souriant.
Elle commença à se dévêtir. Luuçaliia se retourna, ce n'était pas le moment d'être déconcentré. Elle reçut un message sur son vox, comme quoi il fallait d'abord trouver des preuves avant de lancer la moindre hostilité.
-Luuçaliia ? Il y a un petit problème.
Luuçaliia se retourna alors que l'assassine était encore complètement nue. Elle sentit son bas-ventre devenir chaud et réprima ses pulsions.
-Elle n'a aucun vêtement pour cette partie, dit l'assassine en montrant avec ses mains son entrejambe, exécutant sans le vouloir des mouvements d'une sensualité exquise. Luuçaliia se reprit bien vite, elle avait été entrainé à pouvoir toujours garder la tête froide. Sauf que là c'était pas que la tête qui était chaude.
-Eh bien... je sais pas.
L'assassine haussa les épaules et continua de vêtir son déguisement tandis que Luuçaliia faisait tout son possible pour garder les idées claires.
-Voilà, je suis prête.
Jessica avait revêtit entièrement la tenue, ses seins débordant presque du soutien-gorge, la veste toujours ouverte mais bien mise, les deux bandes de tissus vertes et décorée pendant de chaque côté de son entrejambe et parfaitement à l'aise dans les bottes, le tout mis en valeur par les nombreux bijoux principalement le diadème, particulièrement magnifique. Luuçaliia semblait bien fade à côté.
-Allons-y alors.
Et les deux humaines sortirent de la pièce avant de continuer à explorer le manoir.

_________________
Choisissez Jarlaxle pour de meilleurs lendemains.
Un petit pas pour Bregan d'Aerthe, un grand pas pour l'humanité.



Avatar tiré d'une image de syarul.

Revenir en haut Aller en bas
Arax, Inquisiteur
Grand Inquisiteur.
avatar

Messages : 9994
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 25
Localisation : En voyage dans les désolation nordiques

MessageSujet: Re: La ruche Sibbelus   Dim 10 Jan 2010 - 16:24

Maria avait décidé que son intervention resterait anonyme. Une frappe sur le centre d'un culte de grande ampleur pourrait instiller la suspicion chez les hérétiques de la ville et en même temps empêcherait la famille d'annoncer ouvertement son allégeance au grand jour et d'ainsi créer une forte instabilité dans le système. Les forces impériales, déjà malmenées n'avaient pas que ça à faire! Une partie du groupe allait donc provoquer les gardes afin de leur faire quitter la demeure, Du point de vue de Maria, ce devait être le géant, Ravion et Attelus. En profitant de cette diversion, l'inquisitrice accompagnée de Vail, Ravensburg et Dinor allait pénétrer dans l'enceinte par un moyen détourné. Ceux qui s'étaient déjà infiltrés tenteraient de faciliter l'assaut en neutralisant les caméras de surveillance si possible, en reconnaissant les lieux et en repérant les nobles.

Maria communiqua son plan au groupe alors même que l'agitation gagnait les gardes qui avaient finalement retrouvé le corps meurtrit de leur camarade assassiné. Un petit groupe mené par Ravion attaqua quelques minutes plus tard la porte dans le plus parfait silence afin de ne pas révéler leur identité. Ne portant aucuns marquages significatifs ils pouvaient être n'importe quels mercenaires embauchés par un culte rival. Pendant ce temps, le reste du groupe longea les murs de la demeure, profitant que les forces ennemies affluent vers le portail pour s'infiltrer discrètement. Maria escalada le mur avec une grande agilité, vestige de son entrainement avec les calidus, et retomba en silence de l'autre coté. Dinor pour sa part préféra tenter de trouver une tour non loin d'où appuyer le groupe. Une fois que tous auraient franchis l'obstacle, la vrai traque commencerait.



*********



Zuriel avait vu la provocatrice et l'autre Moritat pénétrer dans le grand hall. Il les avait suivit un moment tout en restant inaperçue il entendit des bribes de la conversation que tenaient les deux femmes et son mépris pour l'autre assassin augmenta encore en la voyant aussi innocente et ignorante de ce monde. Elle eut été incapable d'infiltrer quoi que ce soit greluche comme elle était et par là même, elle était une assassin inaccomplie et inapte, seul son corps était intéressant. Le tueur finit donc par se désintéresser du couple pour continuer son investigation.

Il repéra une salle à double battants d'où venaient le bruit très atténué de tirs. Intrigué, Zuriel entrebâilla la porte et jeta un oeil. Face à lui se trouvait une salle remplie d'écrans donnant une vue de l'ensemble des abords de la maison. Les bruits provenaient d'écrans en particulier révellant une vingtaine de gardes aux prises avec des silhouettes que l'assassin reconnut tout de suite comme étant les hommes qui accompagnaient Maria. Elle avait donc lancé sa diversion et celle ci s'était plutôt bien passée puisque les deux tiers de l'effectif ennemi avait quitté son poste.
Il remarqua également un écran affichant clairement la progression d'un autre petit groupe le long du mur d'enceinte. Ils n'étaient pas encore entrés mais cette infiltration se ferait sans une once de discrétion. Tout du moins si il n'avait pas été là.

L'assassin surgit en un instant de derrière la porte, quatre dagues dans chaque mains. Il les envoya avec maestria, tuant en un instant deux gardes avant d'empaler le dernier de son hortus. Il avait pénétré à l'estomac et sa cible n'était pas encore morte. Zuriel ne remarqua qu'alors qu'il s'agissait d'une garde et des idées mauvaises lui vinrent à l'esprit. Alors qu'un voile tombait devant les yeux de l'employée de la maison Aria et que du sang lui venait à la bouche, Zuriel le lécha avant d'embrasser la mourante et en retirant son hortus il arracha le haut d'uniforme de la garde révellant une poitrine bien faite mais surtout un tatouage trop bien connu autour du téton gauche. Zuriel ouvrit une communication avec l'inquisitrice:

-Ici Zuriel, le système de surveillance de la maison est neutralisé et j'ai confirmation que nous avons à faire à des chaotiques. Je serait indisponible pour une dizaine de minute.

Une fois de plus il coupa la communication avant que ne vienne une réponse et il jeta un regard terrifiant à la jeune fille.

-Avec l'estomac percé, il te faudra une bonne dizaine de minutes pour finir d'agoniser. Tes gémissements de douleur et de désespoir risquent de déranger tout le monde alors je vais m'arranger pour qu'ils soient d'une nature qui passera inaperçut en ce lieu oublié de l'Empereur.

_________________
"Ceux qui se vautrent dans le péché ne méritent pas la miséricorde du bûcher"

L'Inquisiteur Arax, réveillé un peu trop tôt un matin...


Le chapitre 6 de ma fic La Campagne des Huit Eclipses est en ligne.
Le chapitre 3 de ma fic Inqusition Impériale a été mis à jour.
Le chapitre 8 de ma nouvelle fic Intérêts Croisés est en ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Sergueï
Le Fondu Lustré Ultra Farfelu Frelaté
avatar

Messages : 4141
Date d'inscription : 07/02/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: La ruche Sibbelus   Dim 10 Jan 2010 - 16:51

Vail suivit l'Inquisitrice et entreprit d'escalader le mur. Arrivé en haut, il aida la noble, qui avait un peu de mal, à passer par-dessus la rempart. L'homme tomba dans un bruit étouffée, suivi de l'Acolythe qui atterrit sur ses pieds.

"- On peut y aller.... Murmura Vail."

Le petit groupe commença à longer l'un des murs de la cour, un groupe de soldats se précipita vers la porte d'entrée, passant près d'eux sans les voir. Maria était en tête du groupe et montrait une agilité surprenante que le Cadien n'aurait jamais soupçonné. Après plusieurs minutes, les trois loyalistes atteignirent l'un des portes du manoir, mais celle-ci s'ouvrit brusquement par cinq gardes s'apprêtant à rejoindre leurs collègues à la porte d'entrée. Vail eut juste le temps de dégainer son épée pour stopper l'attaque d'un des gardes, tandis que Maria, très adroite, enfonça la lame de son arme dans le torse de l'un des hérétiques. L'ex-Garde profita du fait que les gardes étaient tous amassés prêt de la porte pour se jeter contre eux, deux gardes tombèrent avec lui dans son élan, laissant à ses deux coéquipiers le soin de s'occuper des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Raven
Seigneur Amiral
avatar

Messages : 4585
Date d'inscription : 12/11/2009
Age : 24
Localisation : Stepped on your shoulder, watching your sins

MessageSujet: Re: La ruche Sibbelus   Dim 10 Jan 2010 - 17:20

Le groupe avançait lorsque cinq gardes sortirent du manoir. Le combat s'engagea rapidement. Alors que Maria tuait l'un des soldats, Vail en mettait à terre deux autres. Ravensburg dégaina prestemment son pistolet laser et lacha une salve.

Son entrainement sommaire sur le Sin Nominem semblait lui avoir réussi car il toucha à trois reprise l'un des soldats. Alors que deux tirs étaient arrétés par le gilet pare-balle du soldat, un troisième, moins précis, le toucha au bras. Luttant contre la douleur, l'homme réussi cependant à pointer son fusil à pompe et à tirer sur Ravensburg.

Il fut projetter en arrière et s'effondra au sol. Alors que le garde blessé s'approchait lentement pour l'achever d'un coup de pistolet, Ravensburg se releva et, d'un revers d'épée, le coupa en deux.

_________________
And the raven, never flitting, still is sitting, still is sitting
On the pallid bust of Pallas just above my chamber door;
And his eyes have all the seeming of a demon's that is dreaming,
And the lamp-light o'er him streaming throws his shadow on the floor;
And my soul from out that shadow that lies floating on the floor
Shall be lifted - nevermore!

*** Mes listes Hérésie d'Horus ***


*** Mes listes Warhammer Battle ***
Revenir en haut Aller en bas
Jarlaxle
Bregan d'Aerthe.
avatar

Messages : 9304
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: La ruche Sibbelus   Dim 10 Jan 2010 - 18:11

Luuçaliia et Jessica progressèrent un peu dans les couloirs avant que Maria ne les contacte pour dire que l'assaut commençait. La plupart des gardes s'étaient rués dehors mais elles s'approchaient d'une salle encore bien remplie. Au moment où elles arrivèrent devant la porte un garde en sortit et siffla bruyamment.
-Dites donc mesdemoiselles, que faites vous dans ce manoir ?
Luuçaliia répondit avant que Jessica n'ouvre la bouche, en se collant à cette dernière.
-Nous recherchons du divertissement.
Les yeux du garde allait d'une poitrine à une autre et il attendit un peu avant de reprendre.
-Hé bien, mesdemoiselles, moi et mes quelques collègues serions ravis de vous aider dans ce but.
-Avec joie, répondit la provocatrice, mais accordez nous quelques minutes.
Le garde s'inclina et retourna dans la salle.
Jessica tourna la tête et demanda :
-Qu'est-ce qu'on doit faire ?
-La même chose que ce que les slaneeshites font entre eux, ce qui est logique vu que ce sont des slaneeshites et qu'ils nous prennent pour des slaneeshites. Mais on ne vas faire ça du tout.
-Et on va faire quoi alors ?
-Toi tu vas rentrer là-dedans et faire ce que tu sais faire le mieux, dit Luuçaliia en montrant du regard les deux épées qui pendaient à la ceinture ornementé de la moritat. Quant à moi je vais continuer à explorer, voir ce que je trouve.
Luuçaliia sortit les différentes affaires de l'assassine de son sac à main et lui tendit.
-A mon avis tu risque d'en avoir besoin.
Jessica eut un regard sadique en retrouvant ses affaires et se dépêcha de les enfiler, exposant encore une fois son corps désirable au yeux de la provocatrice.
Luuçaliia sortit également ses affaires et alla dans un coin d'ombre pour enfiler sa combinaison et ranger ses différentes armes, toujours aux même places.
Elle vit Jessica rentrer dans la salle des gardes et entendit quelques bruits de bagarres étouffés. Elle continua son chemin et croisa deux autres gardes cérémoniels, en armure d'apparat.
-Qu'est-ce qui se passe là-bas ? demandèrent-ils.
-Rien !
Luuçaliia sortit son Desert et tira à cinq reprises, déchirant les fragiles plaques de métaux ornementaux. Les gardes s'affalèrent l'un contre l'autre.
-Ou du moins rien que vous devez savoir.

_________________
Choisissez Jarlaxle pour de meilleurs lendemains.
Un petit pas pour Bregan d'Aerthe, un grand pas pour l'humanité.



Avatar tiré d'une image de syarul.

Revenir en haut Aller en bas
Njarll
Prêtre des Runes
avatar

Messages : 3895
Date d'inscription : 01/07/2009
Age : 25
Localisation : Fenris.

MessageSujet: Re: La ruche Sibbelus   Mer 13 Jan 2010 - 14:57

La navette Arvus qui transportait Osbern atterrit dans la ruche, au même endroit que la précédente , le fou de guerre fut rapidement informé de la localisation des " autres " mais il ne savait rien concernant le plan de l'Inquisitrice , ni sa position précise. Il savait un nom : Aria. Il allait donc devoir se servir de ses talents pour retrouver le groupe. Il était trappeur mais doutait de l'utilité de ce talent en ville , le goudron et les détritus ne ressemblant en rien à de la terre et des branches. Le fou de guerre s'éloigna de la navette et s'enfonça dans la direction du manoir , qu'on lui avait indiquer. Malgré que les abords du manoir était presque désert le fou de guerre détonnait dans son uniforme , avec tout son armement sur lui. Ce n'était pas tout les jours qu'on croisait un homme en armure avec des peaux , trois pistolets , un fusil un pompe et une épée. Il arriva finalement à l'entrée principale , la porte était entrouverte et Osbern entra. Il y'avait des corps de plusieurs gardes du manoir , ainsi que deux tourelles en morceaux. Pas de traces de l'attaquant. Il activa son communicateur :

" Ici Osbern , vous êtes où bordel ? "

_________________
Listen closely Brothers, for my life's breath is all but spent. There shall come a time far from now when our chapter itself is dying, even as I am now dying. Then my children, I shall list'n for your call from whatever realms of death hold me, and come I shall no-matter what laws of life and death forbid. At the end I will be there. For the final battle. For the Wolftime.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La ruche Sibbelus   

Revenir en haut Aller en bas
 
La ruche Sibbelus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» La ruche Sibbelus
» Flotte-ruche Poséidon !
» Flotte ruche R'lyeh
» donjon Ruche Glourson
» [Tyrannides- Peinture] Flotte ruche Ouroboros

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galaxy in Flames :: Role play :: Ancienne base lunaire [RP] :: L'Immensité :: Gydea Prime :: La ruche Sibbelus-
Sauter vers: