Galaxy in Flames

Un forum pour les passionnés de Warhammer 40.000 dans son ensemble
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les lois de la physique et le fluff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Jarlaxle
Bregan d'Aerthe.
avatar

Messages : 9304
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: Les lois de la physique et le fluff   Mar 21 Mai 2013 - 6:31

Citation :
Ils ont des réacteurs à plasma. Ce sont des vaisseaux prévus pour aller dans les astres. Et donc, "astronomique", oui, et alors ?

De la négation d'arguments comme tu en a la spécialité, sans amener de réponse sérieuse :sarcastic:

Un réacteur à plasma ? Et alors, je doute que ceux sur un croiseur soient orientables pour autant et donc permettant de maintenir une altitude stationnaire.
Et l'Imperium a beau être grand, l'énergie n'est pas une ressource inépuisable pour autant. Ou alors comme le dit Arax, ça défit aussi les lois de la physique.

_________________
Choisissez Jarlaxle pour de meilleurs lendemains.
Un petit pas pour Bregan d'Aerthe, un grand pas pour l'humanité.



Avatar tiré d'une image de syarul.

Revenir en haut Aller en bas
Raven
Seigneur Amiral
avatar

Messages : 4585
Date d'inscription : 12/11/2009
Age : 24
Localisation : Stepped on your shoulder, watching your sins

MessageSujet: Re: Les lois de la physique et le fluff   Mar 21 Mai 2013 - 15:14

Je vais prendre la défense de Tenka et développer son propos pour lui. Par "réacteur à plasma", nous ne parlons pas de "propulseur", mais de générateurs d'énergie. La technologie impériale peut sembler archaïque mais elle est, bien au contraire, incroyablement avancée et performante.


L'exemple le plus parlant seraient les armes à plasma. Comment une arme de la taille d'un fusil d'aujourd'hui serait capable de chauffer de la matière aux températures nécessaires à leur transformation en plasma ? Encore plus fort, ce même fusil ne se contente pas de chauffer la matière, il projette également la matière sous forme de salve (probablement confinée par un champ magnétique extrêmement puissant). Maintenant que nous avons vu qu'un générateur de la taille d'une arme moderne pouvait générer localement autant d'énergie qu'une étoile, je ne suis pas plus étonné que ça que, dans le même univers, en utilisant les mêmes lois de la physique, les générateurs géants d'un vaisseau spatial soient capables de le maintenir à faible altitude.


En outre, dois-je rappeler l'existence d'appareils antigrav et du warp, ce qui signifie que la science du 41em Millénaire est beaucoup plus avancée que la notre, ne serait-ce que dans les mécaniques de la physique. En d'autres termes, il est fort possible que les vaisseaux utilisent un réducteur de masse basé sur un système antigravifique pour réduire la consommation énergétique nécessaire au maintient à faible altitude. Et ne me réponds pas que ça demanderait beaucoup d'énergie, la vérité c'est que nous ne savons pas comment ça fonctionne et que donc nous ne pouvons pas quantifier la quantité d'énergie nécessaire à ce genre de procédé.



Donc, pour ma part, cela ne me choc pas outre mesure. La vitesse d'arrivée des drops pods est beaucoup moins "réaliste" que des vaisseaux de millions de tonnes en vol en orbite basse.

_________________
And the raven, never flitting, still is sitting, still is sitting
On the pallid bust of Pallas just above my chamber door;
And his eyes have all the seeming of a demon's that is dreaming,
And the lamp-light o'er him streaming throws his shadow on the floor;
And my soul from out that shadow that lies floating on the floor
Shall be lifted - nevermore!

*** Mes listes Hérésie d'Horus ***


*** Mes listes Warhammer Battle ***
Revenir en haut Aller en bas
Jarlaxle
Bregan d'Aerthe.
avatar

Messages : 9304
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: Les lois de la physique et le fluff   Mar 21 Mai 2013 - 16:00

Oui... mais comme le dit Arax, un réacteur à plasma c'est juste un "Ta gueule c'est magique" version SF :noel:

C'est comme si je disais que Skyrim est crédible parce que les Parchemins des Anciens expliquent bien qu'Alduin doit revenir d'entre les morts :noel:

Et je ne pense pas que l'Imperium s'amuse à équiper ses croiseurs d'appareils antigravifiques juste pour faire de l'orbite basse où ils ne servent à rien. Même s'ils ne sont certes pas incompétents dans le domaine, ils semblent manier la chose avec beaucoup plus de parcimonie que les eldars et les tau.

Et justement, si on a parlé de croiseurs en orbite basse c'est pour réduire la vitesse d'arrivée des drop pod :noel:

_________________
Choisissez Jarlaxle pour de meilleurs lendemains.
Un petit pas pour Bregan d'Aerthe, un grand pas pour l'humanité.



Avatar tiré d'une image de syarul.

Revenir en haut Aller en bas
Tenkaranpu
La chienlit c'est lui!
avatar

Messages : 2332
Date d'inscription : 08/12/2010
Localisation : Quelque part, en train de se lamenter que le Fandex Jipang n'a eut aucun succès...

MessageSujet: Re: Les lois de la physique et le fluff   Mar 21 Mai 2013 - 22:20

La Science à laquelle toi et tes comparses vous attachez tant d'importance, Arax, c'est rien de plus que l'état actuel de notre connaissance sur les Lois de la Nature, et non pas les Lois de la Nature elle même. On ne le rappelle jamais assez souvent.

Je te ferais remarquer un truc, gros malin : la force d'un effet télékinétique se compte forcément en g-force, avec un grand minimum de 1, pour maintenir un objet en l'air, malgré l'attraction gravitationnelle. Hors, je pense qu'un psyker de classe moyenne un brin versé dans la télékinésie fais considérablement plus que du 1... genre de dix à cent fois plus, avec une variation de puissance selon la portée et la distance. Si un seul cerveau de psyker moyen peut le faire, je vois pas pourquoi les réacteurs d'un vaisseau spatial, qui produisent beaucoup beaucoup beaucoup plus d'énergie, n'en seraient pas capable. Pousser à l'extrême de cette logique, un de tes vaisseaux Lincians de classe Corruptor (c'est bien ça, non ?) pourrait bien traverser l'athmosphère, se poser à la surface et décoller. Les Eldars aussi sont sensés êtres les maîtres de l'anti-gravitiques, en théorie ça devrait pas leur poser de problèmes.

Enfin bon, je dis ça, mais dans Ginga Eiyuu Densetsu et Tytania, les vaisseaux spatiaux sont pourtant d'une technologie bien moins évoluée que ceux de 40k, et ça ne les empêchent pas d'avoir une telle mobilité. Cela ne nie pas pour autant l'importance / l'existence / l'utilité des vaisseaux intra-atmosphère. Et Tanaka Yoshiki a quand même une réputation internationale, hein. Et on sait tous que les Chinois sont racistes envers les japonais, mais pourtant ça ne l'empêche pas d'avoir quand même des fans là-bas, je crois bien que ça apporte un peu de crédit, vu que les lois de la physique sont plus faciles à contourner que la haine raciale et les délais de publications. :P

J'ajoute au passage que l'architecture des vaisseaux de 40k est méconnue, et que le Fluff manque de données permettant d'établir les conclusions en kilomètres qu'Arax fait sur le premier post.


D'autre part, certes, il y a la devise de Lavoisier, mais j'y ajouterais une chose : "Tout se recycle." Et comme je l'ai déjà dit, le plasma produit une quantité astronomique d'énergie justement : je vois pas en quoi c'est de la négation d'argument. Et d'ailleurs, c'est pas ça ma spécialité. Ma spécialité c'est la même que celle d'Arax : faire des projets enthousiastes, perdre mon élan... et les laisser inachevés ! :-p



Citation :
Et je ne pense pas que l'Imperium s'amuse à équiper ses croiseurs d'appareils antigravifiques juste pour faire de l'orbite basse où ils ne servent à rien. Même s'ils ne sont certes pas incompétents dans le domaine, ils semblent manier la chose avec beaucoup plus de parcimonie que les eldars et les tau.
1° Il n'y a pas vraiment de raisons pour que des Croiseurs d'Attaque Rapide SM n'en soient pas équipés. Justement ça facilite l'assaut orbital, le bombardement, la recon, et ça donne une supériorité aérienne en général. Inutile ? Je ne crois pas.
2° En V1/V2, l'explication était que l'Imperium a des quantités limités de plaques anti-grav. Une réserve immense de plaques, en fait, mais quand même limitée, vu que la méthode de production était sensée être perdue (perte du SCS ?). C'était pas de la parcimonie, mais de la nécessité. Toutefois, pas mal de vaisseaux datent de l'Hérésie d'Horus ou d'avant, et donc d'une époque où on pouvait se le permettre sans problème de fournitures. Ensuite, dans les versions actuelles, ce motif devient moins nécessiteux, puisque le fluff n'évoque rien d'autres.


Et puis, remarque, l'Imperium fais plein de trucs inutiles avec ses armées ou dans ses équipements et tactiques de guerre. Foutre un drapeau géant en guise de cache-pot à un Titan, par exemple. :rire2:

_________________
 


Les Primarques devaient être des exemples frappant d'hommes guéris de la souillure de la corruption. L'énergie du Warp non corrompue coulerait en eux comme elle coulait par l'Empereur lui-même, les fortifiant et leur conférant des pouvoirs comme en possédaient les anciens chamans (...) Employant ses pouvoirs psychiques, l'Empereur les localisa petit à petit et retrouva chacune de ces créations originales qui furent réunis avec les chapitres Space Marines créés à partir de leurs empreintes génétiques. Ils ne semblaient pas avoir été touchés par le Chaos (...) [Mais] En fait, leur apparence physique était décevante, nombre de Primarque furent souillés par leur contact précoce avec le Chaos.

- Realms of Chaos : The Lost and the Damned, page 174 et suivantes, extrait.

Russ avec de l'ADN canin, les Primarques crées avec l'aide des dieux du Chaos... la saga de l'Hérésie d'Horus de la BL est écrite par des hérétiques... ♪

Revenir en haut Aller en bas
Jarlaxle
Bregan d'Aerthe.
avatar

Messages : 9304
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: Les lois de la physique et le fluff   Mer 22 Mai 2013 - 7:29

Pour les eldars j'en sais rien s'ils sont capables de ce genre de truc, leur technologie tiens plus de la magie qu'autre chose (moelle spectrale powaaaa) de même que celle des nécrons.

Fin bref, je crois que je vais arrêter là parce que si tu commences à utiliser les psykers comme argument scientifique, je pense que le débat n'a plus lieu d'être.

"Cela ne nie pas pour autant l'importance / l'existence / l'utilité des vaisseaux intra-atmosphère."

Ce qu'on a pas fait non plus, juste de la capacité à le faire pour un vaisseau de la taille d'un croiseur.

_________________
Choisissez Jarlaxle pour de meilleurs lendemains.
Un petit pas pour Bregan d'Aerthe, un grand pas pour l'humanité.



Avatar tiré d'une image de syarul.

Revenir en haut Aller en bas
Arghit
Roi de Bretagne
avatar

Messages : 9098
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 25
Localisation : Le Sud...

MessageSujet: Re: Les lois de la physique et le fluff   Mer 22 Mai 2013 - 8:14

Citation :
Pour les eldars j'en sais rien s'ils sont capables de ce genre de truc, leur technologie tiens plus de la magie qu'autre chose (moelle spectrale powaaaa) de même que celle des nécrons.

Celle des eldars oui car totalement basée sur leurs capacités psychiques, mais celles des nécrons non, c'est juste censé être une énorme avance technologique qui justement peut passer pour de la magie auprès des espèces inférieures.


Citation :
La Science à laquelle toi et tes comparses vous attachez tant d'importance, Arax, c'est rien de plus que l'état actuel de notre connaissance sur les Lois de la Nature, et non pas les Lois de la Nature elle même. On ne le rappelle jamais assez souvent.

Certes, mais ça veut pas non plus dire que les dev' de 40K sont tellement intelligents et visionnaire qu'ils savent comment sera le futur. Jusqu'à preuve du contraire l'ensemble de l'univers ne marche pas au plan physique. C'est pas une tare, ça fait partie des joies de la SF


Citation :
Enfin bon, je dis ça, mais dans Ginga Eiyuu Densetsu et Tytania, les vaisseaux spatiaux sont pourtant d'une technologie bien moins évoluée que ceux de 40k, et ça ne les empêchent pas d'avoir une telle mobilité.

D'une comparer le niveau technologique de différents univers de rime à rien, de deux... c''est de l'animation japonaise... ça se fout tout autant des lois de la physique que 40K.

_________________



20:10 - [GiF] Melcor: je suis un papillons
Revenir en haut Aller en bas
Tenkaranpu
La chienlit c'est lui!
avatar

Messages : 2332
Date d'inscription : 08/12/2010
Localisation : Quelque part, en train de se lamenter que le Fandex Jipang n'a eut aucun succès...

MessageSujet: Re: Les lois de la physique et le fluff   Mer 22 Mai 2013 - 9:28

Citation :
Fin bref, je crois que je vais arrêter là parce que si tu commences à utiliser les psykers comme argument scientifique, je pense que le débat n'a plus lieu d'être.
C'est pas seulement vrai pour les psykers, mais aussi pour la PK qui existerait dans la réalité, pour prouver l'existence de la télékinésie, il faudrait être capable de faire une poussée d'au moins 1Gf, ça tombe sous le sens.

En tous cas, ce que je voulais dire, c'est que plus la Science avance, et plus elle ressemble à la Magie. Scientifiquement parlant, la Science se définit comme la connaissance et le respect des lois de la Nature (de la même manière qu'un avocat connait et utilise les lois, sur le principe il les respecte même quand il les contourne) ; tandis que la Magie se définit comme le fait d'imposer sa volonté à la Nature, quitte à en déformer ou transcender en partie les lois (d'où le fait que les séries To Aru Kagaku... rapproche la Religion de la Magie...). C'est pour quoi je ne pense pas que l'on puisse affirmer aussi catégoriquement que les vaisseaux de l'Imperium ou des Tau, et en particulier ceux des Space Marines, ne sont pas capable de descendre dans l'atmosphère.


Citation :
D'une comparer le niveau technologique de différents univers de rime à rien, de deux... c''est de l'animation japonaise... ça se fout tout autant des lois de la physique que 40K.
D'une part, Battle et 40K sont tous les deux des univers différends, ça n'empêche les comparaisons, et de fait de nombreux niveaux technologiques existent dans l'Imperium lui-même. Ce sont les même auteurs, oui. Mais je vous rappelle le principe de base de ce milieu : tout à déjà été écrit & "tout le monde pompe sur tout le monde" (il me semble que cette dernière citation vient d'Arghit :rire2: ).

Et d'autre part, Tanaka Yoshiki n'est pas mangaka à l'origine, mais romancier, et il est diplômé en Langue et Littérature de la Gakushuin, l'une des trois écoles les plus prestigieuses du Japon. Hors, le SF s'inspire ou se base souvent sur des travaux scientifiques réels, et c'est pas seulement vrai pour la littérature, mais aussi pour des séries américaines débiles comme Stargate, qui embauchent des consultants rien que pour ça.


_________________
 


Les Primarques devaient être des exemples frappant d'hommes guéris de la souillure de la corruption. L'énergie du Warp non corrompue coulerait en eux comme elle coulait par l'Empereur lui-même, les fortifiant et leur conférant des pouvoirs comme en possédaient les anciens chamans (...) Employant ses pouvoirs psychiques, l'Empereur les localisa petit à petit et retrouva chacune de ces créations originales qui furent réunis avec les chapitres Space Marines créés à partir de leurs empreintes génétiques. Ils ne semblaient pas avoir été touchés par le Chaos (...) [Mais] En fait, leur apparence physique était décevante, nombre de Primarque furent souillés par leur contact précoce avec le Chaos.

- Realms of Chaos : The Lost and the Damned, page 174 et suivantes, extrait.

Russ avec de l'ADN canin, les Primarques crées avec l'aide des dieux du Chaos... la saga de l'Hérésie d'Horus de la BL est écrite par des hérétiques... ♪

Revenir en haut Aller en bas
Arghit
Roi de Bretagne
avatar

Messages : 9098
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 25
Localisation : Le Sud...

MessageSujet: Re: Les lois de la physique et le fluff   Mer 22 Mai 2013 - 10:31

Citation :
D'une part, Battle et 40K sont tous les deux des univers différends, ça n'empêche les comparaisons,

En meme temps 40K est à la base présenté comme "Battle dans l'espace". Et puis ça fait longtemps qu'on les compare plus vraiment, les deux univers n'obéissant pas au même règles.



Citation :
et de fait de nombreux niveaux technologiques existent dans l'Imperium lui-même.

Mais c'est pas le niveau technologique le problème, c'est le fait que dans les divers univers les règles ne sont pas les mêmes. Des trucs technologiques ne veulent pas dire la même chose. Comment veux tu par exemple comparer deux armes à plasma de deux univers différents si dans l'un c'est une arme surpuissante comme à 40K et dans l'autre un fusil de base comme dans Star Wars?


Citation :
Et d'autre part, Tanaka Yoshiki n'est pas mangaka à l'origine, mais romancier, et il est diplômé en Langue et Littérature de la Gakushuin, l'une des trois écoles les plus prestigieuses du Japon.

Ça change rien au fait que le gars écrit sans doutes des aberrations technologiques.


Citation :
Hors, le SF s'inspire ou se base souvent sur des travaux scientifiques réels, et c'est pas seulement vrai pour la littérature, mais aussi pour des séries américaines débiles comme Stargate, qui embauchent des consultants rien que pour ça.

Oui, pour limiter la casse, pour se donner un fond de crédibilité. Ça change rien au fait que tout le coté futuriste st bien souvent totalement farfelu.


Citation :
la Science se définit comme la connaissance et le respect des lois de la Nature

Euh... non. Y a peut etre un gars qui a définit la science comme ça mais c'est pas une définition très consensuelle.

_________________



20:10 - [GiF] Melcor: je suis un papillons
Revenir en haut Aller en bas
Tenkaranpu
La chienlit c'est lui!
avatar

Messages : 2332
Date d'inscription : 08/12/2010
Localisation : Quelque part, en train de se lamenter que le Fandex Jipang n'a eut aucun succès...

MessageSujet: Re: Les lois de la physique et le fluff   Jeu 23 Mai 2013 - 7:24

Citation :
Comment veux tu par exemple comparer deux armes à plasma de deux univers différents si dans l'un c'est une arme surpuissante comme à 40K et dans l'autre un fusil de base comme dans Star Wars?
La puissance d'un projectile à plasma dépend logiquement de sa chaleur. Je ne sais pas en V6, mais dans le premier codex Tau, les armes à plasma étaient moins puissantes que celles de l'Imperium, mais plus stables dans le même temps.

De toute façon, SW a une tendance à rester dans le flou au niveau scientifique (c'est pas comme Shingeki no Kyojin qui essaie de tout expliquer... XD). Et puis je n'aime pas beaucoup cet univers, les jedi sur lesquels il repose font trop hippies. What a Face


Citation :
Ça change rien au fait que le gars écrit sans doutes des aberrations technologiques.
Ca ne change rien au fait qu'il a des dizaines de relations en filières S, à mon avis, et difficile de comparer l'avis de deux ou trois amateurs à celui de chercheurs diplômés d'une grande école, tu crois pas ? ^^'


Citation :
Euh... non. Y a peut etre un gars qui a définit la science comme ça mais c'est pas une définition très consensuelle.
Vu que le mot "science" est synonyme de "connaissance" et que la Science n'a rien d'autre à étudier que la Nature (au sens large), je ne vois pas bien ce que ça pourrait être d'autre.

(@Jar : Qui c'est maintenant qui fais de la négation d'arguments ? :sarcastic: )

_________________
 


Les Primarques devaient être des exemples frappant d'hommes guéris de la souillure de la corruption. L'énergie du Warp non corrompue coulerait en eux comme elle coulait par l'Empereur lui-même, les fortifiant et leur conférant des pouvoirs comme en possédaient les anciens chamans (...) Employant ses pouvoirs psychiques, l'Empereur les localisa petit à petit et retrouva chacune de ces créations originales qui furent réunis avec les chapitres Space Marines créés à partir de leurs empreintes génétiques. Ils ne semblaient pas avoir été touchés par le Chaos (...) [Mais] En fait, leur apparence physique était décevante, nombre de Primarque furent souillés par leur contact précoce avec le Chaos.

- Realms of Chaos : The Lost and the Damned, page 174 et suivantes, extrait.

Russ avec de l'ADN canin, les Primarques crées avec l'aide des dieux du Chaos... la saga de l'Hérésie d'Horus de la BL est écrite par des hérétiques... ♪

Revenir en haut Aller en bas
Arax, Inquisiteur
Grand Inquisiteur.
avatar

Messages : 9994
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 25
Localisation : En voyage dans les désolation nordiques

MessageSujet: Re: Les lois de la physique et le fluff   Jeu 23 Mai 2013 - 10:19

Citation :

Ca ne change rien au fait qu'il a des dizaines de relations en filières S, à mon avis, et difficile de comparer l'avis de deux ou trois amateurs à celui de chercheurs diplômés d'une grande école, tu crois pas ? ^^'

Sauf que justement, la plupart des écrivains 1 ne sont pas diplômés de grandes écoles et 2 quand ils demandent des renseignements il ne les exploitent pas pleinement...
Un bon exemple repose en la saga que je suis en train de lire nommée La Flotte Perdue.
Entièrement basé sur des combats et des voyages spatiaux à une vitesse approchant celle de la lumière, il y a un gros emphase sur les effets relativistes des grandes vitesse, le délai de réception des informations la distorision de la perception lorsque l'on approche de la célérité etc...
Néanmoins, l'auteur qui n'est pas un scientifique en est à oublier que les planètes tournent dans un système solaire, à se tromper sur les opérations simples et est incapable de faire une simple opération de vitesse relative.
La fiction, sauf cas rare, n'est pas en accord rigoureux avec la science et lorsque des gens tentent de faire de la science fiction, soit ils restent très terre à terre (voir Masamune Shirow par exemple) soit ils admettent ne pas respecter les lois de la physique au nom d'une "trotro grosse technologie" qui parfois (comme très souvent dans le cas de 40k) ne s'oppose pas aux contraintes techniques de notre univers mais aux lois fondamentales de notre univers et qui, elles, sont difficilement discutables...

A ce propos d'ailleurs:
Citation :
La Science à laquelle toi et tes comparses vous attachez tant d'importance, Arax, c'est rien de plus que l'état actuel de notre connaissance sur les Lois de la Nature, et non pas les Lois de la Nature elle même. On ne le rappelle jamais assez souvent.

La philosophie confucéenne, taoïste ou autre à laquelle tu attache tant d'importance ne repose en rien sur des vérités mais sur des perceptions. Elle est en ce sens infiniment moins fondée que les rares (car oui, ils sont rares) morceaux de science à ne pas représenter une compréhension mais une vérité (les principe des actions réactions, la conservation de l'énergie, la stupidité de J.W.Bush...) et pourtant tu t'y accroche tel un noyé à sa planche de salut avec plus de ferveur que nous quand on fait simplement remarquer que dans un univers qui se revendique non réaliste, les choses ne sont... pas réalistes! (dingue non?)

_________________
"Ceux qui se vautrent dans le péché ne méritent pas la miséricorde du bûcher"

L'Inquisiteur Arax, réveillé un peu trop tôt un matin...


Le chapitre 6 de ma fic La Campagne des Huit Eclipses est en ligne.
Le chapitre 3 de ma fic Inqusition Impériale a été mis à jour.
Le chapitre 8 de ma nouvelle fic Intérêts Croisés est en ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Jarlaxle
Bregan d'Aerthe.
avatar

Messages : 9304
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: Les lois de la physique et le fluff   Jeu 23 Mai 2013 - 11:45

Tenka ==> Si tu considère les psykers comme un argument scientifique valable à même de faire avancer un débat discutant de la réalité possible d'un tel univers, je suis prêt à reconnaître toute la négation d'argument que tu voudras.
Simplement là où tu niais un argument scientifique, je nies l'utilisation d'un élément tout à fait fictif dont on ignore tout du fonctionnement mécanique.

_________________
Choisissez Jarlaxle pour de meilleurs lendemains.
Un petit pas pour Bregan d'Aerthe, un grand pas pour l'humanité.



Avatar tiré d'une image de syarul.

Revenir en haut Aller en bas
Raven
Seigneur Amiral
avatar

Messages : 4585
Date d'inscription : 12/11/2009
Age : 24
Localisation : Stepped on your shoulder, watching your sins

MessageSujet: Re: Les lois de la physique et le fluff   Jeu 23 Mai 2013 - 13:00

Parce que tu sais comment fonctionne une plaque antigrav ? :noel:


A 40k, le Warp fait partie de la physique de l'univers, il n'est donc pas farfelu de l'intégrer dans le débat.

_________________
And the raven, never flitting, still is sitting, still is sitting
On the pallid bust of Pallas just above my chamber door;
And his eyes have all the seeming of a demon's that is dreaming,
And the lamp-light o'er him streaming throws his shadow on the floor;
And my soul from out that shadow that lies floating on the floor
Shall be lifted - nevermore!

*** Mes listes Hérésie d'Horus ***


*** Mes listes Warhammer Battle ***
Revenir en haut Aller en bas
Jarlaxle
Bregan d'Aerthe.
avatar

Messages : 9304
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: Les lois de la physique et le fluff   Jeu 23 Mai 2013 - 13:33

Il n'en reste que ça :

"Si un seul cerveau de psyker moyen peut le faire, je vois pas pourquoi les réacteurs d'un vaisseau spatial, qui produisent beaucoup beaucoup beaucoup plus d'énergie, n'en seraient pas capable"

repose sur du vent et n'amène rien. Il est invraisemblable de se baser sur les effets des pouvoirs d'un psyker pour quantifier la puissance d'un réacteur plasma.

_________________
Choisissez Jarlaxle pour de meilleurs lendemains.
Un petit pas pour Bregan d'Aerthe, un grand pas pour l'humanité.



Avatar tiré d'une image de syarul.

Revenir en haut Aller en bas
Arghit
Roi de Bretagne
avatar

Messages : 9098
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 25
Localisation : Le Sud...

MessageSujet: Re: Les lois de la physique et le fluff   Jeu 23 Mai 2013 - 13:36

Ben le but du topic c'est d'estimer la crédibilité de la physique à 40K, partant de là autant laisser le warp et tout ce qui lui ai lié de coté et se concentrer sur le reste.


Citation :
De toute façon, SW a une tendance à rester dans le flou au niveau scientifique

Pas vraiment, sur SW t'as une chier de bouquins "techniques" avec des fiches détaillées sur pas mal de choses de l'univers. A 40K c'est très rare ce genre de chose.

_________________



20:10 - [GiF] Melcor: je suis un papillons
Revenir en haut Aller en bas
Tenkaranpu
La chienlit c'est lui!
avatar

Messages : 2332
Date d'inscription : 08/12/2010
Localisation : Quelque part, en train de se lamenter que le Fandex Jipang n'a eut aucun succès...

MessageSujet: Re: Les lois de la physique et le fluff   Sam 25 Mai 2013 - 21:10

Raven ayant tous dis à ma place, je cite juste ce petit extrait de wikipedia :

Citation :
Robert Anson Heinlein, né le 7 juillet 1907 à Butler dans le Missouri (États-Unis) et mort le 8 mai 1988 à Carmel-sur-mer en Californie (États-Unis), est un écrivain américain de science-fiction engagé, dont l'influence sur l'imaginaire nucléaire et spatial américain a marqué l'histoire technique de la seconde moitié du xxe siècle.
Juste pour rappeler un truc important avec la SF que vous tendez à oublier, mes chers... La science tend en général à ne pas se développer toute seule. Comme partout ailleurs, les innovations et inspirations viennent souvent de domaines différends. Ainsi, lorsque la Robotique sera assez avancée pour créer des IA d'un intellect comparable à celui de l'humain, et doué de conscience de soit, il est fort probable que les pontes de la Robotique et les politiciens se mettent d'accord pour instituer les Trois Lois de la Robotique d'Isaac Asimov, ou du moins de lois s'en inspirant.
Et juste pour vous convaincre avec un exemple concret, voici un extrait de l'article sur les Trois Lois :

Citation :
D'après le Oxford English Dictionary, le premier passage dans la nouvelle d'Asimov nommée Menteur ! qui mentionne la première loi est la plus ancienne mention enregistrée du mot « robotique ». Asimov n'en était pas conscient initialement ; il a supposé que le mot existait déjà, par analogie avec « mécanique » (comme positronique avec « électronique »)1, et d'autres termes similaires dénotant des branches de science appliquée.



Citation :
Sauf que justement, la plupart des écrivains 1 ne sont pas diplômés de grandes écoles et 2 quand ils demandent des renseignements il ne les exploitent pas pleinement...
Remarque : le milieu des mangaka est connu pour attiré des étudiants en médecine, voire parfois des diplômés de médecine. Je citerais pour l'exemple Osamu Tezuka et Yamada Futaro.


Citation :
ne s'oppose pas aux contraintes techniques de notre univers mais aux lois fondamentales de notre univers et qui, elles, sont difficilement discutables...
Si je me souviens bien (hola... ça fait bien cinq ans que je me suis penché dessus ! xD) la Théorie de la Relativité Générale entre en conflit avec je ne sais plus quelle autre théorie à peu près admise par la majorité de la comunauté scientifique internationale, il me semble que c'est celle des Cordes mais je ne suis pas sûr.
Donc pour le caractère "fondamental" on repassera. Mais sinon, tu as raison.


Citation :
La philosophie confucéenne, taoïste ou autre à laquelle tu attache tant d'importance ne repose en rien sur des vérités mais sur des perceptions.
Maka Hannya. La racine. Mahayana. Ce qui veut dire ? Ton ignorance sur le sujet a rendu ta contre-attaque maladroite, et inexacte. Certains de tes collègues l'estiment une religion scientifique. D'autres... eh bien déjà, ils n'arrivent pas à se décider pour le considérer comme une religion ou une philosophie.
Ces vérités dont tu parle ont été déduites d'après des perceptions, car par l'observation de la Nature. Si un jour ces mêmes scientifiques décidaient que nos perceptions sont illusoires, alors ces vérités reposeraient sur du vent !

Mais dans l'absolu, on peut dire que tout repose sur des perceptions, car ultimement, tout n'est qu'un. :P



Citation :
Tenka ==> Si tu considère les psykers comme un argument scientifique valable à même de faire avancer un débat discutant de la réalité possible d'un tel univers, je suis prêt à reconnaître toute la négation d'argument que tu voudras.
Ah pardon... Le mot qui commence en "p" et finit "r" a peut être occulté ce que j'ai écrit à côté (il faut reconnaître qu'il est plus long que deux pauvres lettres), alors permet moi un zoom. "Gs", Gravity-strength. Avec 1 Gs égal à la force d'attraction de la planète Terre, en guise de référence. Les réacteurs d'une fusée normale arrivent à échapper à l'attraction de la Terre. Je pense qu'avec une dizaine de millénaires de recherches, on peut arriver à gagner en mobilité ; pas toi ?

Ce que je voulais dire, dans ce paragraphe, c'était essentiellement ça. ;)

_________________
 


Les Primarques devaient être des exemples frappant d'hommes guéris de la souillure de la corruption. L'énergie du Warp non corrompue coulerait en eux comme elle coulait par l'Empereur lui-même, les fortifiant et leur conférant des pouvoirs comme en possédaient les anciens chamans (...) Employant ses pouvoirs psychiques, l'Empereur les localisa petit à petit et retrouva chacune de ces créations originales qui furent réunis avec les chapitres Space Marines créés à partir de leurs empreintes génétiques. Ils ne semblaient pas avoir été touchés par le Chaos (...) [Mais] En fait, leur apparence physique était décevante, nombre de Primarque furent souillés par leur contact précoce avec le Chaos.

- Realms of Chaos : The Lost and the Damned, page 174 et suivantes, extrait.

Russ avec de l'ADN canin, les Primarques crées avec l'aide des dieux du Chaos... la saga de l'Hérésie d'Horus de la BL est écrite par des hérétiques... ♪

Revenir en haut Aller en bas
Jarlaxle
Bregan d'Aerthe.
avatar

Messages : 9304
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: Les lois de la physique et le fluff   Sam 25 Mai 2013 - 21:33

J'ai parfaitement compris ce que tu veux dire par là, et ce ne sont que des extrapolations reposant sur du vent, même dans le fluff je ne crois pas que quoi que ce soit n'indique qu'une telle chose est possible, tu compares des énergies tirés du warp à des forces bien réelles.

_________________
Choisissez Jarlaxle pour de meilleurs lendemains.
Un petit pas pour Bregan d'Aerthe, un grand pas pour l'humanité.



Avatar tiré d'une image de syarul.

Revenir en haut Aller en bas
Arax, Inquisiteur
Grand Inquisiteur.
avatar

Messages : 9994
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 25
Localisation : En voyage dans les désolation nordiques

MessageSujet: Re: Les lois de la physique et le fluff   Dim 26 Mai 2013 - 6:59

Citation :

Si je me souviens bien (hola... ça fait bien cinq ans que je me suis penché dessus ! xD) la Théorie de la Relativité Générale entre en conflit avec je ne sais plus quelle autre théorie à peu près admise par la majorité de la comunauté scientifique internationale, il me semble que c'est celle des Cordes mais je ne suis pas sûr.
Donc pour le caractère "fondamental" on repassera. Mais sinon, tu as raison.

Sauf que, de même que je n'y connait rien en philosophie confucéenne (bien que tu ne daigne même pas expliquer en quoi le cas n'est pas équivalent à nous pauvres ignorants de ce fait...) tu n'y connait rien non plus en science...
Les principes fondamentaux dont j'ai parlé ne sont pas affaire de large théories mais d'axiomes de base. La Théorie de la Relativité Générale ne possède pas de vraie rigueur scientifique: il y a des constantes que l'on ajoute ou que l'on retire simplement pour rendre les calculs plus faciles... la théorie quantique qui s'oppose à celle de la relativité n'est applicable que dans les cas microscopiques. De fait on pense que les deux ne sont que des approximations d'une loi plus générale couvrant le tout.
En revanche, les théorèmes de la résultante cinétique, premier et second principes fondamentaux de la thermodynamique, éventuellement les équations de Maxwell (bien que ce soit déjà plus discutable) sont fondamentaux.



Citation :
Ah pardon... Le mot qui commence en "p" et finit "r" a peut être occulté ce que j'ai écrit à côté (il faut reconnaître qu'il est plus long que deux pauvres lettres), alors permet moi un zoom. "Gs", Gravity-strength. Avec 1 Gs égal à la force d'attraction de la planète Terre, en guise de référence. Les réacteurs d'une fusée normale arrivent à échapper à l'attraction de la Terre. Je pense qu'avec une dizaine de millénaires de recherches, on peut arriver à gagner en mobilité ; pas toi ?

Et ici, je tiens à donner une précision qui, à mon sens, témoigne de manière flagrante que beaucoup peuvent écrire sur la physique en disant "mais ouais, je sais de quoi je parles!" alors qu'en fait guère trop non...
g est la constante approximative de gravitation à la surface de la terre, elle est égale à G*masse de la Terre*rayon de la Terre au carré. Ce n'est pas une force, c'est une accélération. En effet, la force de gravitation est une force dite Newtonienne attractive et son intensité dépend de deux choses: en premier lieu la distance entre les deux corps s'attirant et en second la masse des deux objets s'attirant.
De fait, le concept de "Gs" ne veut rien dire car G n'est pas une force mais une constante servant à déterminer l'intensité totale de la force de gravitation qui dépend de variable.
La force de gravitation qu'il faut vaincre pour faire voler un truc est donc de g(h)*masse du truc à soulever (avec h la distance du truc au centre de l'objet spatial qui l'attire. Du coup, plus un objet est gros, plus il faut déployer de force pour le soulever.
Bon, jusque là, ça va.
On a tendance à dire que les vaisseaux spatiaux fonctionnent avec des réacteurs... la force qui les pousse est une force de poussée et l'ampleur de celle ci est égale au produit du débit de masse de propulsant envoyé dans l'espace par les réacteurs multiplié par leur vitesse d'expulsion.
Considérons un vaisseau de 400.000 tonnes (moins de dix fois le Charles de Gaule, plus petit qu'un simple destroyer cobra). Supposons qu'il envoie ses "gazs" d'échappement à la vitesse de la lumière (bien plus que la "réalité).
Supposons le à 6400 mètres d'altitude au dessus du sol de notre monde (une fois le rayon terrestre, déjà haut comparativement aux altitudes où vous voudriez mettre des cuirassés de masse plusieurs millier de fois supérieure). Il subit un g(h)=1/2g avec g=9.81 pour ceux ayant encore de vagues souvenirs de physique.
Il faut donc compenser un poids d'environ (pas ma calculette et la flemme) 400.000*5=2.000.000 newton.
Bon.
il nous faut donc D*300.000=2.000.000. Calcul pas trop difficile: 6,66 kg/s (c'est pas fait exprès :face)
C'est ma fois raisonnable! Considérons qu'un dixième de sa masse est consacrée à transporter son propulsant.
Il pourrait rester en orbite 30.000 secondes! :fete: moins de dix heures... :hum:
Donc, désolé de le dire mais "compenser des g forces, non ce n'est pas trivial...".

_________________
"Ceux qui se vautrent dans le péché ne méritent pas la miséricorde du bûcher"

L'Inquisiteur Arax, réveillé un peu trop tôt un matin...


Le chapitre 6 de ma fic La Campagne des Huit Eclipses est en ligne.
Le chapitre 3 de ma fic Inqusition Impériale a été mis à jour.
Le chapitre 8 de ma nouvelle fic Intérêts Croisés est en ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les lois de la physique et le fluff   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les lois de la physique et le fluff
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Les lois de la physique et le fluff
» Les "Lois" de la Physique !
» Fluff crédible ou pas?
» Le Lundi, c'est Slaaneshi... (fluff chaos inside)
» Qui veut du fluff?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galaxy in Flames :: Warhammer 40.000 :: L'histoire :: Discution Fluffique-
Sauter vers: